Publié dans poésie

La vie…

La vie, voyez-vous, ça n’est jamais si bon ni si mauvais qu’on croit. (Guy de Maupassant)

Photo de Therry Morales levé de soleil sur la mer à Valras-Plage

La vie…

Auréolée de cette douceur

Où mes pas lentement déambulent sur le sable

Je suis consciente de la chance qui est mienne.

Enroulée dans mon châle de soie

A la recherche d’une ombre aimée disparue.

j’observe avec bonheur les vagues s’échouer sur le rivage.

Le soleil à l’horizon se lève à travers la brume du matin.

Un vol de canards et de goélands se déploie sur la mer.

Je retrouve l’habituelle apothéose d’un matin sans nuages

Un spectacle fulgurant de la vague juste avant qu’elle ne se brise.

Je marche, fugitive sans but précis troublée par la beauté de l’instant.

Roberte Colonel 22/02/2020

Auteur :

Auteur de six livres : Livre document « Où es tu maman » « Editions Michel de Maule » et, « Grand Caractère". Un roman " Le Sac à Dos" aux éditions « Grand Caractère ». Le déroulement de l'histoire se situe en montagne plus précisément à Chamonix. Livre Récit : « Rêves enfouis» Editions Ed2A Roman : « Passion sur Internet » « Equinoxe » « Sophie la clé du Bonheur» de Roberte Colonel- coauteur Charef Berkani. Editions Ed2A Mes loisirs : J'aime me promener au bord de la mer de Valras-Plage et faire de belles ballades dans les sentiers de ma région du Languedoc Roussillon. J'aime passionnément l'écriture et l’échange de lecture sur les billets de mes amies blogueuses.

8 commentaires sur « La vie… »

    1. Bonjour Colette.
      Lorsque je me promène sur la plage j’aime la solitude du matin, Les vagues ne sont pas bouillonnantes comme dans l’après midi.
      Bon dimanche à toi Colette
      Bisous

    1. Merci d’apprécier marinaded’histoires
      Ce que je décris c’est mon ressenti .
      la mer est belle et calme le matin sauf bien sur lorsqu’il à de la tempête. La plage est déserte et j’aime vraiment ce moment.

    1. Bonjour Marie.
      Je crois que j’avais besoin d’écrire cette poésie pour lâcher prise, me sentir bien, et me prouver que je ne cours plus après rien d’autre que ces moments de solitude où je me laisse bercer par le bruit des vagues.
      Ce jour il fait un temps magnifique avec un grand ciel bleu.
      Beau dimanche Marie.
      Bisous

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s