Publié dans citations, texte

Et si tout était à inventer…

Après tout, ce qui doit venir n’est pas tant à découvrir qu’à inventer…[ Hélène Grimaud ]

Et si tout était à inventer ? Et si nous avions vraiment cette possibilité ou même juste celle de pouvoir croire que nous sommes encore en mesure de tout inventer .

Inventer de nouvelles façons de s’exprimer, de dire le désir, est-ce vraiment possible elle qui dans les livres qu’elle lie trouve quelques phrases qu’elle aurait voulu écrire, elle qui s’attarde ici et là sur un mot, elle qui cherche constamment une nouvelle façon de dire les choses mille fois exprimées, peut-elle vraiment créer des suites de mots qui toucheront, qui feront vibrer, des phrases pareilles à aucune autre ? Ceux qui lisent, ceux qui en plus écrivent, n’ont-ils pas cette foi en eux de croire que tout est vraiment à inventer?

Inventer des mots

La rime qu’il faut

Justes pour le plaisir

Pour trouver belle la vie

Inventer des mots

 Juste qu’il faut le prétexte et

L’envie de dire nos différences

Après tout inventé

La nuance

Elle est d’importance.  Roberte Colonel 16/02/02020

Publié dans citations, Non classé

Citations du livre Equinoxe …

 

 

29214663_10215967323283943_3339700611556835328_n

Je me propose de vous faire connaître et ce ci pendant plusieurs jours, des citations du Livre Equinoxe écris à quatre mains par Charef Berkani et moi-même.

 Vous pourrez vous procurer ce livre sur commande à :

Roberte. Colonel@sfr.fr

Un cœur qui ne se brise pas, ne peut pas guérir.

 L’intensité d’un amour se mesure à l’impatience ou l’extrême patience d’attendre

Au-delà des frontières, la fatalité ouvre la fenêtre close de notre âme.

Un mot n’est pas une chose, mais un éclair, à la lueur duquel, on le perçoit

Aimer ne peut se faire que sans mesure, puisqu’aimer, au fond, n’est ni rationnel, ni raisonnable. 

(Roberte Colonel Charef Berkani)

à suivre.

 

 

 

Publié dans citations

Le temps n’attend pas…

96376a30

Certains moments de nos vies passent en jetant sur le ciel des nuages de cendre. Leurs particules sombres enveloppent nos âmes d’un froid glacial. Puis, peu à peu, le souvenir nous remplit d’une force imprévisible et précieuse. (Céline Fraipont)

Il faut être heureux et y mettre du sien. L’erreur est humaine admettre la sienne est surhumain! Le difficile demande du temps, l’impossible un peu plus. La vie est un défi constant  mais cela vaut la peine de l’accepter. La vie n’est pas que peine; son matériau principal est le bonheur. 

Le temps n’attend pas. Le bonheur est une trajectoire et non pas une destination! Si ce n’est pas maintenant pour être heureux quand serait ce?

Il est préférable de l’admettre et de décider d’être heureux maintenant qu’il est encore temps car à la vérité il n’y a pas de meilleur moment pour être heureux! Roberte Colonel

 

 

Publié dans citations

Il y a toujours un peu de folie dans l’amour…

L’image contient peut-être : fleur, plante, nature et texte

 

« Il y a toujours un peu de folie dans l’amour, bien qu’il y ait toujours un peu de raison dans la folie. (Nretzche) »

Plongez dans la vie , une journée à la fois et aimez votre vie.

Faites en un grand bouquet de fleurs.

Parfois il sera de joie, en d’autres moment il sera de peine, mais c’est ça la vie.

Elle vaut chaque moment, chaque joie, chaque peine.

Emerveillez vous dans tout ce qui vous entoure là est la beauté de la vie, là est le bonheur. Votre vie est symphonie et vous en êtes le grand compositeur.

Alors jouez-la votre symphonie, qu’elle soit belle ou triste elle touchera les coeurs.

Ouvrez votre coeur et votre esprit aux nouvelles connaissance de la vie. Cela vous gardera jeune et vivant.

La vie est merveilleuse quand on n’y met pas les nuages de demain devant le soleil d’aujourd’hui. Les joies de la vie arrivent à toute âge. Pour cela  il faut garder son coeur d’enfant bien éveillé.8f793e0a

« Beaucoup de gens perdent les petits joies dans l’attente de grands bonheurs » (Pearl s Berck)

« Le temps est trés lent pour ceux qui attendent, très rapide pour ceux qui ont peur, trés long pour ceux qui se lamente, très court pour eux qui festoient.

Mais pour ceux qui aiment, le temps est éternité. » (Willam Shakespeare)

Publié dans citations

Tout un programme…

26113851_10210073217218221_1405151373686063670_n

Tout un programme !

