Publié dans Ecritures, textes

Le Coquelicot, ou le bleuet un dilemme pour la marguerite !…

Le voyez-vous le coquelicot dans le champ de blé ? Il a revêtu sa parure pourpre, il parade, danse dans la prairie. Il fait le beau et sa corolle très fragile frissonne.Il se plaît à séduire la blanche marguerite qui timidement ondule de la tête lorsque qu’il se penche très près d’elle. Il la frôle,  l’hypnotise en douceur. Leurs âmes s’exaltent dans une danse frivole, jusqu’à l’arrivée du timide  bleuet

Résultat de recherche d'images pour en habit bleu de fête il veut plaire à la jolie marguerite qui ne sait plus où donner de la tête. Dilemme se dit la marguerite  « je t’aime, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout ».  choisir entre le rouge coquelicot attrayant un brin cajoleur ou le sage bleuet tendre à souhait elle finit par s’incliner et choisit de suivre le craintif bleuet. Texte Roberte Colonel

L’image des coquelicots site petitbonheurdariel.canablog.com

imagesCAXTJYUT

« Il n’est aucune beauté qui n’ait sa tache noire. Même le coquelicot. Au cœur porte la sienne, que chacun peut voir. » (Proverbes et dictons du Maroc)

L’origine du bleuet comme fleur symbole du Souvenir trouve son origine directement dans la guerre de 1914-1918. Tout comme les coquelicots, les bleuets continuaient à pousser dans la terre ravagée des tranchées de la grande guerre. Pour les poilus, ces fleurs étaient le seul témoignage de la vie qui continuait, au milieu des bombardements et des gaz de combat, et elles étaient aussi la seule note de couleur dans la boue uniforme des tranchées.

Auteur :

Auteur de six livres : Livre document « Où es tu maman » « Editions Michel de Maule » et, « Grand Caractère". Un roman " Le Sac à Dos" aux éditions « Grand Caractère ». Le déroulement de l'histoire se situe en montagne plus précisément à Chamonix. Livre Récit : « Rêves enfouis» Editions Ed2A Roman : « Passion sur Internet » « Equinoxe » « Sophie la clé du Bonheur» de Roberte Colonel- coauteur Charef Berkani. Editions Ed2A Mes loisirs : J'aime me promener au bord de la mer de Valras-Plage et faire de belles ballades dans les sentiers de ma région du Languedoc Roussillon. J'aime passionnément l'écriture et l’échange de lecture sur les billets de mes amies blogueuses.

15 commentaires sur « Le Coquelicot, ou le bleuet un dilemme pour la marguerite !… »

  1. C’est magnifique Roberte ! J’adore ça ! De plus, que je retrouve le coquelicot, aussi, ici, en ce jour 🙂 ! Bonne, belle et douce poursuite de cette soirée à toi,
    Bisou♥

    1. C’était pas mal non plus chez toi Colette j’ai bien aimé c’est amusant que nous ayons pensé au fleurs toute les deux. Bon après midi dans ton Canada. Bisous Colette

    1. J’ai beaucoup aimé ta poésie amusant que nous ayons eu cette idée de mettre en amour un coquelicot toi avec une rose et moi avec une marguerite!!! Et pour les deux la fin n’est pas celle à laquelle on peut s’attendre. Merci encore Ggo. Bonne journée. amitié

  2. Je ne sais pas si mon commentaire a disparu loll

    Bonsoir Roberte

    Je t’avais envoyé un commentaire pour te dire que j’aime le coquelicot
    et ce petit dilemme … c’est très joli

    cadeaux pour toi …
    L’amour d’une rose pour un coquelicot

    https://ggopch.wordpress.com/2011/05/17/l%E2%80%99amour-d%E2%80%99une-rose-pour-un-coquelicot/

    https://ggocmoi.wordpress.com/2013/05/03/le-coquelicot-une-ode-a-la-vie-a-lamour-pps/

    https://ggocmoi.wordpress.com/2014/07/21/les-coquelicots-2-ppsx/

    Bonne soirée et bravo
    Amitié
    Ggo

    1. Oui Charef les fleurs ont leurs langages… et nous, nous les interprétons suivant notre ressenti sans tenir compte de leurs couleurs simplement en les observants.
      Bisous Charef

  3. magnifique ton texte sur ces belles fleurs et j’ai beaucoup aimé lire l’origine du bluet comme fleur symbole du souvenir. Beau partage
    Bonne soirée
    Bisous

    1. merci Georges ce n’est que de l’maginaire
      mais j’ai pris beaucoup de plaisire à l’écrire. Puis l’origine du bleuet c’était pour enrichire mon texte. Bonne soirée. Bisous.

  4. Que c’est joli MariEliane cette danse des fleurs
    elle a raison la marguerite d’avoir choisi le bleuet du bonheur 🙂
    Pour moi le coquelicot est une mauvaise herbe, je lui ai préféré le pavot d’ornement.
    Mais je ne m’appelle pas Marguerite, ça change tout 🙂
    Bonne semaine.

    1. Et au faite Fripon je connais même pas ton prénom…tu vois en amitié ce qui compte finalement c’est d’être bien ensemble peu importe comment on se prénome. J’aime beaucoup le coquelicot mais j’ai toujours trouvé de la dignité chez la fleur de bluet. Bonne semaine à toi.

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s