Publié dans Non classé

La peur d’aimer…

2984699297_1_3_Qc6fWzWm

La peur d’aimer.

La vie décide-t-elle de nous et de l’avenir au détour d’une phrase? (roberte colonel)

Aventure d’un soir ou amour d’une vie, la rencontre est décisive. Tout se joue dès le départ ! Pour masquer la peur d’aimer, nous mettons souvent en place des stratégies de fuite.

Vous venez de le rencontrer… le temps s’arrête, c’est lui ! Qu’elle dure une minute, une vie, une nuit, la rencontre est magique. Au-delà de la séquence émotion, quand on rencontre l’autre on se raconte toujours une histoire… Les comportementalistes le disent : « c’est lors du premier contact  que se mettent en place les ferments de l’idylle ». « Une rencontre, c’est toujours une part de soi qu’on retrouve dans l’autre », soutient Catherine Bensaïd, psychanalyste. Bref, tout se joue dès le départ et surtout les stratégies inconscientes  pour masquer la peur d’aimer. La rencontre est bouleversante. S’engager avec quelqu’un c’est renoncer à d’autres possibles : on en veut forcément à celui qu’on aime explique le psychanalyste Samuel Lepastier. Chacun à son insu développe une stratégie de fuite. Voici quelques comportements types, ce qu’ils cachent et surtout comment y remédier !

Vous partez battu d’avance 

C’est terrible les idées qui vous passent par la tête dans l’attente du prochain rendez-vous. Vous vous trouvez affreuse, inintéressant, et l’autre a sûrement mieux à faire qu’à rappeler quelqu’un d’aussi insignifiant que vous.

L’avis du psy : Ce phénomène n’épargne personne. Et plus souvent qu’à leur tour ceux qui souffrent d’un manque de confiance en eux, d’une peur de le décevoir. En l’absence de l’élu, le monologue intérieur s’accentue. Il se nourrit la plupart du temps de pensées négatives.

Vous êtes porté à l’idéaliser

Il est merveilleux, tendre, galant. Bref il est parfait, vous venez de rencontrer la perle rare, l’homme. Vous êtes faits l’un pour l’autre et vous le clamez haut et fort. A l’origine de cette idylle, ce sont bien vos qualités qui lui ont plu. Donc cultivez votre personnalité. 

L’avis du psy : Vous êtes une dépendante amoureuse et vous vous oubliez au profit de votre partenaire. Ses besoins  et ses désirs sont plus importants. Au cœur du problème, la difficulté d’être seul. C’est quand on fait tout pour s’adapter au désir de l’autre, qu’on risque le plus de le perdre.

Pour y remédier : prenez le risque de déplaire pour pouvoir plaire. A l’origine de cette idylle, ce sont bien vos qualités qui lui ont plu. Donc cultivez votre personnalité. Continuez vos cours de tango ou d’italien… Et entraînez-vous à sortir sans lui !

Une fois passée cette étape de la rencontre, à vous d’entretenir la flamme pour prolonger cette magie et préserver ce lien unique qui vous unit…

Catherine Maillard

Auteur :

Auteur de six livres : Livre document « Où es tu maman » « Editions Michel de Maule » et, « Grand Caractère". Un roman " Le Sac à Dos" aux éditions « Grand Caractère ». Le déroulement de l'histoire se situe en montagne plus précisément à Chamonix. Livre Récit : « Rêves enfouis» Editions Ed2A Roman : « Passion sur Internet » « Equinoxe » « Sophie la clé du Bonheur» de Roberte Colonel- coauteur Charef Berkani. Editions Ed2A Mes loisirs : J'aime me promener au bord de la mer de Valras-Plage et faire de belles ballades dans les sentiers de ma région du Languedoc Roussillon. J'aime passionnément l'écriture et l’échange de lecture sur les billets de mes amies blogueuses.

31 commentaires sur « La peur d’aimer… »

  1. Je serais portée à dire que c’est nous, qui décidons de la vie, de notre vie. Les mots, les phrases orientent, tout au plus, en tout cas, selon moi.
    Bonne fin de ce jour à toi Roberte !
    Bisous♥

    1. Ne crois tu pas que le destin y pourvois un peu et pour ce qui concerne la suite de notre vie nous en sommes responsable.
      Bonne fin d’après midi Colette. Bisous

  2. Une personne « blessée en amour » aura peur de revivre une blessure…Il faut savoir aussi repérer en soi ce qui crée la peur d’aimer.
    Bonne journée, bisous

    1. Merci Lucia tu as la bonne réponse chacun porte en sois sa part de souffrance ce qui le rends plus émotionel aux dicta de l’amour qui demande une total abnégation.
      Une fois connue la blessure il faut essayer doucement de s’en guerire.
      Bonne journée . Bisous Lucia.

