poèsie

L’amour était là

2fda845a105047561724879d200f19af

Nous sommes conditionnés à penser que nos vies tournent autour de grands moments. Mais les grands moments sont souvent des jolis petits instants auxquels nous ne prêtons pas assez attention. (Kent Nerburn)

8f793e0a

L’amour était là

On ne saura pas comment ni pourquoi ?

Ils se sont trouvés un jour de pluie

Où ils écrivaient Chacun de leur coté.

C’est arrivé probablement sans se chercher.

On dira qu’ils se sont reconnu

Pour expliquer cet amour ardent.

On dira qu’ils se sont cherchés

Comme on se cherche soi-même

Sentant confusément en eux-mêmes

Le manque de cette moitié

qu’on espère sans y croire

Pour traverser les nuits noires.

Il a tendu la main vers elle.

Elle lui a donné des ailes.

L’amour était là.

Ils ne savaient pas.

Il y a des choses comme cela

Qui ne s’expliquent pas.

Roberte Colonel 2/01/2020

 

Par défaut
poèsie

L’amour à ses exigences…

Couple-caresses

L’amour a ses exigences

Entre les deux mon cœur balance

Si je t’aime prend garde à toi,

 Jeu de mains, Jeu de vilains.

 Jeu de je t’aime,

 Jeu de je ne t’aime plus.

 Ne plus y croire du tout ? Y croire toujours ?

L’amour a ses souffrances lorsqu’il est intolérant.

Dans une nuit sans sommeil

Il sait user de son pouvoir à nous rendre fou.

Il sait déclencher le tonnerre

Et être ami de toutes les guerres.

 Il se nourrit de nos conflits.

 Attend patiemment son son heure,

Guettant la plus petite saute d’humeur.

Il s’épanouit dans l’insolence.

 Il est parfois l’artisan de la haine.

Il sait bien que dans la violence, il en a toujours à la traîne.

Il peut aussi soudain, changer de direction,

Et entrer dans l’amour, en faire une passion.

Roberte Colonel 29/03/2019

Par défaut
texte

L’amour n’a pas d’âge…

lamournapasdage1L’amour n’a pas d’âge.

Ne jamais voir le soleil se coucher et toujours guetter l’aube.

J’ai fini par me lasser et j’ai voulu voir la lumière du jour.

L’amour n’a pas d’âge ai-je pensé en regardant ses mains longues et fines, soignées tapotant son livre, elles m’hypnotisaient.

Nous nous sommes souris et aussi fou que cela puisse paraître son regard c’est figé.

Avions-nous, à notre âge compris qu’il n’y avait plus de temps à perdre ?

 C’était de la folie pure que refuser ce bonheur d’aimer qui nous était offert.

L’amour n’a pas d’âge puisque aimer c’est le secret qui conduit deux êtres vers le bonheur. 

L’amour n’a pas d’âge.

Roberte Colonel le 08/01/ 2019 (Photo Internet)

 

 

 

Par défaut