Publié dans Amitiés, Pensées

L’amitié Profonde…

71406808_1683753278423342_7871718220753797120_n (1)

L’amitié :

Rien ne peut la remplacer quand elle est profonde et sincère.

Pour certains, ce n’est que passager juste le temps de s’arrêter glaner ce qu’il y a à glaner puis ils vous laissent sur le chemin considérant que la promenade est finie. Naturellement, rien ni personne, ne peut empêcher ces vagabonds de passages de poursuivent leurs chemins.

D’autres amitiés sont fidèles.

Pour de bonnes raisons, ces amis sont toujours prêts à nous aider dans les difficultés, ils sont habités de tristesses et nous sommes surpris qu’ils s’associent et partagent pleinement les moments difficiles que nous traversons.

Il est toujours triste de quitter un ami même si son encrage dans notre cœur n’est plus. Sans doute que les racines de l’arbre qui retenait son amitié  n’était pas assez profonde.

La vérité c’est que quand le moment est choisit pour la séparation, il est préférable de l’admettre quand il en est encore temps. (Roberte Colonel) 28/09/2019 (image les chemins dEléonor)

 

Publié dans Pensées, texte

croiser l’avenir en rêve…

images (2)

 

Ce matin je suis allée faire une longue promenade au levé du soleil.  La mer irisée de jolies couleurs bleutées se fondait dessous la brume qui noyait d’humidité le village de Valras-Plage .

Les vagues doucement venaient s’échouer à mes pieds sur le sable. Quelques promeneurs matinaux les mains dans les poches me saluèrent à leur passage et, à ce moment, mes pensées m’enmenèrent vers cette citation :

« Puisque l’on connaît le passé et que l’on vit au présent, pourquoi ne pourrait-on pas croiser l’avenir en rêve ? (Truman Capote)»

L’avenir en rêve me demandais je à quoi peut-il bien ressembler puis qu’hier je croyais encore en un avenir ou le plus grand plaisir que je retirai de l’écriture ne tenait pas au sujet, mais à des mots qui éveillaient en l’écrivaine que je suis, plus d’intérêt pour la chose créé et, qui ne sait vivre sans féerie, sans un peu de rêve ?

Je me disais que là où il y a des rêves, de l’amour et de l’inspiration, je ne pouvais pas me tromper.

Il ne m’était pas nécessaire de vouloir publier un livre pour croire réellement à mes écrits.

 Donner corps a mes personnages, lorsque l’on est comme moi à la recherche de la plus mystérieuse vérité, on ne laisse rien échapper, ni de ce que l’on voit, ni de ce que l’on entend. Toutes les histoires vraies portent avec elles une instruction. (Roberte Colonel)

« S’il y a de la magie dans l’acte d’écrire une histoire, et je suis convaincue que c’est le cas, nul n’a été capable de la réduire à une recette qui pourrait être transmise d’une personne à l’autre. » Je fais donc mienne cette citation de (John Steinbeck)

Publié dans citation, Pensées

« Plus une société ou un individu est matérialiste, plus il s’éloigne du bonheur.

61025864_682430675524984_2521632023114678272_n

« Plus une société ou un individu est matérialiste,
plus il s’éloigne du bonheur.
Posséder des biens matériels n’est ni un crime ni un obstacle en soi.
Seulement si le désir d’avoir toujours plus est par définition insatiable.
Tant que vous vous inscrirez dans cette logique, 
vous ne pourrez pas prétendre au bonheur
Combien d’êtres humains passent l’essentiel de leur vie à se soucier de choses matérielles ou futiles et oublient de prendre le temps de vivre les expériences les plus essentielles, l’amour, l’amitié, l’activité créatrice, la contemplation de la beauté du monde? »  (Auteur Inconnu) (document Petite bulles de Bonheur)

8f793e0a

L’amitié , l’amour  la beauté du monde ce que nous aurons reçu restra inscrit pour toujours dans notre coeur.

