Publié dans pensée, poèsie

Elle le sait

On dit que celui qui sourit est heureux ! Mais c’est un mythe …

Un sourire ne naît pas toujours du bonheur.

Un sourire peut occulter une larme silencieuse.

Une larme silencieuse qui naît d’un cœur blessé et poignardé.

Un sourire ce n’est qu’un geste, un geste de courage, pour dire je peux le faire et je vais y arriver.

~Raffaella Frese~

Elle le sait,

Que le sourire comme les larmes,

Sont la face cachée de la souffrance.

Ainsi va la vie !

Un jour elle offre ses sourires à celui qui les prend

Mais au fond d’elle durent et perdurent

Un sourire, des larmes et ses peines

Qui rallongent sa nuit Lacrymales.

Que passe et repassent les jours,

Elle souri sa peine

Brave sa tristesse,

Ses larmes se sont dissipées

Pour dire que c’est déjà demain

Qu’hier n’est plus

Que sur le fil du temps,

Elle peut enfin sourire

Et qu’elle va y arriver !

« Un sourire ce n’est qu’un geste,

Un geste de courage. »

Roberte Colonel 03/03/2021

Publié dans citation, pensée

L’amour est une histoire à deux…

L’amour est une histoire qu’on se raconte, un pacte à deux contre le monde. C’était une folie pure de faire ça, une connerie de plus sans doute, mais qu’il est bon de retrouver le goût de l’autre, qu’il est fort de flotter dans l’éternel présent d’un début de rencontre, sans futur ni questions, qu’il y ait des lendemains ou pas, après tout qu’importe, un amour impossible c’est déjà de l’amour, c’est déjà aimer, profondément aimer, quitte à en prolonger le vertige le plus longtemps possible.

– Serge Joncour, L’Écrivain National « blog douceur des mots en volupté »

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est 4_separateur-156.png

L’amour est une histoire

Qu’on se raconte à deux.

Des instants que l’on vole au temps,

Une heure, un jour, un mois, une année

Marchands de bonheur

Amoureux à fleur de cœur

Ils ont le souffle doux,

Leurs caresses de silence,

Ils ont vaincu leur peur,

Vaincu l’ennui.

Leurs sourires à fleuri

Sur leurs visages attendris.

« Ils ont scellés

 Un pacte à deux contre le monde,

C’est déjà de l’amour, c’est déjà aimer,

 Profondément aimer,

Quitte à en prolonger le vertige

Le plus longtemps possible. »

Roberte Colonel 29/01/2021

Publié dans pensée, texte

La bonté ne vient jamais de nulle part.

Les personnes les plus formidables sont celles qui ont connu l’échec, la souffrance, le combat intérieur, la perte et qui ont su surmonter la détresse. Ces personnes ont une sensibilité, une compréhension de la vie qui les remplit, de douceur et d’amour. La bonté ne vient jamais de nulle part. Nous connaissons tous des personnes formidables. Il suffit de regarder autour de nous,  jamais elles vous diront que ce qu’elle font est extraordinaire. Elles font le bien autour d’elles par générosités bien que parfois elles en payent le prix fort. Ces personnes ont une sensibilité, une compréhension hors du commun.

Non la bonté ne vient jamais de nulle part, elle vient du bagage reçu en naissant.

Roberte Colonel 23/12/2020

Publié dans pensée

Si tu es trop fatigué pour parler…

 

57258378_2518416828187911_4356195976592765693_n

Le silence est plus supportable pour capter l’attention des sentiments de l’être aimé. Le mystère qui entoure le lieu, la distance, ou l’histoire semble s’arrêter. Secrets et sentiments sont un moment retenus. Puis vient l’ultime l’instant ou le don de la parole reprend sa place une renaissance à la vie. Un mot tel un cadeaau tel que l’on se plait a offrir, le coeur le rattrappe au galot et il devient un roseau qui se plie. (Roberte Colonel)

Publié dans pensée, texte

Pause…

12993590_840274022766491_8906652216052693812_n

 

48b691af1af0b3ae34b2ba8594d9bbc9Juste besoin d’une petite pose… un moment de répit avant de reprendre dans quelques semaines mon blog et mes mots douceurs.

Je souhaite a chacun de vous d’excellentes vacances ensoleillées. Je vous embrasse.