Voici les questions que je me suis posée cette nuit.

Es tu vraiment sûre de faire en tout point ce que te dicte ta conscience ? Non

Es tu sûre de ne pas t’égarée sur des chemins tortueux et d’être enfin heureuse ? Non

Peux-tu te délivrer de tes liens quotidiens ? Non

Est tu sûre d’aimer autant que tu le prétends ta famille ? Non

Ma réponse m’étonna à un tel point que j’ai pris conscience qu’il me fallait suivre une nouvelle orientation et ce tout au long de l’année 2018

Être heureuse oui

Donner plus d’amour a ma famille oui

Faire ce que j’aime oui

Voyager dans mes rêves oui

Continuer à apprendre oui

Faire de belles rencontres oui

Gérer mes émotions oui

Comprendre la vie et l’apprécier pour ce qu’elle est oui

Ignorais les mauvaises ondes oui

Être moi-même tout simplement, m’aimer et me respecter oui

Je vais peut être paraître un peu étrange auprès de mon entourage oui !

Ce drôle de billet sieds à mon état d’esprit très enjoué d’un instant de fou rire mémorable !

Roberte Colonel 2 Janvier 2018

Publié dans citations, livre

Les cinque blessures primitives de l’enfant…

16807021_1427418117292529_1783863946143104084_n

Les cinque blessures primitives de l’enfant sont:

-l’humiliation

-l’injustice

-l’impuissance

-la trhison

– l’abandon

– « Rêves enfouis » un témoignage résultant de ces cinq blessures. Roberte Colonel

-Un enfant blessé dans son intégrité ne cesse pas d’aimer ses parents. Il cesse de s’aimer lui même

« Personne ne parle jamais de ces enfants blessés qui avancent dans la vie sans être ni agressifs, ni névrosés. Ils deviennent des adultes forts et n’abîment personne autour d’eux Pourtant, ils existent. Odile Lacroix »

Facebook que l’on décrie a tout propos me sert de fil conducteur a mes écrits ce matin avec le thème des blessures d’enfants avec ces cinq citations recopièes dans :Le beau doit être notre monde.

 

Publié dans citations, poèsie

Écrire sans rimes et raison…

940578350e2fb4

“Écrire, c’est une liaison d’amour avec soi et les choses, et les moments et les gens. Écrire, c’est comme vivre une vie parallèle à sa vie de chaque jour ; c’est le vase purificateur de l’âme et de ses mouvances.  citation Louise Portal

 Écrire sans rimes et raison

Aujourd’hui comme demain avec mes mots

Qui sombre dans la mer

Je t’écris comme de nulle part

Parce qu’il le faut et c’est ainsi sans rime

Mais avec raison qu’il m’est facile

De ne plus être attristée.

Comme au premier jour, comme au premier mot

Qui cour encore sur le parchemin

Je t’aime pour ces pauvres mots entre nous tombés

Je ne sais où

Et par nos mots qui bifurquent et font silence

De ta part

Et par toutes celles qui refont les mêmes mots

Avec le désir sensuel de trouver rime et raison

A leur je t’aime

J’écrire sans rimes et raison.

Roberte Colonel

 

 

 

 

 

 

Publié dans citations, Non classé

Le train pour un monde meilleur…

11351257_843707675706676_8581151619185835607_n

Je n’aurais sû répondre aussi bien à cette petite fille qui s’interroge sur un train qui peut la transporter vers un monde meilleursJe vous laisse découvrir ces deux commentaires. (Roberte Colonel)

Johann Briand Le train pour un monde meilleur, c’est nous.

À nous d’agir et de construire un monde meilleur pour nous et nos enfants afin qu’ils n’aient jamais à nous poser cette question.

4_SEPARATEUR--156-

Manuel Fernández Somiedo

Bienvenue, ma petite, nous sommes entrain de le mettre en marche, ça prend du temps.
Malgré les difficultés, nous sortirons de nôtre soumission aux dieux, aux tyrans, aux guerres aveugles de nos mentalités sauvages, et nous prendrons place dans ce monde d’égaux, en harmonie avec nos foyers…, nos rêves, la vision intégrale de la planète….

Ta  photo est de 1936, année du coup d’État fasciste en Espagne et le coup de départ de la deuxième guerre mondiale….
Nous sommes entrain de vivre la très longue 3ème guerre mondiale, mais l’espérance, n’a pas été exterminée, elle ne disparaîtra jamais….
Rêvons….tant qu’il nous restera un souffle de vie…. Nous et rien que nous : sommes ce qu’il en est du monde meilleur!   (photo 360web)

 

Publié dans citations, Non classé

C’est quoi le bonheur?

