Publié dans poèsie

Lancinant,le cri des mouettes…

seagulls-712466_960_720

Lancinant,
le cri des mouettes
nous traverse comme un reproche
Nous avons vécu des années de poussière
sans retenir la leçon des tempêtes
Le temps s’est évaporé,
la plage est vide
Si peu de mots pour construire la vie

Le cri des mouettes,
lancinant,
dénonce les renoncements,
la passivité des miroirs
Nous avons laissé nos couteaux au vestiaire
Il fallait brasser sans relâche la boue,
extraire l’or,
et scintiller
Il fallait mettre le rêve en mouvement
Il fallait
Mais nous avons si peu rêvé

Déchirant,
Le cri des mouettes
Déchirant.

Colette Gibelin, Souffles et songes

Il est des poésies que je ne saurais écrire

Celle ci par exemple alors… mon plaisir

et de vous la faire découvrire .