Roberte Colonel 22/07/2017

 

Publié dans pensée, texte

La grande solitude intérieure

yoakam-richard-2

Une seule chose est nécessaire : la solitude. La grande solitude intérieure. Aller en soi-même, et ne rencontrer durant des heures personne, c’est à cela qu’il faut parvenir.  (Rainer Maria Rilke)

Quand arrive la dernière ligne du manuscrit, le dernier mot, la fin d’une histoire qui nous serre, qui nous étreint, comme le chagrin, qui doucement s’enfonce en nous comme une ronce qui nous étouffe à en perdre le souffle. A ce moment là la solitude est comme la peur elle nous donne des frissons et nous amène a des torpeurs ou notre cœur nous fait faux bond. Messager de la tristesse la solitude est l’âme de la terre, le moteur de nos vies, notre existence entière demeure à sa merci. Quand d’une main tranchante elle fait un rien d’un tout, elle sait mettre à nos pieds tout le bonheur du monde et nous le retirer en l’espace d’une Seconde.

Roberte Colonel

(Peinture Yoakam-Richard)

 

Publié dans Non classé, pensée, poèsie

N’ignore jamais une personne qui t’aime…

faire-confiance-a-un-menteur-1170000230_545x341

 N’ignore jamais une personne qui t’aime,
Une personne qui s’inquiète pour toi,
Une personne qui t’ouvre tout grand son cœur,
Car un jour tu te réveilleras et te rendras compte
Que tu as perdu la lune en tentant de compter les étoiles.

L’amour est douloureux

parce que le bonheur est intimement lié à la souffrance…

L’amour ne veut pas la durée, il veut l’instant et l’éternité…

Je ne t’aime plus es ce la vérité ? Mensonge tu le sais.

Dans le sombre d’un mensonge en réalité

Se balance une tristesse excessive

 Alors qu’un fil nous retient encore relié

 même lorsque la trahison

Et la déception est commise.

Pourtant, un amour fort arrive à pardonner.

Il  dépend de l’intensité de l’amour

Et de l’aveuglement à aimer.

On peu, ne plus s’aimer d’amour,

Simplement d’amitié toujours.

« Roberte Colonel »

Publié dans Non classé, pensée, textes

Le passé…

11400989_481176758710898_5876053680195658988_n

Le passé laisse une trace c’est pour ça que j’écris des mots pour épancher mon cœur, crever l’abcès, évacuer la douleur, mais encore, pour raturer les souffrances de ma vie, pour gommer les traits tirés de mes larmes qui ont trop coulés, pour dessiner un lendemain revigoré par l’exaltation parfumée d’une rose.

poemes-amitie

Je veux écrire l’espoir d’un nouveau jour car j’ai l’espoir d’écrire ce jour sans rature.

Ecrire qu’aujourd’hui, je suis encore, et toujours, sa muse.

Je veux donner à mon cœur le poids léger d’une plume pour qu’il puisse se remettre à battre plus vite, plus fort,  au son de ces je t’aime.

Je veux garder l’espoir pour prendre la valve à rebours, celle qui met le mal en fuite.

Et maintenir grand ouvert la valve qui gagne pour offrir  à mon coeur l’espoir d’un destin éblouissant, de joies et de plaisirs.   (Roberte Colonel)

Publié dans pensée

Dans la main d’un, d’une amie…

Partager l’amitié, aide à chasser la tritesse, apporte un baume sur les âmes en détresse. Même si elle n’est que virtuelle elle n’est pas moins réelle.

L’amitié est un trésor qui prend de la valeur avec le temps. C’est ce dire que quelque part un ami, une amie est là prête a répondre à vos urgences lorsque votre détresse ce fait trop  lancinante.

Un ami, une amie c’est tout celà, et bien plus encore ! … il y aura toujours un oiseau qui chantera pour nous, un enfant qui nous sourira, et un papillon qui nous fera cadeau de sa beauté.

– Mais si un jour tu vois que je ne marche pas, que je ne souris pas ou que je me tais alors approche toi de moi et donne moi un baiser, tiens moi dans tes bras, et offre moi un sourire, seulement un geste de ta part me fera retourner à mon chemin. Ne l’oublie Jamais… 

Billet paru en Janvier 2011 et retravailler aujourd’hui.