poèsie

J’arrive à l’aube de ma vie…

L’écriture est toujours la traduction d’un manque, d’une fêlure, une façon de déplacer les atomes de la réalité. (Philippe Delerm)

J’arrive à l’aube de ma vie

Vidée de toute mon énergie.

J’ai abandonné mes rêves

J’ai perdu le contrôle de ma vie par trop d’émotions

Oubliant tout ce que j’aimais.

Je me fiai à tes instances, à tes désirs,

 Sans me douter qu’un jour

Je m’étais perdue de moi

Cet élément de l’absolu,

De nos intimes effervescences,

Croyant que l’on ne faisait qu’un.

Tu t’es incrusté au plus profond de moi.

Tu es présent dans mes rêves les plus fous

Tu es présent et tu me suis partout

Dans les profondeurs de mon esprit atrophié

Qui s’éparpille dans ma mémoire

Roberte Colonel le 15/11/2021

Copyright© 2021 Roberte Colonel

Par défaut

17 réflexions sur “J’arrive à l’aube de ma vie…

    • Bonjour Gyslaine
      Merci pour ton commentaire qui me touche beaucoup..
      Mes mots me servent à me déleste de souffrances vécues ces dernières années.
      Belle journée à toi Gyslaine

    • Bonjour Colette
      Il faut écrire ce que l’on ne peux plus retenir Colette.
      Quand le jour est venu de prendre conscience qu’une vie nouvelle se profile a l’horizon , que demain qui m’a paraissait si loin est là aujourd’hui je me déleste de mes contraintes pour vivre a nouveau ma passion de l’écriture.
      Bonne journée Colette.
      Bisous

  1. Bonjour Marie.
    Du départ de la maladie de mon mari il y a quatre ans jusqu’à quelques semaines j’étais jours et nuits sur des chabons ardents a répondre à ses moindres sollicitations de peur que sa violence prenne le dessus. Je ne vivais plus. Le personnel soignant m’avertissait que je craquais je n’en étais pas consciente persuadée que j’irai jusqu’au bout de sa fin de vie. Mais je n’y suis pas arrivée..
    Passé ce mois d’octobre j’ai eu le besoin de faire le point avec ce que j’avais vécu ces dernières années d’où l’écriture de ce texte pour rebondir et vivre enfin pour moi.
    Agréable journée à toi Marie
    Bisous

  2. Bonsoir marieliane,
    Comme tes mots sonnent justes à l’oreille de la femme que je suis. Un poème émouvant qui me rappelle bien d’autres chez toi.
    Bisous. Geneviève

      • Bonjour marieliane.
        Hélas la vie n’est pas un long fleuve tranquille. Tu es résiliente.
        Je n’écris plus non plus depuis quelques années. Pour d’autres raisons que les tiennes. Les écrits seraient trop tristes.
        Je te conseille de ne pas t’oublier.
        Pour ne pas plonger.
        Tu fais comme tu peux marieliane. Je suppose que tu es bien conseillée même si les conseils à notre âge, c’est ennuyeux à suivre, et n’en faire qu’à sa tête cela semble mieux.
        Je te suggère d’écouter ta petite voix intérieure et surtout tes intuitions. L’amour que tu distribues est bien présent et ne se perd pas.
        Amicalement. Geneviève

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s