Article de presse…

Roberte Colonel publie « Passion sur internet « , un sujet brûlant d’amour, chez Ed2A. Dédicace dimanche 26 juin à Bassan (34) parmi « les arts au soleil »

A la rencontre de Roberte Colonel, auteure et blogueuse

Photos valras mai 2009 009.jpg

 

 

Une vie déchirée

1941, Roberte naît le 6 mars à Paris. 3 ans plus tard dans les tourments de la guerre, elle est retirée à la garde de sa mère.
C’est ainsi que commence une histoire faite de manques, de détresses et d’interrogations.
Elle grandit de famille d’accueil en famille d’accueil, sans réponse sur ses origines.
De santé fragile, ses études sont modestes, et pâtissent de ses absences

Aussi loin qu’elle s’en souvienne son cahier d’écolière recueillait ses confidences, ses rêves secrets, et abritait son monde imaginaire. L’écriture était déjà une échappatoire à la solitude morale, à la souffrance psychologique.
L’apprentissage de la vie sans repères familiaux, le mariage, les enfants, le travail avec son conjoint, son fidèle soutien, ont été son université, et fait sa richesse.

 

img058

1999, Roberte entreprend des démarches compliquées pour retrouver sa mère.

« J’ai pressenti très tôt que des événements me manquaient, et que trop d’amour me liait depuis toujours à ma Maman. Il m’était impossible de laisser dormir mon dossier d’abandon et de souffrir sans savoir. Je vais donc entreprendre en 1999 des recherches douloureuses, longues, et obstinées, qui vont faire ressurgir des souvenirs qui m’aideront à faire de mon passé une merveilleuse histoire d’amour entre Maman et moi.
Preuve que le sentiment inassouvi et la volonté d’aimer peuvent mener à la vérité. »

La recherche de ses origines la conduit hélas jusqu’à une tombe.
Trop tard , les retrouvailles n’auront pas lieu !

« Ferai-je un jour mon deuil de Maman ? Je n’en n’étais pas encore là. Ma douleur de ne pas l’avoir retrouvée de son vivant empêche pour l’instant ma complète guérison.
Ceux qui auront vécu de semblables événements comprendront-ils que l’on ne peut se débarrasser de ses maux, de continuer une histoire sans savoir précisément où celle-ci a débuté ! »

 

FAM-1

2002 Roberte publie son premier ouvrage, « Où es-tu Maman »,
fruit de cette quête douloureuse
2005 paraît le roman « le sac à dos »

 

Une retraite apaisée et créative

p1000364.jpg

 

2006 : L’heure de la retraite est arrivée, le couple s’installe dans le Sud, et Valras petite station balnéaire dans l’Hérault devient un havre de paix.

Depuis sa venue en Languedoc, Roberte Colonel, profite de la nature environnante, de la Mer, en toute liberté et découvre l’usage d’internet. C’est ainsi qu’elle créé un blog sur lequel elle publie ses réflexions, ses poèmes, partage des citations, et se découvre des amis virtuels

« Une grande amitié est née entre nous. De là Charef Berkani (algérien, vivant sur un autre rivage) m’a dit qu’il aimait ce que j’écrivais et qu’il aimerait que l’on joigne nos noms dans un livre commun, puis s’en est suivi le choix du thème et la mise en place de « Passion Sur Internet. »

IMGP0099

2016 : rencontre avec Jacques Nain des Editions2A, et publication de « passion sur internet »

L’écriture est devenu le quotidien de Roberte depuis qu’elle est à la retraite.

La rencontre  sur internet de Roberte Colonel  avec Charef Berkani , poète algérien, blogueur international, marque le renouveau dans son inspiration et son écriture, et réveille son désir d’être éditée et reconnue.
Ensemble ils vont inventer une épistolaire histoire d’amour , par delà la mer, faire vivre une relation entre internautes et créer « passion sur internet ». Une nouvelle, une fiction très proche d’une possible réalité, qui fera vivre aux protagonistes une brève et dévorante passion .

 

Quelques lignes pour donner envie de lire:

13177877_1096094690446791_4554656678166907510_n

« Es-tu toi aussi, au bord de la mer, de l’autre côté de cette immensité qui nous sépare l’un de l’autre? As-tu une pensée pour moi? mon âme est si tourmentée… »
Entre Marie et Augustin:
« Qu’il est doux ce moment, se dit-elle où tout change dans notre vie. Ce moment magique, d’une tendresse inouïe, où les « je t’aime » sont des caresses qui enivrent et ne laissent de place pour d’autres mots aussi beaux…Augustin lui apporte encore les plus jolis mots, ceux que lui seul peut écrire et ne partager qu’avec elle:
«Une averse de baisers échoue sur la grève
agitée par le feu qui embrase mes rêves
les grains exaltés fouettent mon visage
deux coeurs de sable naissent sur le rivage … Augustin »

 Cyntiade des Editions Ed2A et Roberte Colonel

dscn1870

Un avenir empli de promesses

Le travail continu en collaboration avec Charef Berkani, auteur algérien.
La suite de « Passion sur internet » est en cours d’écriture.
Les négociations pour la réédition de « où es-tu maman » sont en cours avec les Editions Ed2A
Le manuscrit de « mon identité volée » est prêt.

