citation

Un jour tout prend son sens…

67085379_422218131709412_5196542293628157952_n

L’important dans la vie, ce n’est point le triomphe, mais le combat. L’essentiel n’est pas d’avoir vaincu, mais de s’être bien battu. (Pierre de Coubertin) citation prise dans une page d’un de mes prochain livre: « Ma Vie Refleurira au Printemps » A paraitre à l’automne 2019.

Par défaut
Livres

Ne pleure pas mon ange…

images (60)

Ne pleure pas mon ange

Je vais te raconter une histoire pour que ton sourire revienne fleurir sur tes lèvres.

Il y avait dans un grand palais au bout du chemin qui mène à la montagne une petite princesse qui ne sortait jamais de chez elle. Elle ne voyait jamais personne et on lui avait interdit de se mêler aux grandes personnes. Alors la petite princesse pour se distraire avait plus d’un tour dans son sac. Elle montait sur une chaise et regardait par la fenêtre les voitures arriver dans les allées du château. Puis elle attendait que le calme revienne pour ajuster son œil dans le trou de la serrure de sa chambre. Et de là, elle pouvait observer ce qui se passait dans la grande salle à manger. Elle écoutait parler les grandes personnes.

Mais ce jour là, elle en avait eu assez de regarder par le trou de la serrure. N’y tenant plus elle décida de se faire remarquer.  Elle   chanta si fort qu’elle fut entendue des grandes personnes.

Sa maman qui la tenait enfermée a clé dans sa chambre dut se résoudre à satisfaire la demande de ses invités. Elle dut aller chercher la petite princesse qui n’en crut pas ses oreilles qu’on puisse la féliciter pour sa voix si pure. On exigea d’elle qu’elle chante encore les quelques chansons de son répertoire quelle connaissait parfaitement. Elle chanta si bien que les grandes personnes très émues de l’écouter se mirent à l’applaudir.

De ce jour la petite princesse ne resta plus jamais enfermée dans sa chambre. Sa maman dut faire en sorte qu’elle puisse continuer de chanter. Cela rendait la petite princesse si heureuse. Elle n’avait plus besoin de regarder par le trou de la serrure de sa chambre la porte restant ouverte.

-Toi mon petit ange ne pleure plus. Un jour ton tour viendra où  tes larmes cesseront de couler et comme la petite princesse tu seras applaudi pour ce que tu auras accompli de bien dans ta vie.

Les enfants cachent souvent leur chagrin au fond de leurs cœurs et n’en parlent à personne.  Un jour un miracle se produit pour l’un d’entre eux.

Souhaitons que beaucoup de miracles se produisent dans le monde pour que chaque enfant dans la souffrance puisse sécher ses larmes et devenir lui aussi heureux.

Roberte Colonel 28/08/2017

Par défaut
Non classé

Ils vous parlent de Dieu

Ils vous parlent de Dieu

 Rituel

De toutes les religions,

Ils ont le simulacre

Ils n’ont pas la raison

Et la beauté renâcle,

Quand la beauté dit non

Et quand l’amour dit non

Et quand la vie s’offense

De voir son horizon

Sombrer dans la souffrance

Il leur faut inventer

D’autres règles de jeux

Pour mieux arriver,

Ils vous parlent de Dieu

Qu’en savent ils les bougres !

De la bonté divine,

Ils ne savent que la bourbe

Où l’on s’envenime.

Dans leurs cérémonies,

Il n’y a que la mort !

Ceux qui ignorent la vie

Et bafouent le remords

Ont fixés ton destin

A l’aune de leur veulerie

Ils l’ont pris en main,

Ton arraché la vie.

Quand on les voit agir

On ne peut que prier

Pour cesser de vomir

De leurs insanités.

Ils ont daté ta mort

Toi, le bel innocent

Ils étaient très retors,

Se croyaient très puissants

Ils avaient tous les torts,

Mais n’avaient pas ton rang !

(Poétesse Joël Vincent) tiré de son recueil « Mots D’Âme »Edition Maxou

Il existe trois religions monothéistes sur la « terre » : le christianisme, le judaïsme et l’islam. Toutes les trois confessent en Un seul Dieu. Par exemple, pour les chrétiens, le credo commence avec le : « Je crois en un seul Dieu » et les musulmans, quant à eux, déclarent : « Pas d’autre dieu que Dieu » (Allah). Mise à part cette simplicité de la représentation commune d’un Dieu unique; comment les chrétiens et musulmans parlent-ils de Dieu ?

Le Service national pour les Relations avec l’Islam de France a rédigé un document pour nous aider.

Le christianisme et l’islam reconnaissent la relation à Dieu par la prière, l’acte de foi et le désir d’accomplir Sa volonté, et même de l’aimer. Même les qualificatifs utilisés sont similaires : entité éternelle, créatrice, bienveillante, etc. Sur le style, les deux s’entendent, mais sur le fond, les oppositions apparaissent. Par exemple :
« L’islam insiste très fortement sur l’unicité de Dieu et ne peut pas accepter la révélation du christianisme portant sur le fait que Dieu est Père, Fils et Esprit. La notion de Trinité n’est pas comprise. Elle est refusée au nom du rejet du polythéisme. Le texte du Coran est généralement compris par la tradition musulmane pour estimer que les chrétiens ont altéré, voire falsifié les Écritures bibliques pour leur faire affirmer la Trinité (Coran 4,171 ; 5,116). » Pour les musulmans, Dieu ne peut s’incarner et refusent donc catégoriquement que Jésus est le fils de Dieu. Il ne peut pas être à la fois Dieu et homme.
Également, « le Coran refuse la mort de Jésus sur la croix. En réalité, dit-il, la crucifixion de Jésus fut pour les témoins de la scène une apparence ou une illusion (certains commentateurs parleront plus tard d’un sosie qui aurait été crucifié à la place de Jésus, que Dieu a élevé auprès de lui). De ce fait, il n’y a plus de salut qui vienne par le Christ Jésus (Coran 4,157-159). Celui-ci est seulement un grand prophète, né de la Vierge Marie, qui est venu apporter aux hommes l’Évangile, un message provenant réellement de Dieu, mais qui a été déformé par les chrétiens. »
En savoir plus sur http://www.paperblog.fr/741336/comment-chretiens-et-musulmans-parlent-ils-de-dieu/#k3Ut9Xb9fHSah2Ll.99

 

Par défaut