Ecrire la première page d’un livre

15823211_10207437603169517_7746369700751912777_n

Ecrire c’est nager très longtemps, nager page après page sans jamais regarder le rivage de l’impossibilité. (Antoni Casas Ros)

Ecrire la première page d’un livre c’est penser, composer, imaginer …

Ecrire un livre c’est un petit jardin ou chaque jour je dépose mes mots qui couvriront mes pages d’histoire tendres mais aussi parfois si tristes qu’elles font pleurer.

J’écris j’en suis le compositeur et l’histoire est symphonie il faut qu’elle soit belle pour toucher les coeurs. Parfois elle sera de joie, en d’autres moments elle sera de peine mais une histoire est la vie.

Je compose, j’assemble sur mon clavier de doux mots, que je fais valser de joie ou pleurer de tristesse. Je tisse avec mes mots une relation intime, un bonheur à nul autre tant est puissante entre nous notre relation.

Je craies de personnages à mon images toujours romantique a souhait. Lors que parfois l’un de mes personnages doit mourir ma peine est si grande qu’il me faut plusieurs moi avant que ma décisions lui soit fatal !

Je vis avec mes mots des moments très intimes.  Il m’arrive que mes mots servent à dessein une fiction sentimentale.

Je craie  mes personnage de toute pièce et dans ce cas bien évidemment j’en tombe amoureuse !

Je m’éternise sur le manuscrit.  Je n’aime pas poser le mot fin.

Ce mot est la fin du rendez vous au quotidien qui me reliait  a mes personnages, chaque jour. Je vivais avec eux des moments privilégiés qui m’unissait à leur histoire, à mon histoire.

Ecrire le mot fin me dépossède de mes personnages de fiction et me plonge dans une profonde solitude qui peut durer jusqu’à plusieurs semaines. Roberte Colonel

Les images ci dessus sont celles de mes dédicaces.

 

Publicités

Auteur : marieliane

Auteur de trois livres « Où es tu maman" livre document éditions Michel de Maule" et Grand Caractère". "Le Sac à dos Éditions Grand Caractère" Passion sur Internet" Avec la participation de Charef Berkani Éditions Ed2A Un roman "Le Sac à Dos" dont l'intrigue se déroule en montagne précisément à chamonix. "Le Sac à Dos" est paru aux éditions Grand Caractère. J'aime les belles ballades en montagne mais aussi dans les sentiers de ma région du Languedoc Roussillon. J'aime l'écriture et l'échange avec mes amies blogueuses.

35 réflexions sur « Ecrire la première page d’un livre »

    1. Merci Didier je crois que tout écrivain vit une vraie histoire avec ses personnages et chaque écrivain doit aussi ressentir cette solitude du dernier mot celui de la fin.

  1. J’éprouve toujours cette difficulté à mettre un point final à un livre. J’ai toujours envie de corriger encore et encore, de parfaire mon style, de mieux exprimer mes pensées. En même temps je suis heureux d’avoir été au bout, grâce à cette rigueur qui ne me quitte pas.

  2. Ah ! J’♥ beaucoup cette présentation de cette première page blanche, Roberte, page qui décrit également tes précédentes !
    Bonne semaine,
    Bisous♥

  3. La première page pour moi, c’est toujours la toile blanche que je place sur mon chevalet, elle est le grand format du livre que j’écris d’un tableau à l’autre sans que le temps n’ait fait tomber l’instant de recueillement émotionnel qui accompagne son ouverture.
    N-L

    1. Il en est pour l’écrivaine que je suis peu importe les mots que je transcrits pourvu que l’émotion transcende mon écrit.
      Merci Loiseaubleu d’être venu déposer votre commentaire.
      Roberte Colonel

  4. Bonjour Marieliane, écris encore et toujours, j’aime tes mots ceux qui dansent, ceux qui émeuvent à en pleurer. Bisous et bonne journée MTH

    1. Promis Marie je continuerai à écrire. Je ne peu m’en passer l’écriture est mon amie fidèle. Parfois elle se tient un peu en retrait elle trouve que je lui en demande trop !!!
      Mais elle revient au galop me donner l’envie de continuer à tracer des mots.
      Bonne après midi Marie.
      Bisous
      roberte

  5. Bonjour Marie Éliane.

    Écrire n’est-ce pas réaliser un rêve,
    Lui donner une vie et y penser sans trêve ?
    Alors être amoureux est loin d’être innocent
    et peu même souvent, faire oublier les ans.