Les joies de la vie, l’amour arrive à tout âge. Pour cela gardons notre coeur d’enfant bien éveillé.

Il en faut parfois si peu pour être heureux , nous sommes tous différents, et chacun de nous avons quelque chose à apporter à L’autre. 

Les choses matériels nos passons une vie à les acumuler quand ferons nous le jour de notre grand départ?  Roberte Colonel 

Publié dans Pensées

Bonne et Heureuse année 2019…

new-years-eve-1905146_960_720

A l’aube de la nouvelle année l’usage veut que l’on se congratule de vœux de toutes sortes. 

J’avais hâte de vous exprimer a toutes et tous, mes vœux très sincères pour l’an 2019 d’une excellente santé, qu’elle soit éclairée par la flamme de l’amour, de la douceur et de l’amitié.

Que cette nouvelle année soit porteuse de paix dans le monde.  (Roberte Colonel)

Publié dans livre, Pensées

Au si loin que mes yeux me porte…

 

 

Le regard tourné vers l’horizon, au si loin que mes yeux me porte

malmenés par certains flash-back je suis déterminée à atteindre l’impossible.

J’ai beau avoir été malade, déçue, oubliée, brisée, je continue à avancer avec encore plus

de détermination.

Peut-être qu’au fond je construis la joie avec mes tristesses et que cela se voit dans

certains de mes écrits qui se nourrissent de mes ressentis.

Peut-être qu’au fond j’ai besoin de me dépasser pour atteindre la sérénité et me dire

qu’ avec un rien on peut tout faire, tout imaginer, tout écrire.

Quand dans ma vie il fait froid il me reste l’écriture où je laisse dériver mes mots

sur les vagues de la mer.

Dans les pires moments, les mots que je trace ont pour but de me montrer mes forces

c’est une source de satisfaction, qui elle même est source de mon bonheur.

En somme, merci à mes malheurs passés d’être présent comme motivation.

Roberte Colonel/

Merci a mon amie Patricia pour cette vidéo.

 

Publié dans Pensées

les mots que l’on ne dit pas…

books%20v5-72-6

Ou vont les les mots que l’on ne dit pas:

Les mots que l’on n’a pas dits sont les fleurs du silence. 
J’ai voulu comprendre le sens de cette pensée, et le pourquoi j’écris ?
Les mots que l’on à pas dits mais que l’on écrits s’ajoute, ce transforme au gré des émotions, des souvenirs d’enfance, de l’imaginaire. Ils s’inscrivent sur la page blanche sans retenue aucune, nous laissant libre d’assembler nos mots à notre convenance pour en faire notre histoire dans un univers réel, où irréel. 
Voilà sans doute pourquoi j’écris et publie.

Mon dernier manuscrit est terminé. Il est en relecture. Puis sera relu une fois encore par un comité de lecture qui décidera de la publication ou pas. Il me resteraalors l’attente interminable d’une réponse favorable ou pas de son édition !!! Trajet normal a laquelle tout écrivain doit se soumettre avant d’être publié. Roberte Colonel

8f793e0a

Ou vont les les mots que l’on ne dit pas

ils s’accumulent dans notre corps et se transforment…

Savez-vous où vont les mots qu’on ne dit pas ?

Où va ce que vous voulez faire mais ne faites pas ?

Où va ce que vous vous empêchez de ressentir ?

On aimerait que tout cela tombe dan l’oublie,

mais ce que l’on ne dit pas s’accumule

dans notre corps et remplit notre âme de cris muets.

Ce que l’on ne dit pas se transforme en insomnie, en douleur.

Ce que l’on ne dit pas se transforme en devoir, en dette.

Où vont les mots que l’on ne dit pas…

Ces mots  que l’on ne dit pas se transforment en frustration,

En tristesse, en un manque de satisfaction.

Ce qu’on ne dit pas ne meurt pas, mais nous tue…

( blog le beau doit être notre monde)