texte

Pour vous ce bouquet porte bonheur…

muguet-rose-fleur-sauvage-joyeuse-fête-rare-fleur-bouquet-de-fleur-joie,amitié-spring air, lilies of the valley and Venetian lace curtains…

Promenade sous un ciel qui prend des couleurs.

Sentiment de liberté. D’intense liberté.

Mes pas sur la mousse du bois, les oiseaux mêlent leurs voix.

Sentiment de plénitude, de douce plénitude.

La brume, guetteuse à la lisière des bois porte à ma main toute auréolée de douceur, un

tapis blanc aux mille clochettes odorantes.

Ce premier Mai, comme il est de coutume pemettez moi de vous offrir ces quelques

fleurs de muguet porte bonheur.

Roberte Colonel

Par défaut
textes

L’avenir n’existe qu’au présent…

15056462_1812087732369960_3376380861275937026_n (2)

« L’avenir n’existe qu’au présent. » (Louis Scutenaire)

Il vente, comme il ventait ce jour de Mars sur la plage. Et mes cheveux balaient mon visage, ainsi qu’ils le faisaient ce jour où je suis allée sur le sable poser mes pas, ce jour où je me suis demandée pourquoi mon cœur cognait si fort dans ma poitrine. Il vente, comme il ventait ce jour.
Un immense souffle qui soulève tout sur son passage, jusqu’aux questions troublantes sur la vie. J’aime cette journée, même si je sais que notre séparation doit encore duré de longues années … J’aime qu’elle existe et qu’elle soit soulignée. Même si pour moi, c’est une nouvelle journée d’attente. J’ai bien essayé d’écrire quelques lignes d’un nouveau roman mais ce n’était jamais ce que je voulais réellement décrire. J’éprouvais un sentiment de plénitude, de bien-être, d’accord avec moi-même. C’est une belle journée aujourd’hui. Elle réunit dans l’universalité les amoureux… dont je suis.

Aujourd’hui, la crainte a disparu. Mon cœur ne bat plus la chamade, j’apprivoise cette nouvelle vie car cet homme, je suis heureuse de l’avoir connu. Être passé à côté d’un homme d’une telle bonté serait bien pire que le fait de le perdre. Comment savoir pourquoi telle personne entre dans notre vie et pas une autre la seconde d’après ? Il va sans dire que nous parlons de nos deux passions communes. Et ce soir, j’aurais tellement envie qu’il soit là près de moi. Il paraît que rien n’arrive pour rien. Et si Augustin était arrivé dans ma vie pour me faire avancer. Il n’est pas donné à tous les écrivains le talent pour regarder avec autant d’intensité que le premier véritable rayon de soleil. Et la journée a été belle. Comme elle devrait toujours l’être, même si on a des soucis, même si une parole nous blesse parfois, même si ça n’avance pas aussi vite qu’on le voudrait, même si… Et aussi parce que… Et si ma vie est imparfaite, et si mes rêves ne s’accomplissent pas dans le délai escompté, je puis au moins me réjouir du fait que je suis en vie et que je rêve encore. Pas de choc, pas de tristesse. La roue tourne, ma vie est ailleurs. ( texteRoberte Colonel)

 

 

 

 

Par défaut
poésie

Suspendue….

b910ef79e1439e54801bc6d08381b810

Suspendue….

Oh ! Temps suspend ton envole

Quand la tristesse barbouille en gris l’horizon

Charmé comme aujourd’hui, je te suivrai toujours ;

Quand je suis près de toi, les heures ont des ailes

Car en ce jour jamais on n’a dit plus ravissantes choses

Qui ont fait monter à mes joues une noble rougeur !

Et dans le ciel de nos yeux se lisait l’émotion

Berçant nos émois en vagues de sentiments.

Mille douceurs, mille lumières merveilleuses

Enveloppait de magie nos heures d’opalines.

D’où jaillit une pluie d’étoiles cristallines.

Roberte Colonel 26/04/2017

Par défaut
poésie

Portes Sur la mer…

portrait-de-femme-jard-sur-mer-samantha13

 

 

J’arrive du fond des vagues intenses
pour mouiller de mer ton silence
là-bas le goût de sel façonne les vertiges
ils te frôlent déjà dans le sillage des miracles

Comme un geste d’argile sur tes cheveux
à perte de chaleur se rejoignent des mains
serties de teintes d’eau
elles habitent la mer…

Je lierai à ton front des reflets de corail
et te dirai la mer in sinueuse et chaude
mais j’exige tes yeux aux coulées de lumière
qui caresse les algues de la nuit.

Louise Pouliot Recueil Portes Sur la mer » publié en 1956

Photo LAURAFAUVE Photographe professionnelle à Jard-Sur-Mer en Vendée (85).