    Car on rêve souvent d’une personne belle
    d’un être avec qui échanger du plaisir
    nous faire tourner la tête comme une ritournelle
    et nous conduire tout droit au sommet du désir.

    Que chaque jour nouveau de cette nouvelle année
    t’apporte le bonheur, la joie et plus encore.
    Puisse-tu y faire fleurir une douce Amitié
    qui remplisse de mots ton bel encrier d’or.

    Bises.
    Peter

    1. Bonjour Piter, merci a cette nouvelle année qui marque je l’espère ton retour parmi nous.

      Écrire c’est pour ce qui me concerne, réaliser un rêve que je fais vivre au travers de personnages imaginaire. Chaque image, chaque citation lue ici ou là me renvois vers une situation que j’ai envie d’écrire. Si je trouve l’image belle j’ai besoin de la mettre en lumière.

      Fripon je te souhaite une très bonne année avec une bonne santé, beaucoup de bonheur, et pour les jours avenir la joie de te retrouver souvent sur mon blog.
      Bises
      Roberte

  6. Bonjour Roberte

    Ecrire, c’est jouer
    Ecrire, c’est rêver
    Ecrire, c’est aimer
    Ecrire, c’est vivre

    Bonne journée
    Et douce entrée dans cette première semaine de l’année

    Amitié
    Ggo / Georges

    1. Bonjour Ggo,
      Moi j’aimerai écrire en tout temps ; je lui offrirais mon présent, mon passé et mieux encore mon avenir puisqu’il reste encore à venir ! C’est ainsi que le mot écrire trouverais sa place dans mon cœur, dans ma vie en tout temps ! (rire)
      Bonne et heureuse année Gogo qu’elle te soit faite de santé, de bonheur, et de joie.
      Amitié.
      Roberte

  7. Rien ne serait valable s’il n’y avait ce phénomène qui est lié à la création de son sens physique à celui qui aborde le métaphysique, Roberte🌈

    1. Je suis d’accord mais n’étant qu’une personne humble j’écris en principe sans chercher à être rationnelle. Je me demande parfois d’où me vient ce don pour l’écriture sachant cependant que je ne le saurais jamais je trace mes mots avec l’imaginaire qui me sert a merveille ne trouvez vous pas ?

  8. Mais je ne peux lier la création au rationnel, si celui-ci intervient c’est à mon sens dans la phase opératoire. La création elle, étant instinctive si elle ne se veut que poétique. D’où la prédominance imaginaire.

    1. En effet je perçois la phase opératoire de la phase de création. Mais je suis presque toujours dans celle instinctive puisque très souvent dans la prédominance imaginaire.
      Je me reconnais bien dans votre commentaire

  9. Toutes mes félicitations Roberte! Merci d’avoir partagé avec nous votre ressenti. Oui, on ne souhaite pas renoncer à nos héros. Je vous comprends parfaitement!
    Bonne chance à vous Roberte!
    Je vous embrasse affectueusement!

  10. Bonjour Mari
    Sans doute suis je malgré mon âge restée un peu midinette mais après tout il y a t-il un âge ou l’on ne puisse rêver qu’aux beaux sentiments ? (rire)
    Je vous souhaite une belle journée.
    Je vous embrasse affectueusement

    1. Charef merci de me faire un si beau compliment sa me touche beaucoup. Je suis sensible, j’écrie toujours mon ressenti c’est sans doute pour cela que tu trouves magique, et propitiatoire mon écriture.
      Tu m’encourages a continuer d’écrire avec le cœur sans chercher jamais a être autre que celle je suis. Merci.
      Bisous Charef.

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s