poésie

Passion

Passion,

Elle gronde, elle empoisonne, elle met le feu à tout,

Quand son faisceau bouillonne, elle ira jusqu’au bout…

Le rouge prend l’avantage pour dire mes sentiments,

Et la pourpre fait rage, où devient violent.

C’est la braise qui couve sous la toile de l’émoi,

C’est mon cœur qui s’ouvre et me montre sa voie.

Elle me mène lentement, dans les pas de l’amour,

Elle peint tous mes tourments elle en suit les détours .

Elle s’installe dans ma vie,

Je découvre l’inouï qui arrête le temps. Elle m’ ouvre le cœur, redessine ma vie,

au gré de mes humeurs, me met a sa merci.

D’un amour bien paisible,

elle fait un ouragan,à peine perceptible, elle modifie le vent.

Elle devient féline, dépasse les frontières, faisant  d’un impossible, un nouvel univers.

(Roberte Colonel)

Par défaut