Publié dans Pensées, texte

croiser l’avenir en rêve…

images (2)

 

Ce matin je suis allée faire une longue promenade au levé du soleil.  La mer irisée de jolies couleurs bleutées se fondait dessous la brume qui noyait d’humidité le village de Valras-Plage .

Les vagues doucement venaient s’échouer à mes pieds sur le sable. Quelques promeneurs matinaux les mains dans les poches me saluèrent à leur passage et, à ce moment, mes pensées m’enmenèrent vers cette citation :

« Puisque l’on connaît le passé et que l’on vit au présent, pourquoi ne pourrait-on pas croiser l’avenir en rêve ? (Truman Capote)»

L’avenir en rêve me demandais je à quoi peut-il bien ressembler puis qu’hier je croyais encore en un avenir ou le plus grand plaisir que je retirai de l’écriture ne tenait pas au sujet, mais à des mots qui éveillaient en l’écrivaine que je suis, plus d’intérêt pour la chose créé et, qui ne sait vivre sans féerie, sans un peu de rêve ?

Je me disais que là où il y a des rêves, de l’amour et de l’inspiration, je ne pouvais pas me tromper.

Il ne m’était pas nécessaire de vouloir publier un livre pour croire réellement à mes écrits.

 Donner corps a mes personnages, lorsque l’on est comme moi à la recherche de la plus mystérieuse vérité, on ne laisse rien échapper, ni de ce que l’on voit, ni de ce que l’on entend. Toutes les histoires vraies portent avec elles une instruction. (Roberte Colonel)

« S’il y a de la magie dans l’acte d’écrire une histoire, et je suis convaincue que c’est le cas, nul n’a été capable de la réduire à une recette qui pourrait être transmise d’une personne à l’autre. » Je fais donc mienne cette citation de (John Steinbeck)