Publié dans et poèsie

On à beau dire…la vie n’a pas d’âge…

45726012_1030074757173166_4725938496462651392_n

La vie n’a pas d’âge

La vraie jeunesse ne s’use pas.
On a beau l’appeler souvenir,
On a beau dire qu’elle disparaît,
On a beau dire et vouloir dire que tout s’en va,

Tout ce qui est vrai reste là.

Quand la vérité est laide,
C’est une bien fâcheuse histoire.
Quand la vérité est belle, rien ne ternit son miroir.

Les gens très âgés remontent en enfance
Et leur cœur bat là où il n’y a pas d’autrefois.
Jacques Prévert

On à beau dire et vouloir en rire,

Je me trouve plus jolie, J’ai moins peur de vieillir.

A l’heure où je fixe mon visage devant mon miroir

Je ne tire plus sur mes rides.

Elles sont les témoins de ma vie, des souvenirs

Des bons et des mauvais jours.

Et si ce soir je me trouve jolie,

C’est que j’ai su me convaincre

Que le temps qui s’enfuit donne l’espoir

A mon cœur de battre là, pour une nouvelle vie.
(Roberte Colonel 07/11/2018)

 

 

Publicités

Auteur :

Auteur de six livres : Livre document « Où es tu maman » « Editions Michel de Maule » et, « Grand Caractère". Un roman " Le Sac à Dos" aux éditions « Grand Caractère ». Le déroulement de l'histoire se situe en montagne plus précisément à Chamonix. Livre Récit : « Rêves enfouis» Editions Ed2A Roman : « Passion sur Internet » « Equinoxe » « Sophie la clé du Bonheur» de Roberte Colonel- coauteur Charef Berkani. Editions Ed2A Mes loisirs : J'aime me promener au bord de la mer de Valras-Plage et faire de belles ballades dans les sentiers de ma région du Languedoc Roussillon. J'aime passionnément l'écriture et l’échange de lecture sur les billets de mes amies blogueuses.

23 commentaires sur « On à beau dire…la vie n’a pas d’âge… »

      1. Les rides en elles-mêmes ne m’angoisse pas … mais le temps qui passe si … mes enfants grandissent, et je vois se profiler leur départ hors du nid pour se construire le leur … le cycle de la vie … 😉

      2. Et c’est la que c’est dure. Je l’ai vécu et ce fut un désastre lorsque mon grand fils est parti le premier. Pour le deuxième j’étais mieux préparée à son départ. D’avantage mobilisé dans diverses associations qui m’apportait beaucoup j’ai mieux vécu son absence.

  1. Bonjour Marieliane, je me retrouve dans tes mots, moi aussi je ne me trouve pas laide avec mes rides au coin des yeux qui sont le signe que j’ai beaucoup rit et j’espère que je rirais encore longtemps, me rappeler que les belles choses de mon enfance je sais faire, et entre nous, mais chut!!! , je me trouve plus jolie que quand j’étais jeune!!! bisous t bon après-midi MTH

    1. Entre nous Marie, as tu vu comme notre visage devient plus doux, et ce qui compte ce n’est pas nos rides, c’est le bonheur que nous mettons chaque jour a vivre et apprécier les moments présents. Notre deuxième jeunesse n’en déplaise à certains…qui nous traite de vieux chnoks !!!! Rire
      Bonne soirée Marie.
      Bisous

    1. Finalement, au début de nos premières rides on est un peu en colère contre elles ! Et puis le temps faisant son œuvre on s’y habitue. Elles font partie de nous, nos rides…
      Bonne soirée à toi Gyslaine.
      Bisous.

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s