Ecrivain

 Je ne suis rien, je le sais…

une-danse-de-clown-33695216

 

« Je ne suis rien, je le sais, mais je compose mon rien avec un petit morceau de tout. »

Victor Hugo

Je suis un clown, j’ai un gros nez rouge.

Je sais faire rire les petits enfants, et dans mes niaiseries ils ne voient que du feu.

Je fais passer des messages important pour les grands enfants.

Je suis clown. C’est ma passion, je ne sais que faire rire les petits enfants.

Parfois je raconte de fausses histoires que je présente au public comme vraies ! 

Je deviens alors, le plus grand des clowns menteur, mais c’est bien sûr…

Voyez-vous à qui je fais allusions ?

Aux grands clowns menteurs, raconteurs de bobards a qui savent les  entendrent.

Roberte Colonel 19/ 09/ 2018

Par défaut

4 réflexions sur “ Je ne suis rien, je le sais…

  1. Michèle BRODOWICZ
    Le clown triste
    Sous son maquillage aux souriantes couleurs,
    Le clown triste dissimule son chagrin.
    Il se courbe sous le fardeau de la douleur
    – Son amie si fidèle depuis tant de matins -.

    Il allume des étoiles au fond de ses yeux
    Et présente ses lèvres fardées de bonheur
    Aux regards toujours en quête de merveilleux ;
    Pourtant, ils sont aveugles devant son malheur.

    Il n’est pas étranger à cette indifférence ;
    Pour voir fleurir des sourires sur les visages,
    Il enferme, derrière son masque, sa souffrance
    Et son habitude, ses pleurs et leurs ravages.

    « Qu’importe » se dit-il… « Ne sont-ils pas ravis ! »
    Il s’est réjoui de tous les rires des enfants
    Passionnés, assis au premier rang de sa vie,
    Et leur a offert toutes les rides du temps.

    Il n’attend ni gratitude ni compassion,
    Juste un peu de compréhension et d’indulgence
    Quand s’éteindront les lumières de la raison
    Et se fermeront les portes de la souffrance.

    Dans le silence du soir, il entend l’espoir
    L’implorer de sécher ses larmes de détresse,
    D’enlever les artifices de son histoire
    De petit clown triste et de goûter à l’ivresse.

    Bonne nuit Roberte. Bisous.

  2. merci Charef .
    Quel merveilleuse poésie de Michèle BRODOWICZ
    Elle va si bien a mon petit clown au nez rouge.
    Lorsque j’écrivais cet après midi j’étais émue en pensant à mon petit clown clown qui dissimule si bien ses chagrins, sa souffrance sous la peinture blanche de ses joues et dans les sourires.qu’il offre aux enfants..
    Bonne nuit Charef Bisous

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s