83ab333014b95ce8ae09aea6352ac8a7 (1)

C’est quoi le bonheur ?

Ne pas placer la barre trop haute, se satisfaire de ce que l’on a, de ce que l’on fait.

C’est quoi le bonheur ?

C’est aimer sourire, savoir partager son amitié, ne pas se lamenter toute la journée.

C’est quoi  le bonheur ?

C’est le sel de l’existence essentiellement dans le piment qu’on y met.

C’est quoi le bonheur ?

C’est les petites choses de la vie quotidienne que l’on regarde et qui comble notre vie.

C’est quoi le bonheur

Un petit grain de sable qui fera basculer la balance du bon coté.

C’est quoi le bonheur ?

C’est savoir en prendre la mesure, savoir en savourer chaque minute de notre existence. Roberte Colonel

Publié dans citations, Non classé

La vie est devant moi…

.1916850_1059011700808886_1310725809772716109_n

Je m’absente pour une semaine de vacance. A très bientôt de vous retrouver.

La vie est devant moi comme un éternel printemps avec de nouveaux vêtements et brillant.
~ Carl Friedrich Gauss

« La guérison est le voyage. La destination est toi-même. »

« La pleine reconnaissance de tous les différents aspects de vous-même votre joie, votre tristesse, votre douleur, votre plaisir-tous vont vous conduire à la source de qui vous êtes.

Seulement en ayant des relations intimes avec cette source elle seule peut te faire découvrir la plénitude de ta vie. Seulement en apparence sans peur dans ce que tu peux embrasser le paysage de ta vie et t’ouvrir complètement à tout l’amour et la compassion qui vit à l’intérieur de toi. »   ~ Philip berk…

(cette citation copièe sur le blog de Simone Prilongan)

Image:  https://www.facebook.com/%E0%A5%90-Nature-Heals-Nature-Reveals-%E0%A5%90-729612107082182/?fref=nf:

 

Publié dans citations, Non classé

Savoir se relever

!cid_4C46F34F-E957-4650-8589-2442EBBB4467Notre vie n’est pas toujours à l’image de celle que l’on voudrait avoir.  Savoir se relevé quand le sort se fait cruel et s’acharne sur soit, relevé la tête rends fort et permets d’ affronter tous les embêtements que nous subissons au quotidien. (roberte Colonel) ( Image facebook Liliane Livoti)

Publié dans citations

L’espérance dure longtemps…

 

L’espérance dure longtemps tant qu’on y croit : c’est une déesse trompeuse, mais bien utile. (Ovide)

La saison d’automne remplit nos sens avec des couleurs audacieuses !. 

Te voilà enfin
évadé provisoire
d’un automne si prompt
que ma vigilance contournée
a perdu ses assises

mais oui je résiste
témoin assidue
du convoi exubérant
où je n’ai nulle part

comment le retenir
je perds pied dans ces ténèbres
où tu me presses

il doit être possible
de régénérer l’ultime présence
de ton sommeil étrange
j’écarte toute rupture
et la peur abhorrée
dors
les mots et les gestes assouplis
font déchanter les visiteurs importuns
qui balisent ton repos

(Nicole Desrosiers)

(Peinture Léonard Diane) 

Diane Leonard est l’un des impressionnistes contemporains les plus respectés de l’Amérique. Elle est l’un des vingt-cinq membres de la Société d’impressionnistes américains. Un artiste autodidacte, son travail est exposé dans le monde entier, y compris son premier one-woman show à Nagano, au Japon. 

 

Publié dans citations, et poèsie

J’use les mots…

 26-frank-h-desch.jpg

Les vacance en montagne sous la pluie me le laisse tout loisir  de lire de beaux textes de poésies. Je partage avec vous un extrait  « Les mots »   de Rosa Alice Branco (épeler le jour)

l5

Ce soir j’ai tout à dire et j’use les mots
pour y parvenir. J’ignore si je m’écarte
ou je m’approche. Si jamais j’ai effleuré
la peau de l’essentiel. Et je demande toujours
pourquoi ces lignes têtues en moi.
Le passé n’est pas ce qu’on a accompli,
mais ce qu’aucun mot ne refera.
C’est pourquoi je lis toujours dans l’avenir, mais j’ignore
de quel côté du temps j’écris. Et si je savais
que je traîne les lettres comme un crabe
je dirais que j’ai seulement cette poignée de mots.
J’épelle les choses en chaque jour qui me regarde
quand je me sens capable de la voir. Voilà tout.
Et il n’y a pas d’excuse à ce que je fais        

Pein ture 26-franck-h-desch)

Rosa Alice Branco
Nascimento 1950 (65 anos)
Aveiro
Nacionalidade Portugal portuguesa
Ocupação poetisa
Publié dans citations

Les mots….

