poèsie

Tu n’es plus là…

Comme je maudis ces matins de tristesses.

Tu n’es plus là,

Tu as oublié mon existence.

Rêves-tu encore

De tes souvenirs d’antan

où sont ils devenus des étoiles filantes?

Tremblante d’émoi, j’ai  soif de ta douceur

de tes mains sur mon corps.

Mon cœur sait que tu as oublié

Mes larmes n’y pourront rien changer.

Copyright© 24/11/2021 Roberte Colonel

Par défaut