poésie

J’écris des mots d’éternité.

64575739_1411326605675561_2487216085099610112_n (1)

Chacun de nous possède à l’intérieur un peu de poussière d’étoile, une petite étincelle qui résiste à toutes les épreuves. Quelle que soit l’obscurité qui nous entoure, rien ne peut éteindre cette lumière. (Odile Dormeuil)

J’écris des mots d’éternité.

Une éternité entre nous comme effleurée

Le temps d’un toucher

J’ai tant de fois tissé détissé retissé

Des histoires qui ne me menaient à rien

Que cette lumière entière de l’arc-en-ciel,

Rend visible l’invisible 

Entre jour et nuit, un souffle de vent,

Une simple pensée pour entendre l’absence,

Réconcilier les mots et ouvrir l’accès au présent.

Roberte Colonel 12/01/2020

Par défaut
poésie

La pensée vagabonde du poète…

 

1b0f7f13684306fda1fb767106e0411e

La pensée vagabonde du poète

Au travers de son regard

Réinvente le monde

D’une vie rêvée.

Suivez donc ses mots,

Voyez ou il vous conduit.

En vers, ou en prose,

Ce qu’il écrit est vrai.

Roberte Colonel 16/12/2019

Portrait Stan Miller-Américain né en 1940 en Californie

Le destin du poète

 

« Penser et sentir sont une seule et même chose, comme l’intelligence et l’amour, l’action et la contemplation. L’homme a été obstinément trompé et divisé. Sa capacité d’imaginer, son pouvoir de vision, sa force de contemplation ont été relégués dans la marge du décoratif et de l’inutile…

Le destin du poète est de réunir la pensée, le sentiment, l’imagination, l’amour, la création. »

Roberto Juarroz

 

Par défaut