Publié dans citation

Au milieu de la haine , j’ai trouvé qu’il y avait en moi en moi un amour invincible

Un bonheur parfait sa n’existe qu’en rêve…

Alors je l’avais rêvé.

On à détruit mon rêve.

Doucement sans que je m’en aperçoive,

J’ai couru, j’ai voulu le rattraper

Mais en vain

Il à fuit vers d’autre cieux

D’où je n’ai pas la clé.

La vie ce n’est pas un rêve

Elle ignore l’indulgence

Dans ce monde fermé d’adulte

Qui ne sait plus conjuguer

Le mots aimé, pardonné.

Roberte Colonel 16/03/2020

Auteur :

Auteur de six livres : Livre document « Où es tu maman » « Editions Michel de Maule » et, « Grand Caractère". Un roman " Le Sac à Dos" aux éditions « Grand Caractère ». Le déroulement de l'histoire se situe en montagne plus précisément à Chamonix. Livre Récit : « Rêves enfouis» Editions Ed2A Roman : « Passion sur Internet » « Equinoxe » « Sophie la clé du Bonheur» de Roberte Colonel- coauteur Charef Berkani. Editions Ed2A Mes loisirs : J'aime me promener au bord de la mer de Valras-Plage et faire de belles ballades dans les sentiers de ma région du Languedoc Roussillon. J'aime passionnément l'écriture et l’échange de lecture sur les billets de mes amies blogueuses.

6 commentaires sur « Au milieu de la haine , j’ai trouvé qu’il y avait en moi en moi un amour invincible »

  1. bonjour Marieliane, deux beaux textes , il ne faut pas courir après un rêve, on n’attrape pas les rêves, l’amour rêvé n’est justement pas, pour moi, un véritable amour, un amour aussi cela peut mourir , comme ça, doucement ou violemment c’est selon, de toute façon cela fait toujours très mal. Bisous bonne fin de journée MTH

  2. Marie je ne sais si j’ai réellement couru après un rêve… ce qui fut écris dans ma poésie sert a dessin mon imaginaire torturé par je ne sais quel bourdon qui hante un peu trop ma rêverie.
    Sans doute que la situation angoissante que nous vivons en ce moment y est pour quelques chose aussi.
    Bel fin d’après midi Marie. Bisous

  3. Pas de perfection sur cette terre, pas plus pour le bonheur ! Le bonheur, il est en nous et c’est nous qui le fabriquons. Alors, aujourd’hui plus qu’hier et bien moins que demain !
    Bon mardi Roberte,
    Bisous♥

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s