  3. Chat échaudé craint l’eau froide. Je s rejoins Gyslaine dans son approche: « la peur de ne pas être aimer ». L’amour passe mais la cicatrice reste. Charef

    1. Ah! Charef je te croyais aimé de Nour et il te reste au coeur des cicatrices?
      Si je suis aimée je crois que je pourrais oublier mes peurs si la personne en valait la peine j’oublierais tout ce qui fut avant pour ne vivre que l’instant présent. Bisous Charef

      1. D’accord mais l’expérience vécue dans le passé fait partie de notre histoire. On en sort soit aguerri et plus fort sur nos appuis ou complètement laminé. Mais l’expérience est là pour mieux appréhender l’avenir et corriger les erre ures du passé. Merci Roberte. Bisous

      2. Tu as sans doute raison Charef c’est toi le sage…
        En ce qui me concerne les souvenirs ne me font plus avancés il y avait en eux des souffrances que je me dois d’oublier. Je me suis torturée pendant des années a me croire responsable pour un accident qui eu lieu au nom d’un’amour qui c’est mal terminé. J’ai enfin fini par accepter que si cet accident avait bien eu lieu j’en été nullemen la responsable et pourtant encore aujourd’hui il crait en moi toujoujours la peur que cet accident puisse se reproduire si j’aime à nouveau au delà du raisonnable.
        Et c’est là que je dis que tu as certainement raison dans ton commentaire « Mais l’expérience est là pour mieux appréhender l’avenir et corriger les erreures du passé » Bisous Charef

  4. On doit rester acteur de notre vie car si l’on se positionne en tant que spectateur, j’ai peur que l’on n’ait que désillusion

    Bisous Roberte

    PS : On m’a offert cette semaine « Le sac à dos » 😉 J’ai hâte de finir le polar que j’ai en cours pour attaquer celui-là

    1. Pas toujours facile de rester acteur de notre vie quand la rencontre est si belle… Je crois qu’il faut se découvrire doucement apprendre a ce connaître et puis savoir faire marche arrière avant qu’il ne soit trop tard. ça c’est mon opinion.
      Ah! mon sac à dos que j’ai aimé écrire ce roman. Mon éditeur me disait que je ne saurais pas écrire une fiction surtout après avoir écrit « Ou Es Tu Maman? » J’ai tenu bon et puis je me suis documentéé notre fils Mario Colonel vie sa passion dans le milieu de la montagne à Chamonix d’ailleur tu peux visiter son site dans sa galerie de photos lui ma fait confiance il était certain que je saurais prendre de s renseignements sur le milieu des guides. J’ai vécu des moment intense. Quand tu auras lu le « Sac à Dos » je te dirais comment je me suis imprégnée de mes écrits. Je suis heureuse que tu puisses le lire mais attention c’est du Roberte Colonel rien qu’en sentiment et imaginaire. Bisous

    1. La vie décide-t-elle de nous et de l’avenir au détour d’une phrase?
      Et oui c’est parfois le cas.
      Mais il n’empêche qu’il faut être prudente et avancer doucement..
      Bon week-end Georges. Bisous

  5. La vie décide un peu notre chemin de vie,
    mais tout ne se fait pas tout seul, automatiquement.
    Nous participons à notre évolution et à notre cheminement.

    Mais des circonstances nous amènent là où nous devons être…

    Reçois mon amitié !
    ✿✿¸.•*¨`*•..¸✿✿

    1. Merci pour ton commentaire. Bien sûre que nous participons à notre évolution et à notre cheminement mais il en reste pas moins que je comprends que l’on puisse avoir peur d’aimer. Bon dimanche pour toi. Amitiés.

  6. À lire ton message, je me suis demandé
    pourquoi faut-il chercher un amour à tout prix.
    Serions-nous masochiste et pour nous faire du mal
    chercherions-nous encore un amour infernal.

    Après bien des années et mures réflexions
    j’ai supprimer l’amour des préoccupations
    qui animent ma vie et je l’ai remplacé
    par ce que le partage apporte à l’Amitié.

    La vie décide mais c’est à nous de choisir.

    Bonne semaine.

    1. Fripon il y a un plus lorsque l’on trouve l’amour. L’amitié c’est agréable pour l’échange de confidences, pour se tendre mutuellement la main dans le besoin mais être aimée c’est voir la vie en couleur, c’est savoir que l’aimé est là présent au moment de ta vie pour t’épauler, te comprendre et te chérir. Concevoir sa vie sans amour je ne le conçois pas, comme d’ailleurs je ne conçois pas de chercher un amour à tout prix. Mais si au détour de ta route tu le trouve ouvre ta porte et accueille le.
      Ton choix Fripon n’est pas le mien, je ne peu remplacer l’amour par l’amitié. Tu as du certainement être bien blessé pour refuser d’aimer mon ami.
      Fripon, tu as toute mon amitié sincère. Bises

  7. Il faut arreter d’ecouter les psy , des gens qui ont reponses a tous , mais aucune solution concrete , la seule de concrete , c’est la carte bancaire , chez eux ou le liquide . Fonce Roberte , a fond les manettes .

  8. je vais vous dire la verite , bien s’occuper d’une femme et en prendr soin , ca prend du temps , ca demande de l’energie , moi j’appelle ca le devouement . Pas besoin d’etre psychologue , pour le comprendre , il faut de l’experience etde la pratique et de la volonte et surtout plus que tout , l’envie .Comme le chantaiet Johnny , j’ai envie d’avoir envie .

    1. Laurent déjà fini mais que fais tu donc aux femmes ? Il y aura peut être un deuxième amour à Chambéry tu ne sais pas d’avance!!!!!!!! Allez sois sage et gentil STP. Ta copine te le demande!!!!!!!

      1. Je leur fait que du bien aux femmes enfin celle qui sont d’accord bien sur mdrrrr et en plus je sair recevoir , meme les receptions de l’ambassadeur , c’est de la gnognotte a cote .

      2. J’en suis pas sure ça j’ ai compris que tu sais recevoir mais le champagne ne remplace pas tout Laurent il faut un tout et surtout y croire.

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s