Les beaux souvenirs réchauffent de l’intérieur…

6066471494_bfa232a530_b-e1413180994707

« Les souvenirs, c’est quelque chose qui vous réchauffe de l’intérieur. Et qui vous déchire violemment le cœur en même temps. » [Haruki Murakami]

Un passé malheureux, quelques moments de bonheur, des larmes, des remises en questions, regrets. C’est ce qui résume ma vie. J’étais à la recherche de quelque chose qui comblerait un peu cette neurasthénie et m’apporterait une sensation de bonheur, sans me douter que ce manque était l’amour. Je l’ai découvert avec toi.

Tout se passait merveilleusement bien entre nous, malgré parfois tes silences que j’avais finis par accepter. Nos conversations tard le soir, nos secrets que l’on partageait. J’aimais tous ces moments d’intimités.

Aujourd’hui tout se mélange dans ma tête. Je ne sais plus ce que je dois faire, je ne sais plus quoi penser de tout cela. Tu m’as quitté ! C’est arrivé au moment ou je ne m’y attendais le moins…J’ai juste envie de pleurer, de laisser s’échapper les larmes qui restent coincée au fond, cachées derrière mes véritables sentiments, que je ne dévoile à personne.

Je t’écris tu ne me réponds pas. Je m’ennuie. Je ne suis pas née pour un bonheur ordinaire. J’ai écris, publié, mais cela ne fait pas de moi une écrivaine heureuse. J’ai milité dans des milieux associatifs qui m’ont à un moment gratifiée. Puis Je t’ai rencontré toi, je t’ai aimé avec folie. Tu m’incitais à continuer d’écrire je suivais tes conseils judicieux. Je t’admirais tu étais tellement plus intelligent et j’étais fière et si amoureuse. Aujourd’hui la mélancolie s’empare à nouveau de ma vie. Tu disais que là période où j’écrivais le mieux c’était lorsque j’étais triste ou tourmentée. Et moi en secret je me disais que là où j’écrivais le mieux c’était l’amour qui me transcendait.

Cette nuit je me suis réveillée en sueur, j’ai ressenti un grand vide en moi, une douleur, une angoisse démesurée. Je n’entendais plus battre mon cœur. J’étais apeurée. Cette alerte me fit comprendre qu’il me fallait retrouver ma raison. Je suis persuadée que ma santé va empirer si je ne reprends pas ma vie en main.

Je n’irais pas comme tous les autres matins au bord de la mer. Derrière ma fenêtre j’entends le bruit que font les vagues qui viennent s’échouer sur le parapet. J’ai l’envie de me couper du monde, de me protéger dans ce que j’appel pompeusement ma chambre- bureau ! Cet endroit m’est personnel et tellement calme. Ces exaltations, cette marche aveugle ou tout à coup on se cogne à une image fatiguée de sois même mais nécessaire oh ! Combien nécessaire en ce moment. Encore une page que j’écris, je ne peux pas croire que tu m’es quittée. Par moment j’étouffe. Je voudrais encore te crier « reviens ! » Mais je ne le ferait pas. A quoi bon ?

C’est un peu pour me soulager que j’écris ce matin. Cela me fait du bien. C’est ridicule d’écrire ainsi pour simplement retrouver un peu de calme. Cette angoisse démesurée éprouvée cette nuit, maintenant m’attendrie, le calme est revenu dans mon cœur.Tous ces jours ci j’ai attendu en vain ton retour.  Je cesse de t’attendre.

L’écriture restera toujours mon réconfort. L’épreuve que je traverse je l’ai déjà vécue aussi, je reprends confiance en moi, je vais continuer ma vie en ne gardant que les beaux souvenirs de cette tranche de vie qui m’a fait t’aimer. Roberte Colonel

Publicités

Auteur : marieliane

Auteur de trois livres « Où es tu maman" livre document éditions Michel de Maule" et Grand Caractère". "Le Sac à dos Éditions Grand Caractère" Passion sur Internet" Avec la participation de Charef Berkani Éditions Ed2A Un roman "Le Sac à Dos" dont l'intrigue se déroule en montagne précisément à chamonix. "Le Sac à Dos" est paru aux éditions Grand Caractère. J'aime les belles ballades en montagne mais aussi dans les sentiers de ma région du Languedoc Roussillon. J'aime l'écriture et l'échange avec mes amies blogueuses.

