poèsie

Désir et mélancolie :

img_20190111_0042

Superbe sculpture que celle de Pavel Sokolov! Et lorque l’on découvre l’histoire de celle-ci, on nous apprend qu’elle a été inspirée par la fable de La Fontaine, La laitière et le pot au lait, on dirait qu’elle est encore plus belle, plus universelle. »

-Aussi, cette superberbe sculpture m’inspire t-elle ma poésie du jour :

Désir et mélancolie :

La solitude en moi, toujours ensemble,

Avons partout fait bonne compagnie ;

Ainsi ma vie à la lune ressemble,

Qui se levant éclaire les étoiles dans le ciel.

Le mouvement alentour ralentit ;

Je suis ici, ailleurs, mes pieds dans le sable,

Je ne pense qu’au va et viens des vagues,.

Je laisse filer le temps me faisant espérer

Me perdre en son mieux.

Il est dans l’éphémère,

Et me fait perdre conscience.

A qui conter cette étrange blessure de l’âme ?

A La ville et à son église ?

Les cieux voûtés m’ont sous leur garde,

 Ma peine m’est plus douce.

Seigneur, qui d’autre encore écoute l’âme ? 

Au cœur de tous les SOS? 

Au livre de la vie où désir et mélancolie

Sont recto, verso d’une feuille, inséparables

Roberte Colonel le 25/ 01/2019

 

Par défaut

22 réflexions sur “Désir et mélancolie :

  1. C’est un bel écrit plein de mélancolie. La solitude est là pour compenser tous les manques à gagner. Ne dit-on pas qu’il vaut mieux être seul que mal accompagné. Mais souvent la réalité se met en travers du rêve qui essaye d’être conciliant avec elle pour limiter les dégâts. Heureusement que la nature nous accueille bras ouverts pour panser nos plaies. La lune, les étoiles, la mer, tout cet infiniment grand nous invite à nous inspirer de leur beauté, leur immensité et le formidable équilibre qui les habite. Bonne soirée Roberte.

  2. Merci Charef pour l’analyse de ma poésie
    La solitude aussi est une amie qui vous accompagne parfois dans la rêverie. Elle permet d’entrer dans l’imaginaire et la, nous avons tout à y gagner, Poètes, écrivains nous avons besoin pour nos mots pour transcender notre imaginaire de la réalité.
    Tu as raison Charef lorsque tu dis : «Souvent la réalité se met en travers du rêve qui essaye d’être conciliant avec elle pour limiter les dégâts.
    Pour le reste de ton analyse tu dis vrai en ce qui me concerne :
    « La lune, les étoiles, la mer, tout cet infiniment grand nous invite à nous inspirer de leur beauté, leur immensité et le formidable équilibre qui les habite.
    Bonne soirée charef

  3. Bonsoir Marieliane, un très beau poème que je m’empresse de rebloguer afin de le ;partager avec tous mes amis qui ne te connaissent pas. Bisous bonne soirée MTH

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s