poèsie

Dors-tu ?

Dors-tu ?

Et toi ! dors-tu quand la nuit est si belle,
Quand l’eau me cherche et me fuit comme toi;
Quand je te donne un cœur longtemps rebelle?
Dors-tu, ma vie ! Où rêves-tu de moi ?

Démêles-tu, dans ton âme confuse,
Les doux secrets qui brûlent entre nous ?
Ces longs secrets dont l’amour nous accuse,
Viens-tu les rompre en songe à mes genoux?

As-tu livré ta voix tendre et hardie
Aux fraîches voix qui font trembler les fleurs ?
Non ! c’est du soir la vague mélodie ;
Ton souffle encor n’a pas séché mes pleurs!

Garde toujours ce douloureux empire
Sur notre amour qui cherche à nous trahir :
Mais garde aussi son mal dont je soupire;
Son mal est doux, bien qu’il fasse mourir!

Marceline Desbordes-Valmore, Poésies

Par défaut
texte

L’amour n’a pas d’âge…

lamournapasdage1L’amour n’a pas d’âge.

Ne jamais voir le soleil se coucher et toujours guetter l’aube.

J’ai fini par me lasser et j’ai voulu voir la lumière du jour.

L’amour n’a pas d’âge ai-je pensé en regardant ses mains longues et fines, soignées tapotant son livre, elles m’hypnotisaient.

Nous nous sommes souris et aussi fou que cela puisse paraître son regard c’est figé.

Avions-nous, à notre âge compris qu’il n’y avait plus de temps à perdre ?

 C’était de la folie pure que refuser ce bonheur d’aimer qui nous était offert.

L’amour n’a pas d’âge puisque aimer c’est le secret qui conduit deux êtres vers le bonheur. 

L’amour n’a pas d’âge.

Roberte Colonel le 08/01/ 2019 (Photo Internet)

 

 

 

Par défaut
Ecritures, et poèsie

Dans le fonds de mon tiroir mémoire de mots secrets …

 

Dans le fonds de mon tiroir mémoire des mots tout gris
parfois courbés, des mots ridés et doux
qui parlent à voix basse du temps qui passe.

Dans mon fond de tiroirs si bien rangés

Il y a ma mémoire  remplie de souvenirs. Il y a mes secrets, mes larmes d’enfant, mes amours, il y a ma vie.

Dans mon fond de tiroir mémoire bien rangés il y a de cases secrètes ou sont  pelle mêle lettres et photos oubliées. Dans mon fond de tiroir mémoires personne ne peut y pénétrer car je suis Seule à en posséder la clé.

Dans mon fond de tiroir mémoire un mouchoir j’ai retrouvé. Deux initiales y étaient brodées. Souvenir d’un temps passé laissé la comme abandonné exprès dans le fond de mon tiroir secret.

Ce mouchoir aux initiales E.D appartenait à maman. Pourquoi l’avoir laissé au fond de mon tiroir secret ? L’avait elle dissimuler là tout exprès parce que, de droit il me revenait ?

Ce témoignage de maman qui parle à voix basse du temps qui passe au fond de mon tiroir secret . Roberte Colonel

Par défaut