26 réflexions sur « Les beaux souvenirs réchauffent de l’intérieur… »

  1. Merci ma Pat ton amitié n’a pas de prix. Tu me connais bien un gros cafard sa va passer.
    Demain le soleil viendra refleurire dans mon cœur.
    Moi aussi je te fais de gros bisous.
    Roberte

  2. Roberte ,oui je te connais bien, tu es très forte, tu as passé des épreuves bien plus dures, tu as toujours très bien rebondi.
    Pense à toi et préserve toi, la santé n’a pas de prix…………
    Bisous

    1. Oui tu me connais bien pat tu es mon amie, j’ai eu des épreuves mais il me faut du temps pour comprendre et admettre. Ne t’inquète pas rien de grave. J’ai dû faire un gros cauchemard cette nut. Bisous

  3. bonsoir Marieliane, tu vas surmonter cette épreuve j’en suis sûre, délivre-toi de tes angoisses par l’écriture, tu sais bien qu’il y a toujours quelqu’un qui va te lire, quelqu’un qui va te comprendre, et tu vois, ce partage que tu as fait ce matin est très bénéfique pour toi, tu as su poser les mots sur ton angoisse de la nuit, et c’est très bien , c’est le premier pas vers la guérison. Bisous et surtout bonne nuit MTH

  4. Merci Marie j’ai un petit coeur fragile et je suis très sensible alors les coups durs
    me laisse désorientée. Je dois me guerrir je n’ai pas le choix.
    Bien sur que je vais continuer d’écrire pour tous mes amis..
    Bonne soirée
    bisous

  5. Oui Georges ce que l’on ne peut exprimer de vive voix l’ecriture le permets
    en faite elle est comme les larmes elle est salvatrice.
    Rien de grave.
    Bonne soirée
    Bisous

  6. Ayant moi-même, il y a quelques années, traversé les déserts de l’abandon, de la solitude et un divorce, je comprends l’épreuve qui te touche.
    Je suis très émue par ton texte Roberte.
    Tu as cette chance inouïe de pouvoir mettre en mots la douleur ,la tienne , c’est une voie vers la guérison.
    Soit sûre que quelqu’un t’attend et t’aimera comme tu le mérites.
    Bisous du coeur ❤

    1. Lucia ta gentillesse réchauffe mon coeur. J’avais choisi de taire cet aspect de ma vie c’était mon secret. A écrire que tout va bien jai eu ce malaise dans la nuit et j’ai eu très peur. En choisissant de l’écrire avec mes mots j’ai dédramatiser mon histoire.
      Je te souhaite une très belle journée.

      Bisous lucia
      Roberte

      1. Merci Mari pour votre gentillesse. Ce n’était qu’un chagrin passager, une déception…
        mais comme le mentionne dans son commentaire mon amie Patricia j’ai en moi cette force qui m’aide à me relever dans les pires moments.
        Mari, merci pour votre amitié chaleureuse.
        Roberte

  7. …. l’écriture soulage … parfois il faut écrire encore et encore, pour que les mots, « je cesse de t’attendre », deviennent vérité …. Pensées tendres et amicales d’une Idéelle à une autre … 😊

    1. ideelle oui je le pense aussi que l’écriture me permets d’extériorisé ce mal être qui me fait mal.
      Mais je ne sais pas si réellement j’ai la force de redire ce qu’hier j’ai écri «je cesse de t’attendre » Depuis quelques mois nous sommes amies bloqueuses et tu me vois réagir aux choix que tu publies. Je suis celle là dans ma vie.
      Merci ideelle pour ton message réconfortant.
      Très amicale pensées
      Roberte

      1. Le monde du Blog nous ouvre à découvrir des personnalités diverses et variés …. Ta personnalité me touche beaucoup … Au plaisir de te lire et d’échanger. Douce et Tendre Soirée, Roberte 😊
        Très amicalement, Véronique

  8. Ça prend bien du courage, Roberte, pour écrire une telle page, j’en conviens.
    Ce que je trouve admirable, c’est l’espérance qui se lit, à la fin de ton texte !
    C’est BEAU !
    Douce soirée,
    Gros bisous♥

  9. Merci Colette j’au eu peur Colette cette nuit là. Puis tu le sais depuis si longtemps que tu me suis tu sais combien l’écriture me serre d’exécutoire. Alors une fois encore j’ai mis toute mon âme dans ces écrits. Oui je garde l’espoir qu’un jour mon chagrin ne soit plus……….Et quelque soit mon avenir je ne garderai que les beaux souvenirs de cette tranche de vie qui m’a fait l’aimer.
    Douce après midi à toi Colette.
    Gros bisous.
    Roberte

  10. « On ne guérit pas parce qu’on se remémore, on se remémore parce qu’on guerit »…
    Cela dit, ce texte est poignant… Les mots pour venir à bout des maux….
    💗

  11. Et là est toute la différence Solene tu as raison. Depuis toujours les mots m’ont servis de tremplin a pouvoir dire: j’ai mal! On ma fait mal.
    Aujourd’hui tout va bien ce qu’hier je pensais impossible aujourd’hui l’est.
    Je te souhaite de joyeuses fêtes de Pâques.

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s