À la Une

Croire encore aux sortilèges de ses rêves

Pour ne plus se laisser blesser

Par les mots dits,

Elle se réfugie

Dans les mots qu’elle écrit

Elle mime, elle invente

Dans l’attente improbable

D’une croisée de chemin

Alors que tout s’emmêle

Pour prolonger l’espérance

Si peu tangible d’un retour

Les histoires qu’elle invente

Ont gommé son absence.

L’écrivaine a appris à vivre

Comme dans un rêve

Dans le silence du quotidien

Elle écrit inlassablement

Comme si sa vie en dépendait,

Comme si elle était reliée à ce fil ténu

Qui porte ses mots ailleurs

Où  se mêlent nostalgie et mélancolie

Il y a souvent des adieux et trop de regrets

Il y a surtout, de mots de poésie

Qui se perdent à se chercher certains soir.

Elle écrit pour croire encore aux sortilèges de ses rêves

Copyright©2022Roberte Colonel