poèsie

Sur le sable aux mille coquillages…

J’apprécie le moment présent

Je suis seule pour ne plus étouffer autrui,

J’ai appris à m’apprécier,

Je choisi de prendre un peu de sublimité

Sur le sable aux mille coquillages

J’ai ancré mon cœur

Pour qu’il aille mieux.

Sous un nuage constant

J’ai semé mes certitudes.

De toutes les vérités j’ai aimé,

Et d’un rêve incertain

J’ai  espéré

Pour que vienne le printemps

Et que l’automne arrive sans tourment.

En vain 

De là, s’étiole mon temps.

Je marche attirée par le soleil couchant,

Je fais du ciel une voûte

Et de la mer mon empire.

Roberte Colonel 26/09/2021

Par défaut

8 réflexions sur “Sur le sable aux mille coquillages…

  1. Très belle image du ciel qui se voûte admiratif des trésors cachés de ton empire . Un très beau texte bien illustré. Continue à nous faire rêver Roberte. Bonne soirée.

  2. Bonsoir Charef
    il est des moments où mon imaginaire me sert à merveille .
    J’ai eu un maitre en poésie qui m’a formé a ce que je prenne le temps d’exprimé mes mots et de me relire. Aujourd’hui je pensais qu’il serait surement heureux de voir que pour écrire ce texte il ma fallu le travailler patiemment comme une broderie… je veux dire ici avec mon imaginaire et beaucoup de douceur.
    Merci pour ton compliment Charef.
    Bonne soirée.

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s