Publié dans Amitiés, Pensées

L’amitié Profonde…

71406808_1683753278423342_7871718220753797120_n (1)

L’amitié :

Rien ne peut la remplacer quand elle est profonde et sincère.

Pour certains, ce n’est que passager juste le temps de s’arrêter glaner ce qu’il y a à glaner puis ils vous laissent sur le chemin considérant que la promenade est finie. Naturellement, rien ni personne, ne peut empêcher ces vagabonds de passages de poursuivent leurs chemins.

D’autres amitiés sont fidèles.

Pour de bonnes raisons, ces amis sont toujours prêts à nous aider dans les difficultés, ils sont habités de tristesses et nous sommes surpris qu’ils s’associent et partagent pleinement les moments difficiles que nous traversons.

Il est toujours triste de quitter un ami même si son encrage dans notre cœur n’est plus. Sans doute que les racines de l’arbre qui retenait son amitié  n’était pas assez profonde.

La vérité c’est que quand le moment est choisit pour la séparation, il est préférable de l’admettre quand il en est encore temps. (Roberte Colonel) 28/09/2019 (image les chemins dEléonor)

 

Publié dans Amitiés, Pause

Blog en pause…

belle-bougie-de-noël-couronne-de-noel-inspiration-decoration

Je vous souhaite de très belles fêtes de Noëls entouré de tous ceux qui sont chers à votre cœur.  A très vite de vous retrouver. Je vous embrasse.

Poète : Théophile Gautier (1811-1872)

Recueil : Émaux et Camées (1852).

Le ciel est noir, la terre est blanche ; 
– Cloches, carillonnez gaîment ! – 
Jésus est né ; – la Vierge penche 
Sur lui son visage charmant.

Pas de courtines festonnées 
Pour préserver l’enfant du froid ; 
Rien que les toiles d’araignées 
Qui pendent des poutres du toit.

Il tremble sur la paille fraîche, 
Ce cher petit enfant Jésus, 
Et pour l’échauffer dans sa crèche 
L’âne et le boeuf soufflent dessus.

La neige au chaume coud ses franges, 
Mais sur le toit s’ouvre le ciel 
Et, tout en blanc, le choeur des anges 
Chante aux bergers :  » Noël ! Noël ! « 

Théophile Gautier.

Publié dans Amitiés, Non classé

J’ai toujours eu peur de perdre les gens que j’aime…

13310348_680658885424931_6213326248776375481_n

Dans la vie, il y a parfois des gens sortis de nulle part qui marque à jamais a votre existence.Le destin les places sur votre chemins et, comme par magie, ils influence votre comportement parfois au point de changer vote façon d’être. Ils tissent sur vous une toile qui vous retient prisonnier de leur essence qu’elle qu’elle soit.(Franscode Paula Fernandez, « Dis moi qui tu aimes »)

« Rien n’est plus vrais ni durable que la fragilité des sentiments.

écoute le vent, il parle. écoute le silence, il discute.

écoute ton coeur il a sait reconnaitre celui  qui ta aimé… » Roberte colonel

Publié dans Amitiés, et poèsie

Au coeur de l’incertitude…

au-coeur-de-lincertitude

A mon ami fripon

Il avait toi, et moi, lorsqu’ici nous étions à rimer

Puis, sans que j’en connaisse la raison tu es devenu insaisissable.

Tu es partis en laissant dans ma vie les traits de ton passage.

Les cicatrices d’une amitié qu’on clamait trop fort.

Tu as gravé ton image ami des toujours

Dans les mots que tu semais.

Malicieux, tu vivais ta vie a contre temps

Et tes rimes mimaient ce que disaient les vents.

Tu me disais que ton absence n’était que passagère et que

Le bonheur en vainqueur viendrait un jour reprendre ses droits.

Ami, je le sais tu ne faisais parti d’aucun ordre rangé.

Au cœur de l’incertitude il y a toujours l’espoir si fragile soit-il a réinventé.

Roberte Colonel