poésie

Marguerites jolies demoiselles…

Juste pour le sourire pour oublier les mauvais moments à être confiné alors que les jolies marguerites fleurissent dans les près.

Marguerites jolies demoiselles

 Ne soyez donc pas cruelles

Derrière votre ombrelle,

Je devine vos ardeurs

Et votre révolte lors que, une à une

Vos pétales vous sont subtilisées

Pour l’émoi d’un je t’aime, un peu, beaucoup,

 passionnément  pas du tout !

 Assez de vos angoisses

Jolies demoiselles.

Personne à la paroisse

Saura mieux que moi

Vous faire entendre l’émoi.

 Laissez moi donc l’honneur

De croquer vos je t’aime

 L’amour ouvre ses ailes

Derrière votre ombrelle

Aux je t’aime, un peu, beaucoup,

Passionnément, pas du tout.

Roberte Colonel 10/04/2020

Par défaut
poésie

J’aurai pu te dire : merci

15320352_1376193055724581_59738914_n

Jamais Roses ne furent plus belles

Que celles reçues de toi aujourd’hui.

J’aurai pu te dire : merci

Pour ce bouquet subtil de beauté

Que tu t’ais plus à m’envoyer.

J’aurai pu te dire : merci

Pour tes roses si jolies dont le cœur

Ne s’ouvre qu’au crépuscule du soir

exaltant  dans l’air

Leurs effluves odorants

Ce parfums troublant qui m’ enivre.

Une à une j’effeuille leurs pétales

Délicatement sur mon lit blanc

Pour que ma nuit soit douce

à mon corps frémissant.

Roberte Colonel

Par défaut
Non classé, poésie

Faut-il donner à la rose tout les attraits de la beauté ?

 

img-23406517e22

Faut-il donner à la rose tout les attraits de la beauté ?

Elle se fait parfois si coquette pour vous attirez.

Méfiez vous d’elle Messieurs  lorsque vous en offrez.

Choisissez bien votre bouquet, vous pourriez vous trompez.

Elle le sait la coquine, sa beauté ce n’est que pour mieux vous attirer,

Vous surprendre !

Sont effluve enivrante c’est pour mieux vous harponner !

Son éclat c’est pour mieux vous charmer, vous attirer,

Et ce  délecté de votre puérilité.

De jour en jour la rose perdra de sa splendeur

Comme toutes les belles  elle est  éphémère…

Vous Messieurs qui vous étiez laisser surprendre par sa beauté

Devant ses pétales fanés n’aurez plus que vos yeux pour pleurer.

(Roberte Colonel

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

« Au lieu de se plaindre de ce que la rose a des épines il faut se féliciter de ce que l’épine est surmontée de roses et de ce que le buisson porte des fleurs. » (Joseph Joubert)

 

 

 

 

Par défaut
Auteur

De l’ombre à la lumière…

1 rose népéta

De l’ombre à la lumière

Les fleurs à peine écloses

 Perdent ce bel éclat

Qui leur donne

Quelque chose d’irréel ici bas.

Sans bruit leurs pétales trépassent

Le temps fuit,  les jours passent

Mais quand le soleil luit,

On oublie très vite l’ombre

Toutes les couleurs

Sont dans la lumière

Les roses  aux teintes Abymes

Annoncent leurs couleurs

Et le peintre les dessine.

Son pinceau capte la nuance,

L’artiste à une nuance d’avance.

La peinture suit les méandres

Au gré de ses humeurs.

Et pour le peintre venu à l’heure

Il récrée la vie

Des fleurs, dans la lumière.

Après des détours,

Il suit avec amour

Les traits de la beauté,

Que la nature a inventé.

Tout ce qu’il fait est vrai.

Quand vos pensées dérivent

Voyez les couleurs

Dans le monde que ravive,

Le peintre et ses humeurs.

 Poésie ( Roberte Colonel)

Par défaut