poèsie

Un printemps de renouveau…

p1520927

La brise à soufflé longtemps du bon côté

Sur les fleurs de violettes oubliées.

Les saisons changent

Une bourrasque de vent glacé

Avait suffi à les gelées. 

Cependant,

Au premier vent du printemps

les fragiles ont frémis sous la brise

Auréolées de délicatesses elles ont fleuris.

L’oiseau dans la futaie a chanté son amour

Puis il à pris son envol sans se détourné.

L’hiver à présent nous a quittés.

Souffle maintenant dans bois et forêt,

Un printemps de renouveau naturellement parfumé

De violettes fraîches, délicatement entrelacées.

(Roberte Colonel)

« La Violette … Symbole secret de l’ Amour … »

La violette symbolise la modestie, l’humilité, ou bien encore, un amour secret.
Offrir un bouquet de violettes est un geste empli d’humilité, qui rappelle la discrétion de cette petite fleur sauvage.
Un peu d’histoire :
Appelée aussi ‘fleur de mars’, la violette fut chez les Grecs et les Celtes, l’emblème de l’innocence et de la virginité ; elle ornait le cercueil des jeunes vierges. Les romains en faisaient du vin et des guirlandes. Dans le haut Moyen Âge, le ‘chapel de fleurs’ fut considéré comme une marque d’honneur et de respect. A la fin du XVè siècle, les dames de Naples offrirent à Charles VIII, à son entrée dans leur ville, une couronne de violettes. Napoléon voua une passion à la petite fleur mauve parce que le jour où il rencontra Joséphine de Beauharnais, celle-ci en arborait un bouquet à la ceinture. Durant son exil  sur l’île d’Elbe, ‘aimez-vous les violettes ?’ devint d’ailleurs la phrase de reconnaissance avec ses partisans.
Anecdote :
Dans certaines campagnes anglaises, la violette est réputée maléfique (comme la plupart des fleurs des champs) et ne doit être offert qu’en bouquet, car une seule violette dans une maison ferait mourir les poulets et les canards… On dit également que la floraison des violettes en automne Le genre Viola se décompose en 2 groupes qu’on reconnait en général par la disposition des pétales :

 

 

Par défaut