Publié dans poèsie

Entre nous…

Entre nous…

Dis-moi, si un jour je n’étais plus là

Pour t’écrire de petites histoires,

Si je n’écrivais plus de poésie,

Si je ne te contais plus mes secrets,

Je me demande si tu y survivrais.

 Au fil du temps

Nous sommes devenus bons amis.

Lorsque je ne serais plus là,

L’amour que je partage en ligne,

Mes mots douceurs, mes écrits

Dis-moi, que deviendront-ils ?

Parfois tu me contrarie,

Tu laisses mes images s’envolés

Et je vois rouge !

Cependant je voudrais te dire

Comme il est bon de rire

Comme il est beau d’aimer

Tu es mon blog d’amour,

Mon confident, mon anti dépresseur

Sans toi, ma vie serait triste et sans couleurs.

Roberte Colonel 21/02/2020

Juste cette question : si un jour nous ne sommes plus là, que deviennent nos blogs.

Deux de mes amies sont décédées et leur blog WordPress sont toujours ouvert. Chacun peut y aller puiser ce qu’il veut il n’y a personne pour s’y opposer.

Gyslaine LE GAL dit :Modifier

Le mieux est d’anticiper et de laisser les informations à une personne de confiance pour que le blog soit supprimé. Je ne vois que cela

Pour facebook nous n’avons qu’a désigner dans l’encadré prévu a cet effet le nom de la personne qui sera chargée de faire disparaître nos données. Pour ce qui me concerne je l’ai fait.

Auteur :

Auteur de six livres : Livre document « Où es tu maman » « Editions Michel de Maule » et, « Grand Caractère". Un roman " Le Sac à Dos" aux éditions « Grand Caractère ». Le déroulement de l'histoire se situe en montagne plus précisément à Chamonix. Livre Récit : « Rêves enfouis» Editions Ed2A Roman : « Passion sur Internet » « Equinoxe » « Sophie la clé du Bonheur» de Roberte Colonel- coauteur Charef Berkani. Editions Ed2A Mes loisirs : J'aime me promener au bord de la mer de Valras-Plage et faire de belles ballades dans les sentiers de ma région du Languedoc Roussillon. J'aime passionnément l'écriture et l’échange de lecture sur les billets de mes amies blogueuses.

10 commentaires sur « Entre nous… »

    1. Bonjour Colette
      J’ai voulu cette poésie sans prétention pour poser une question:
      Que deviendrons nos blogues lorsque nous en aurons écrits la dernière page? Je n’ai pas écris cette poésie par hasard tu le sais bien.
      C’est une question bien réelle que l’on doit se poser.
      Une pensée pour une amie décédée depuis trois ans elle avait un talent fou. Elle nous a gratifiée de ses billets jusqu’à ce qu’elle ne le puisse plus. Dernièrement j’ai reconnu son travaille chez une blogueuse, Hasard? Cette blogueuse qui m’est inconnue ne pouvait sans doute pas savoir que mon amie n’était plus là.
      J’ai reçu un coup au coeur, je me souvenais des moments d’ échanges que nous avions passé ensembles, d’ou ce billet.
      Bon samedi Colette
      Bisous

  1. Bonjour Marieliane, je n’avais pas pensé à ça, je crois, et je pense que c’est un peu pour ne pas mourir tout à fait que je laisserais mes blogs à personne, ils deviendront ce qu’ils voudront. Beau poème. Bisous et bonne journée MTH

  2. Bonjour Roberte,
    Merci pour ce joli et doux partage.
    Personnellement je me suis posée voila déjà quelque années la question. J’ai tout simplement donné mes codes de connexion à mes enfants ainsi ils pourront supprimer mon blog et autre site.
    Très bon dimanche Roberte !
    🙂

    1. Bonjour Fanfan
      J’ai fais de même avec un de mes fils pour mon facebook
      Gyslaine a donner une bonne information à laquelle je n’avais pas penser pour mes blogs Word.
      Je vais pratiquer de donner mes codes de connexion à mes deux fils.
      Bon dimanche Fanfan.

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s