Publié dans poèsie

Lorsque je suis complètement démunie de mots …

COLLANDRE-Françoise-23

La poésie est le débordement spontané de sentiments puissants : elle prend sa source dans l’émotion dont on a souvenance dans la tranquillité. (William Wordsworth)

Lorsque je suis complètement démunie de mots

Il me suffit de penser à toi quelque part perdu

Dans ta contrée lointaine

Pour que mon émotion revienne

Comme au premier jour de notre rencontre.

On dirait qu’une brume invisible emplit l’air de mon bureau

Tant est venu des lointains, l’envoûtement de parfums endormeurs de souvenirs

Qui me parle de toi.

Des échos de ta voie prolonge ces instants bénis de la vie.

Et au plus profond de moi,

Je me dis que pour ces moments imprégnés du plaisir partagé

à t’écouter, je donnerais une éternité,  

Images du cycle inépuisable de notre vie.  (Roberte Colonel)

Toile de Françoise Collandre