poèsie

Au zéphyr d’un printemps à naître…

« Papillon  azuré, sur tes ailes

De velours riches et moirées

Tu cherches  la volupté. » (les papillons Gérard de Nerval)

En d’autres  cieux

Tu effleures mes lèvres

Sans te poser.

 Tu bois à ma source.

Tu t’enivres au parfum de ma fleur.

Tu te balances, tu voltiges

Au gré de la brise douce.

Devant toi les corolles s’ouvrent

Tu effleures d’autres lèvres

Sans jamais tant satisfaire.

Au zéphyr d’un printemps à naître

 Tu secoues tes ailes,

Et sans cesse tu retournes

A de nouvelles aventures.

Libre de ton emprise

Tu fuies  les obstacles

Tout en toi est emblème

De poésie et d’amour !

Copyright©2022Roberte Colonel

Photo Bruno Sousa

.

Par défaut