poésie

« Une aube se lève…

« Une aube se lève une main dessine des auréoles de douceur » (Suzanne Joli poète-enseignante)

Si nos nuits sont parfois plus tristes que nos jours, si notre cœur insistent à suivre les détours du

Chemin de roses, pour vivre l’inouï alors, il trouvera le bonheur.

Si le soleil parfois, ne nous éclaire plus assez, si le monde que nous voyons, nous paraît imparfait,

Renversons la vapeur, tout en gommant la peur.

Prenons à rebours, ces moments de travers qui nuisent à l’existence en inventant des revers.

Si l’on entend plus la musique de la vie, si l’on ne voit plus le soleil qui revit,

Inventons lui des couleurs pour coloré nos nuits.

Effaçons les torpeurs, oublions les malheurs, suivons d’autres pistes

Supprimons le stress, remettons entre nous de la tendresse.

Roberte Colonel 12/ 05 2020

Image chez Flore

Par défaut
poèsie

Sombre ses yeux qui brillent…     

96651989.wzUfaKbH.tourterelleblanche800IMG_9331

Sombre ses yeux qui brillent

dans le matin occulte, antres de mon âme.

Tourterelle, oiseau rêvé qui ne volent pas les nuits,

Roucoule au soleil de mes grasses matinées.

Elle égaie mes Jours de lumière, elle Chasse mes nuages gris.

Au cœur de la nature dés les beaux jours

Elle roucoule, éclaire sans autre raison une journée qui s’allonge.

Elle est éternel dans mes rêves fous, dans mes délires tendres

Dans mon insouciance, elle fait sans le blanc de l’éclair

Un jour réinventé, bonheur absolu, d’amour et de paix.

Roberte Colonel 10/02/2019    Photo : Michel Bordeleau

 

 

 

 

 

 

 

Par défaut
poésie

Si tu revenais…

hqdefault

Il est des nœuds secrets, il est des sympathies

Dont par un doux rapport les âmes assorties,

S’attachent l’une à l’autre, et se laissent piquer

Par un je ne sais quoi qu’on ne peut expliquer.

Pierre Corneille

 

                                  altes Buch mit Tusche und Feder

Reviens, près de moi mon coeur, j’ai si froid.

Mes nuits sont si tristes sans toi.

Si tu revenais, j’essaierai de ne plus trembler

J’essaierai pour toi de ne plus pleurer.

C’est sur j’oublierais mes nuits de désarrois

Ou je guettais ton arrivée auprès de moi.

Tu dicterais ta loi, j’aurais foi en toi, en moi.

Je dormirais enfin ton corps près de ma main

Et je veillerais sur toi.

Roberte Colonel

Par défaut
textes

Passager de mes nuits

Passager de mes nuits sans sommeil, tu arrives, furtifs avant de t’en aller, tu caresses ma joue, dépose tes lèvres doucement sur les miennes et tu repars de ma nuit sans sommeil.

Laisse moi au moins te regarder quand tu viens déposer tes mots que j’attendais. Tu passes, tu viens, tu pars, et tu reviens, je sens ta présence, pourquoi ne pas rester te lover là dans la douceur de ma nuit.

Offre moi un cadeau je veux vivre  ma vie à tes cotés. Dés que la vie m’écorche c’est vers toi que mes pensées se portent.

Loin de toi ma vie ne ressemble à rien! C’est à toi que je pense les jours de vents mauvais et si je devais faire le chemin a l’envers c’est vers toi que j’irais.

Viens passager de ma nuit troublé mon sommeil, continue de déposer tes mots ceux que j’aime trouver à mon réveil. Je veux vivre aujourd’hui mes nuits à tes cotés !

J’ai pour toi trop d’amour fais que mon soleil brille à jamais. (Roberte Colonel)

Par défaut