Publié dans citation

Evocation de L’hypocrisie…

Hypocrite

« L’hypocrisie cache, sous le masque de la piété et de la bonne foi, le punissable dessein de tromper.
Citation de Mirabeau ; Pensées et maximes (1749-1791) »

« Pour combattre l’hypocrisie les meilleures armes sont la franchise et la simplicité. » (St Vincent De Paul)

« L’hypocrisie est un mensonge timide et bas ; le mépris est sa punition. » (Jean-François de La Harpe)

 « Les hypocrites les plus doux sont les plus redoutables. » (Victor Hugo)

L’évocation de l’hypocrisie chez Molière

Qu’est ce qu’un personnage hypocrite ?

Le personnage hypocrite a des actes qui ne correspondent pas à sa pensée et il tient une parole trompeuse en dissimulent ses véritables sentiments. Il peut aussi faire preuve de vertus qu’il n’a pas.

Etude de deux œuvres de Molière : Tartuffe et Dom Juan

Tartuffe

Le Tartuffe ou l’Imposteur est une comédie que Molière écrivit en 1664. C’est la pièce de Molière qui a suscité le plus de scandales. Elle fut interdite quelques jours après la première représentation. Pourtant, Molière n’y renoncera jamais, contrairement à Dom Juan qui n’a pas été rejouée après avoir été interdite. Lorsqu’en 1669 on joue enfin librement Tartuffe, Molière y a tout de même ajouté une modification qui porte l’habit sur l’habit de l’hypocrite : celui ci n’apparait plus en petit collet. Cela met désormais l’accent sur l’hypocrisie du personnage plutôt que sur son rôle de directeur. Parmi les thèmes abordés dans la pièce, le thème principal est effectivement l’hypocrisie. Molière prend alors un risque en dénonçant un vice : « L’hypocrisie est dans l’État, un vice bien plus dangereux que tous les autres ».

Le personnage de Tartuffe : Tartuffe est un personnage à double facette, l’allégorie de l’hypocrite et sa morale peut se résumer dans sa célèbre citation « ce n’est pas pécher que de pécher en silence », Lorsque Tartuffe apparaît dans la pièce pour la première fois, le spectateur connait déjà la sournoiserie du personnage et se demande seulement comment « les honnêtes gens » vont réussir à mettre à jour sa supercherie. Pour arriver à ses fins (toucher un héritage), le personnage n’hésite pas à jouer de son talent d’hypocrite. Il parle sous le masque de la sincérité.

Don Juan

Molière écrit à partir d’août 1664, Dom Juan, destiné à remplacer Tartuffe à l’affiche : courageusement, il y reprend l’attaque contre l’hypocrisie ; Dom Juan fera à son tour l’objet d’une violente attaque des dévots. La pièce est jouée 15 fois, mais Molière ne la fait pas imprimer, et elle ne sera plus représentée de son vivant.

La tirade de l’hypocrite: Dom Juan est connus notamment pour sa célèbre tirade sur l’hypocrisie récitée par Dom Juan lui-même:

Par : colutheanna.over-blog.com