Publié dans texte

Quand les mots ne sont plus là…

 

54364802_2216512691742001_3138046094508818432_n

Ecrire, c’est nager très longtemps, nager page après page, sans jamais regarder le rivage de l’impossibilité( Antoine Casas Ros)

Mais Quand les mots ne sont plus là, sacré dilemme on fait un copié collé de textes que d’autres on écrit avec une grande inspiration.

-A ton le choix dans les actes qui nous dicte: « fonce on verra bien ou cela te mène ou bien la sagesse qui voudrait que l’on fasse rien que d’attendre un autre jour entre joie et bonheur retrouvé. »

J’ai en ce moment le besoin de page blanche plus rien de ce que j’écris me semble intéressant. L’envie d’abandonner l’écriture me taraude jour après jour c’est comme un poison qui détruit tout ce plaisir que l’écriture m’offrait il n’y a pas si longtemps encore.

 Je suis comme un oiseau blessé qui n’arrive plus à chanter parce qu’il à trop volé.

 Aujourd’hui je sais qu’il n’y a pas qu’un chemin dans ma vie… que J’aurai bien plus tard d’autres chemins d’écriture à prendre.

Écrire doit rester pour moi un plaisir et non une corvée.

Suis-je incohérente avec moi-même lorsque je prétends cela ?

Pourquoi ce matin tout me semble t-il si gris, alors qu’au dehors le soleil illumine la mer et le ciel.

Vous donnerais-je a vous mes amis l’idée de croire qu’un malentendu, une incompréhension momentanée est venu me briser le cœur et que je suis a ce point si déstabilisée que je ne puisse plus écrire.

Non, rien de tout cela. Une grosse angine qui s’éternise ma épuisée. Elle seule en est la cause.

Demain je me surprendrai… à vous écrire et de me laisser surprendre une fois de plus par mon imaginaire:

 (Roberte Colonel) Le 25/03/2019

Auteur :

Auteur de six livres : Livre document « Où es tu maman » « Editions Michel de Maule » et, « Grand Caractère". Un roman " Le Sac à Dos" aux éditions « Grand Caractère ». Le déroulement de l'histoire se situe en montagne plus précisément à Chamonix. Livre Récit : « Rêves enfouis» Editions Ed2A Roman : « Passion sur Internet » « Equinoxe » « Sophie la clé du Bonheur» de Roberte Colonel- coauteur Charef Berkani. Editions Ed2A Mes loisirs : J'aime me promener au bord de la mer de Valras-Plage et faire de belles ballades dans les sentiers de ma région du Languedoc Roussillon. J'aime passionnément l'écriture et l’échange de lecture sur les billets de mes amies blogueuses.

10 commentaires sur « Quand les mots ne sont plus là… »

  1. Je suis un peu comme toi Roberte, en ce moment les mots ne coulent pas de source, et je sais que si je m’oblige à écrire, cela sera très moyen, voire ennuyeux. Mais je suis persuadée que ce n’est qu’un passage et que bientôt, tes mots refleuriront tout en douceur, comme tu sais si bien le faire !
    Amitiés, Catherine.

    1. Merci Catherine d’être venue me lire.
      Nous avons tous je pense quelques passages à vide. Il suffit de peu pour nous perturber et mettre à mal notre inspiration.
      Tes mots me touche beaucoup .
      Amitiés, Roberte

    1. Merci Amélie tu me connais bien maintenant . Oui en effet j’ai quelques difficultées a me concentrer sur mon clavier. Manque de de passion pour mes écrits…la panne séche de l’écrivaine.
      Heureusement j’ai quelques billets en réserves !!!
      Douce nuit Amélie
      Bisous

  2. Bonjour Roberte,
    Ce n’est pas la première fois que vous avez un moment de flottement, je ne suis pas inquiète, cela repartira le moment venu. Rien ne sert d’insister, car effectivement en ce cas, rien n’est très bon. En tout cas, vous avez su mettre adroitement les mots sur ce moment de pause. Il me semble qu’il faut en profiter pour faire autre chose, dont prendre soin de vous. Et le joli flot des mots qui vous caractérise reviendra. Bon rétablissement Roberte, à bientôt avec plaisir 🙂

    1. Bonjour Fanfan
      Je m’abonne en ce moment à des mots répétés mais peut être pour me délester de la peur qui est mienne de ne plus pouvoir écrire aussi joliment que je le faisais au paravent.
      Merci Fanfan pour vos à vous qui me touche.
      Je vous souhaite une belle journée de printemps.

    1. Bonsoir Georges
      Oui bien sûr je sais bien qu’il reviendra mon plaisir d’écrire. Mais rien n’est plus difficile que de ne pas pouvoir aligner mes mots auquels je pense et ne pas trouver la bonne formule pour les écrires.
      J’en profite pour me reposer et je marche beaucoup au bord de la mer pour reprendre ma forme.
      Bonne soirée Georges.
      Bisous

    1. Éveline merci j’aime beaucoup ton commentaire il me touche le cœur.
      Promis je raconterai mon amour de mes mots ceux qui chaque jour illumine mes journées.
      Bonne soirée Éveline.
      bisous.

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s