Publié dans poésie

Un flottement délicieux d’automne

hands of woman reading book by fireplace

Toutes les choses ont leur mystère, et la poésie, c’est le mystère de toutes choses. (Federico Garcia Lorca)

Octobre est là, avec les souvenirs

De ce jour de tempête où les vagues

Jetaient un ciel gris de nuages

Laissant deviner un éloignement soudain

Sur notre amitié devenue précaire.

 Mes yeux gardent la vision vacillante

Des éblouissements secrets d’une part de nous,

D’un flottement délicieux d’automne

D’où me  parvient encore ta voie troublante

Des merveilles que rien n’a pu détruire.

Roberte Colonel 07/10/2020