 

Par défaut
poèsie

Exprimer ses émotions…

52f72eca74db827d6e578819a90c008b

Exprimer ses émotions, c’est comme d’enlever les nuages noirs devant le soleil pour laisser pousser les fleurs (Tania Senecal)

C’est regarder avec émotion la rosée matinal

Verser ses larmes sur les marguerites du jardin.

Toutes auréolées de blancheur

Elles se font si belles et pour elle

L’essentiel c’est qu’elles soient jolies.

Ce sont des fleurs simples

Qui pousse toute droite.

Marguerite, fleur tellement vivante

Blanche épanouissante.

Candide auréolée d’importance

Lors ce que curieusement on lui demande

De ne pas faire mystère de…

je t’aime un peu, beaucoup, passionnément, pas du tout!

Ou bien auréolée de fraicheur elle vous dira…

Je t’aime, un peu beaucoup, passionnément… pour la vie

(Roberte Colonel 22/4/2017)

 

Par défaut
texte

Petite pause …

17760092_1497096053657946_4481674657569066549_n

Petite pause c’est le printemps, c’est Pâques et le besoin pour moi de profiter pour quelques jours du soleil et de la mer.

J’ai soudain cette envie de regarder au loin, de m’évader, de prendre le large, de déposer mes pas sur le sable et  voir la mer les effacer…

Car pour moi être en vie, c’est aimer la vie c’est choisir de vouloir être heureuse même si ce n’est que pour un court moment.

A vous tous mes ami(es) qui savent se poser au coeur de ceux qui savent vous écouter: à très vite. (Roberte Colonel)

 

 

Par défaut
poèsie

Mon Amour…

11224364_765436470250247_8876417564944682002_n

Mon Amour

Le ciel ce soir se mire sur la mer irisée

Et mes pensées s’envolent au loin te retrouver.

Tout s’illumine lorsque de nos mots échangés

Au cœur de notre passion nous sommes amoureux.

Toute cette candeur qui doucement se tresse

Au long de nos heures bonheurs

Le clavier pianote des mots douceurs.

Nous inventons des histoires que nous mettons en scène

Et nous rions de nos bons mots sans aucune gène.

Nous somme amoureux toi et moi du soleil, des étoiles.

Le soir venu nous n’avons plus peur de nos émotions

Qui parfois emballe nos cœurs et donne des frissons.

Jour après jour nous construisons notre vie sans heurt

Avec la révélation trait d’union de notre amour passion.

Roberte Colonel le 05/O4/2017

 

 

Par défaut
et poèsie, livre

L’amour et le printemps…

 

800px-L_éternel_printemps_-_par_Auguste_Rodin

 

L’amour et le printemps

Baiser de printemps

Porté par un doux vent

Déposé sur les lèvres rosées

Dégustés avec volupté

Baisers de printemps

Soleil rieur d’un beau temps

Arc-en-ciel de joie dans les yeux

Etincelle de bonheur échangé à deux.

(Sourire 2011)

 

L’éternel printemps - par Auguste Rodin 002.jpg

Cette œuvre qui célèbre l’amour et le printemps est créée durant la longue période de travail de Rodin (une trentaine d’années) autour de la porte de l’enfer

Variante de l’œuvre le baiser des années 1890 , elle est probablement inspirée de la relation passionnelle qui débute en 1890 Pour une dizaine d’années, entre Auguste Rodin et son élève  Camille Claudelle. 

Exposée au   Salon des artistes français  de 1898, l’œuvre connait un important succès et est dupliquée en de nombreux exemplaires en Bronze  en quatre dimensions différentes, ainsi que six exemplaires en  marbre .

La figure féminine de l’œuvre est une reprise de l’œuvre le  torse d’Adèle de  1882 inspiré d’Adèle Abruzzesi, un des  modèles favoris de Rodin.


 

Par défaut
Non classé

Le poisson est le symbole de l’énergie.

img022

Le poisson est le symbole de l’énergie.

Avec le poisson apparaît la capacité de saisir les choses derrière les apparences extérieures des choses.

Si un poisson se sent limité où bien agressé il se cache très loin derrières une politesse qui le rendra inaccessible. Il laissera ses adversaires l’accuser injustement sans rien dire. Il à la possibilité derrière un écran de fumée artificiel de se retirer dans ses profondeur. Voilà larme redoutable du poisson.

Le poisson est peu prédisposé à jouer un rôle de leader, non par faiblesse mais par souci de sa dignité. Voilà pourquoi un poisson est souvent sous-estimé et passe inaperçu.

On ne peut dire que celui qui ne peut s’entendre avec un poisson ne peut s’en prendre qu’à lui-même.

Pour ceux d’entre vous qui sont du signe poisson et qui ce reconnaissent dans ce que je viens de tracer qu’ils viennent à moi car je suis bien du signe des poissons !!!!

Le poissson est Passionnément romantique…Roberte Colonel

Article mis en ligne le 28 mars 2010

 

Par défaut