2014-12-2814.19.11

Les mots sont comme des graines, ils ont besoin de la lumière de l’esprit et de la chaleur pour germer. Semé sur un terreau humain fertile ils ont le pouvoir de coeur des jardins d’abondance. (Sheyby Wilder)

Publié dans citations

Le chemin qui mène à toi…

cieltoil.jpg

Le chemin qui mène à toi
Je ne sais d’où il vient, ni comment il mène à toi,
Comment y pénétrer et me transformer en festin pour ses désirs
Je me demandais
Vais-je peut-être y revenir?

(Adonis, La forêt de l’amour en nous) 

La forêt de l’amour en nous

Trad. de l’arabe (Liban) par Vénus Khoury-Ghata et Issa Makhlouf

Collection Poésie, Mercure de France
Parution : 01-10-2009

Publié dans citations

Aimer, ce n’est pas emprunter des routes toutes tracées et balisées….

Stevens_Alfred_Jeune_femme_a_l_ombrelle_rouge_au_bord_de_la_mer_c1885_Oil_On_Canvas

Aimer, ce n’est pas emprunter des routes toutes tracées et balisées. C’est avancer en funambule au-dessus de précipices et savoir qu’il y a quelqu’un au bout qui dit d’une voix douce et calme : avance, continue d’avancer, n’aie pas peur, tu vas y arriver. J’ai eu  une fois ce divin appel  j’en garde au fond de mon cœur  un souvenir éternel. Il y a mille façon d’interpréter cette citation; Je vous laisse libre dans votre commentaire  de faire votre interprétation personnel .

 Peinture Stevens-Alfred Jeune femme à l’ombrelle rouge au bord de la mer

Publié dans citations, et poèsie

Guidé par un hasard…

!cid_B859E1A4-28C1-4738-A403-62CDBC8AD050@home

La vie est un voyage qui prend du temps.

Un voyage sous toutes sortes de vent

Les uns vous poussent, d’autres vous retiennent.

Et parfois il semble qu’il n’y ait plus de vent.

C’est à ce moment là qu’on s’arrête,

Qu’on réfléchi, qu’on regrette, qu’on rêve, qu’on espère… (Jo Hoestlandt Delphine Grenier)

 Guidé par un hasard

 Tu étais venu te poser sur ma page

.Je me souviens très bien de ce jour 

Il faisait si gris dans ma vie.

Tu m’as proposé de devenir mon ami.

Ma réponse fut catégorique :

Qu’il te fallait voir ailleurs

Que pouvais je bien faire de ton amitié?

L’amitié dans ma vie j’en étais pourvue,

Écouter mon refus,

C’était beaucoup trop te demander !

Puis un jour j’ai fini par te céder

Ne sachant plus refreiner ton insistance.

Ma vie si triste, si simple,

Prenait soudain de l’importance,

Elle portait en elle une folie et de si jolies couleurs.

Entre des mots qui font rêver

Entre délires, et projets,

Une année depuis c’est écoulée.

Notre rencontre fut exceptionnelle.

J’avais oublié mes cheveux gris

Que m’avait donnés les années.

Ta jeunesse m’a surprise.

Il y a des frontières à ne pas franchir.

Parfois il m’arrive de voir

ton passage sur  mes pages

alors

Sache que mes plus beaux écrits

C’est ton amitié qui me les a dictés.

(Poésie Roberte Colonel) (Photo Mario Colonel)

Publié dans citations

Mélancolie…

garant-emmanuel-9.jpg

La mélancolie se compose d’une suite de semblables oscillations morales dont la première touche au désespoir et la dernière au plaisir: dans la jeunesse, elle est le crépuscule du matin; dans la vieillesse, celui du soir. (Honoré de Balzac

 Tu sais ce que c’est la mélancolie? Tu as déjà vu une éclipse? Eh bien c’est ça : la lune qui se glisse devant le cœur, et le cœur qui ne donne plus sa lumière. (Christian Bobin)

 Avec la fin de l’amour, apparaissent les rois mages ; la mélancolie, le silence, et la joie. (Christian Bobin) 

Mélancolie

Mélancolie, c’est fluide, c’est doux

Mais quand, parfois elle est en nous,

On aime presque la sentir

En nous venir et puis s’enfuir.

 Elle est pour nous comme une amie

Qui, si bien remplit notre vie

Elle nous effleure de son souffle

On ne peut pas dire que l’on souffre

 On peut la chasser, mais en vain

Tout doucement, elle revient

Et puis vite nous envahit

Comme une étoile dans la nuit.

Roberte colonel   ( toile d’ Emmanuel Grant)