Publié dans poésie

Et si les fins n’étaient que le début d’une autre histoire ?

Et si les fins n’étaient que le début d’une autre histoire ? (Camille Brissot)

Aux plages étendues de nos errements

Érigée sur les rives secrètes de notre histoire

Ne me reste pour seul territoire

Ma passion désabusée.

Aux plis de ton absence

J’y puise ma force,

À portée de main.

C’est en entrant dans le noir

Que l’on trouve le jour quand

La mer surprend au loin

Une musique née du silence

de nos âmes en rade au cœur des tourments

Pour tant d’étoiles que tu avais semées.

Dans ma nuit sans son sommeil je remonte le temps

Vois le film de notre pauvre histoire arrêtée.

Ne rien regretter de ce bel autrefois

Il est doux de penser que des souvenirs

Viendront vite remplacer les larmes d’aujourd’hui.

Roberte Colonel 12/03/2020 image https:ladepeche.fr

Auteur :

Auteur de six livres : Livre document « Où es tu maman » « Editions Michel de Maule » et, « Grand Caractère". Un roman " Le Sac à Dos" aux éditions « Grand Caractère ». Le déroulement de l'histoire se situe en montagne plus précisément à Chamonix. Livre Récit : « Rêves enfouis» Editions Ed2A Roman : « Passion sur Internet » « Equinoxe » « Sophie la clé du Bonheur» de Roberte Colonel- coauteur Charef Berkani. Editions Ed2A Mes loisirs : J'aime me promener au bord de la mer de Valras-Plage et faire de belles ballades dans les sentiers de ma région du Languedoc Roussillon. J'aime passionnément l'écriture et l’échange de lecture sur les billets de mes amies blogueuses.

12 commentaires sur « Et si les fins n’étaient que le début d’une autre histoire ? »

  1. Bonjour Marieliane, un très beau poème comme tu sais si bien les écrire, je me souviens bien d’une chanson: « et l’on commence une autre histoire… » que nous avions appris à la chorale. Bisous et bon après-midi MTH

    1. Bonsoir Marie
      Merci pour ton compliment tu sais que je suis réellement touchée par tes mots.
      Je suis fort occupée pour la bonne cause mais je m’accorde de temps en temps de petits moments pour écrire une poésie.
      Belle soirée Marie
      BISOUS

    1. Bonsoir Catherine,
      Non ne rien regretter de ce bel autrefois, il est doux de penser que des souvenirs viendront vite remplacer les larmes d’aujourd’hui.
      On ne peut forcer une belle histoire a durer.
      Il faut avoir su aimer au delà de ce qui est raisonnable
      et ce terminer comme si rien n’avait jamais existé.
      Douce soirée Catherine.
      Affectueusement à toi.

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s