Publié dans texte

On décide pas d’écrire un roman…

HUTCHISON (Nicholas Hely) - 3

On ne décide pas d’écrire un roman, il survient. Il dévore. Il porte en soi le temps de sa course. Il entraîne. Il piaffe d’impatience.

Le scénario se construit dans l’imaginaire de l’écrivain habité par l’histoire qu’il souhaite raconté. La puissance de son imagination lui fait traverser des contrées qu’il n’aurait jamais cru pouvoir parcourire. Tout son être vibre des faits et gestes de ses personnages.

Ecrire un roman c’est vivre dans, et avec, l’histoire.

Pour écrire le début du roman il arrive que l’on choisisse un modèle de personnage parce que l’on retrouve en lui des sentiments que l’on a éprouvés et que l’on aurait plaisir à exprimer.

Parfois aussi le choix est aussi une compensation : on espère vivre, a travers un des personnages, ce que la vie ne nous a pas donné.

Parfois encore le modèle est choisit tout simplement parce que c’est un beau personnage qu’il sera passionnant de le faire vivre dans le roman.

Viendront s’ajouter d’autres personnages aussi différents les uns des autres qui donneront un sens au scénario.

texte Roberte Colonel (toile de Nicolas Hely Hutchison)

 

 

Publicités

Auteur :

Auteur de quatre livres « Où es tu maman" livre document éditions Michel de Maule" et Grand Caractère". "Le Sac à dos Éditions Grand Caractère" Passion sur Internet" et Équinoxe Avec la participation de Charef Berkani aux Éditions Ed2A Un roman "Le Sac à Dos" dont l'intrigue se déroule en montagne précisément à chamonix. "Le Sac à Dos" est paru aux éditions Grand Caractère. J'aime les belles ballades en montagne mais aussi dans les sentiers de ma région du Languedoc Roussillon. J'aime l'écriture et l'échange avec mes amies blogueuses.

11 commentaires sur « On décide pas d’écrire un roman… »

      1. Moi j’aime bien les choses concentrées, elles sont trés efficaces Roberte.
        Je vous souhaite un agréable weekend.
        Tony

  1. Bien qu’il s’en défende souvent les écrivains comme les poètes sont de doux rêveurs !
    Je connais le plaisir ressenti lors de l’ébauche d’un roman lorsque mes premiers mots apparaissent sur la page blanche et que mes personnages se mettent à vivres devant mes yeux
    Bonne journée Claude.
    Amicalement
    Roberte

  2. Bonjour Marieliane, j’en imagine des romans dans ma tête la nuit quand je ne dors pas, qu’est ce que j’aimerais écrire, avoir ton talent; Bisous et bonne soirée MTH

  3. Marie, c’est souvent lorsque je ne dors pas que me viennent des bribes d’histoires alors je me lève et j’écrie. Exemple ce billet je l’ai posé à plus d’une heure du matin.
    Je n’ai plus comme avant Marie, c’est souvent lorsque je ne dors pas que me viennent des bribes d’histoires alors je me lève et j’écrie. Exemple ce billet je l’ai posé à plus d’une heure du matin.
    Je n’ai plus comme avant d’heure précise pour écrire mais lorsque j’en ressens le besoin c’est tout de suite peu importe l’heure ou si je suis occupée ailleurs il me faut écrie.
    Gros bisous

  4. Mercie Amélie petit morceau de vie d’écrivaine et oui mais je crois bien qu’elle ressemble à beaucoup d’autres écrivains à 1heures 25! UN Petit clé un d’oeil ….
    BONNE SOIRÉE
    Bisous

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s