Publié dans conte

Tu m’as dit

16105823_1314616351910273_5214730831660556453_n

Tu m’as dit

Tu m’as dit approche là, tout prêt, et je t’ai répondu mais je suis là, tu ne me vois pas ?

Tu voulais que dans tes bras je survole la mer.

Tu voulais que nous partagions ensemble l’immensité du ciel.

Je t’ai suivi tout là haut d’où l’on commençait à voir pointer une légère clarté.

Pas une étoile ne brillait au firmament du petit jour.

Dans le ciel on n’apercevait rien d’autre

Que des merveilleux nuages dorés

Qui se déplaçaient sous l’effet du vent léger.

Dans le ciel, tendrement nous nous sommes enlacés

Grisés par le bruit des vagues et le vent qui s’élevait au dessus de la mer.

Émerveillés par la beauté qui nous entourait nous avons dansé, dansé !

Il n’y avait que toi et moi enveloppés dans les nuages de ce petit matin glacé.

Nous aurions voulu pour tous les deux que cela dure une éternité.

Hélas, il me fallut bien me réveiller et revenir à la triste réalité

Ce n’était qu’un joli rêve doré que j’aurais aimé voir se réaliser !

Roberte Colonel

(Photo José-Valentin- Fabre de Valras-Plage)