Le blog  https://marieliane.wordpress.com    
attend les commentaires et les échanges entre internautes.
http://alexandra20ans.wordpress.com/ 

Actualité

Dimanche 26 juin 2016
rencontre /dédicace à Bassan (34) sur l’esplanade
lors de la journée festive et culturelle « les arts au soleil « de 9h à 17h

Partager :

Navigation des articles

Ce fut un dimanche très ensoleillé, un moment très agréable de partage avec d’autres auteurs, des lecteurs, des artistes du Languedoc Roussillon venus exposés leurs oeuvres.
Publicités

Auteur : marieliane

Auteur de trois livres « Où es tu maman" livre document éditions Michel de Maule" et Grand Caractère". "Le Sac à dos Éditions Grand Caractère" Passion sur Internet" Avec la participation de Charef Berkani Éditions Ed2A Un roman "Le Sac à Dos" dont l'intrigue se déroule en montagne précisément à chamonix. "Le Sac à Dos" est paru aux éditions Grand Caractère. J'aime les belles ballades en montagne mais aussi dans les sentiers de ma région du Languedoc Roussillon. J'aime l'écriture et l'échange avec mes amies blogueuses.

14 réflexions sur « Article de presse… »

  1. Merci fidéle Colette, je l’espère aussi mais tu sais les lecteurs ne sont pas très friands de nouvelle. Mais je ferais le nécéssaire pour que sa marche.
    Bonne après midi Colette. Bisous

  2. C’est bien de garder les pieds sur terre. Le sucés ne te monte pas à la tête. C’est de bon augure Un avenir radieux et riche en promesse d’écriture se profile à l’horizon. Je te souhaite plein succès dans tes entreprises Roberte. Amitiés sincères. Charef

    1. Charef,
      Mon livre « Où Es-u Maman? » m’a appris que le succés ne dure que ce que dure l’éclat d’une rose. Pour l’écrivain très vite reviens le temps de la solitude. Parmis les centaines de lettres que j’ai reçu pour me congratulé combien de ces personnes se souviennent encore de l’émotion qu’ils ont ressenti en me lisant. J’ai vécu cette solitude de l’écrivain je puis t’asssurer qu’il faut une bonne dose de modestie pour comprendre que tout ici bas est éphémère.
      Alors au succés je préfére de beaucoup le plaisir d’écrire, puis ma rencontre avec le lecteur.
      Il me reste encore tant à écrire: d’abord une suite à »Passion sur Internet » avec toi.
      Puis d’autres beaux projets. Je reste lucide et bien ancrée sur mes deux pieds…(tu te souviens!)
      Amitiés sincères a toi Charef.
      Roberte

      1. Efface c’était pour rire pallons je vais effacer tu pense bien que je n’attends pas après un livre à a 10 £ tu me connais encore pas?

  3. C’est super, l’été devrais bien se passer, et pour un auteur rencontrer ses lecteurs est peut etre le but ultime, pour partager, les ventes c’est secondaire, quand on crée quelques chose et que ca plait aux gens, quoi de mieux a demander. Je ne doute pas du succé. Bon week end Roberte, le mien commence vers 14h.

    1. Comme a ton accoutumée tu as toujours de bons mots et c’est vrai je prends les dédicaces comme un cadeau. C’est un moment de partage et voir le lecteur repartir avec juste écris quelques mots que mon m’a cœur ma dicté, il n’y a pas mieux comme récompense.
      Bon week-end à toi Laurent.
      Roberte

  4. Je vous souhaite, beaucoup de gentil et agréables partages marieliane ainsi que beaucoup de succès pour votre publication.
    Pour ma part, je vous lirais avec plaisir lorsque j’aurai fais un peu de rangement dans mes livres.
    Très bonne après-midi à vous marieliane !
    🙂

    1. Merci Fanfan comme je viens de le dire à Laurent les dédicaces sont une récompense.
      Je suis déjà passée par là pour deux publications et mon plaisir reste entier avec notre nouvelle « Passion Sur Internet »
      Le succès seul les lecteurs peuvent le donner où pas. C’est bien difficile de porter aux publiques français une nouvelle, contrairement aux Anglais qui eux aiment les nouvelles et en lisent beaucoup. Les français n’aiment que les gros pavés !
      Bonne après midi Fanfan peut être en lecture ?
      Roberte

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s