Blanche comme les pages de ce livre…

BlankBook-ouvert

Blanche comme les pages de ce livre étrange

Qu’on écrit dans le silence de nos mémoires

Entre blessures et mots qui nous dérangent

On rature les lignes pâles de notre histoire

On jongle avec la vérité si souvent

On se dit les choses qu’à peu près

Des je t’jure qu’on lance tendrement

En se regardant comme si on s’aimait

Puis juste avant de partir en voyage

Effacer mon prénom de tes mots

Dire que tout n’était qu’un mirage

Me dire que je ne suis  que sotte

On ne s’aimait pas autant qu’on la cru

Il nous restera tous les « si on avait su »

 Inutiles et sans importance.

Poésie déjà publiée sur mon blog le 5/12/ 2014

8f793e0a

Chaque jour, la Vie vous offre une page blanche dans le livre de votre existence.

Votre passé est déjà écrit, vous ne pouvez le changer ; dans ses pages vous retrouverez votre histoire, quelques pages sont coloriées d’autre sont plus sombres…

De beaux souvenirs des temps heureux ou des pages que vous désirez arracher à tout jamais…

Aujourd’hui vous avez l’opportunité d’écrire une nouvelle page.

C’est à vous seul d’en choisir les couleurs, même dans les adversités vous pouvez ajouter des rayons de sérénité pour les changer en une belle expérience.

Aujourd’hui… Comment écrirez-vous votre journée ?

Tout dépend de votre optimisme et de votre volonté de transformer la page d’aujourd’hui, qui fera partie des souvenirs de demain…une page qui peut-être sera thésaurisée dans vos beaux souvenirs…

Si l’on vous révèle qu’il vous reste quelques temps à vivre !!
Que feriez-vous ?

Sans doute vous feriez la paix avec Dieu et avec ceux qui vous entourent, vous apprécieriez les rayons dorés du soleil, la brise douce, l’amour et l’affection de certaines personnes et les nombreuses bénédictions que le Seigneur nous donne que nous considérons, parfois comme acquis.

Appréciez ce jour nouveau ! Rappelez-vous de toutes les bonnes choses de votre vie, vivez chaque heure avec acclamation, en lui donnant votre meilleur.

Ne faites pas du mal à d’autres et soyez heureux d’être vivant et capable de donner un sourire et offrir une main aidante….

Il n’est jamais trop tard pour changer le cours, commencer à nouveau en écrivant de nouvelles pages fraîches de bonheur et de paix dans le livre de votre vie !
Remerciez Dieu de Son cadeau d’Aujourd’hui, pour l’opportunité de transformer ce jour en une belle nouvelle page dans le livre de votre existence.

Souvenez-vous que malgré les malheurs, problèmes et difficultés c’est à vous de décider comment vivre le présent…

… comme si c’était votre premier jour, comme si c’était le dernier…Le seul jour dans le livre de votre vie !

Texte Auteur inconnu.

© 2015, Le Jardin de Joeliah. Merci de citer la source : lejardindejoeliah.com

Publicités

Auteur : marieliane

Auteur de trois livres « Où es tu maman" livre document éditions Michel de Maule" et Grand Caractère". "Le Sac à dos Éditions Grand Caractère" Passion sur Internet" Avec la participation de Charef Berkani Éditions Ed2A Un roman "Le Sac à Dos" dont l'intrigue se déroule en montagne précisément à chamonix. "Le Sac à Dos" est paru aux éditions Grand Caractère. J'aime les belles ballades en montagne mais aussi dans les sentiers de ma région du Languedoc Roussillon. J'aime l'écriture et l'échange avec mes amies blogueuses.

16 réflexions sur « Blanche comme les pages de ce livre… »

    1. Oui en effet le texte donne a ma poèsie déjà posée sur mon blog en Décembre 2014 une suite à ce que l’on peut écrire sur une page blanche dans le livre de notre existence. Ecrire de beaux souvenirs des temps heureux ou des pages que l’on désire arracher à tout jamais…
      Bonne soirée. Bisous Gyslaine

  1. Bonsoir Georges. Je viens de m’appercevoir seulement maintenant que j’avais oublier le titre!!!
    C’est ma poésie qui ma fait chercher le texte sur Google.
    Bonne soirée.
    Bisous
    Roberte

  2. Le texte vient argumenter la poésie, « Blanche comme les pages de ce livre étrange »
    Merci Colette pour ton passage. Bonne après midi dans ton Canada.
    Bisous.
    Roberte

  3. Merci Flo pour cette jolie pensée.
    chaque jour en effet la vie nous permets d’agrémenter de nos mots les pages blanches de notre cahier pour en faire nos souvenirs.
    Bonne semaine à toi.
    Roberte

  4. Jolie poésie Roberte

    Dire que tout n’était qu’un mirage ?
    Le désert est un malentendu
    Un mauvais lit pour le sommeil et le songe
    Une page blanche pour la nostalgie.

    Bonne soirée et amitié
    Ggo

  5. Le mirage d’un jour de printemps et une mauvaise couche pour le sommeil de mes nuits.
    Juste pas de regrets ce qui est restera à jamais. Seulement j’aurais aimé plus de respect qu’il en est.
    Bonne soirée Ggo.

  6. Bonsoir Roberte,
    Je t’ai écrit pourquoi avoir répondu si tard à ton mail. Et me voici enfin pour les mêmes raisons. La page blanche me fait penser à un poème que j’ai écrit avec mon ancien pseudo filamots. Tu as très bien transcrit tes sentiments comme d’habitude. Ce que tu écris est tel que tu es, surtout ne change rien, ne change pas.
    La suite et ce que tu as trouvé est une si belle illustration de vivre les moments de la journée en ne retenant que ceux qui ont été heureux. Je me souviens, et je me demande si ce n’est pas Flo ou alors Thalie qui un jour sur son blog avait écrit d’y mettre chaque journée une pensée positive retenue de la journée écoulée. Je puis me tromper de blog, du moins d’auteur 🙂
    Il est vrai que c’est une si bonne idée d’avoir partagé ce texte. Ils se complètent bien 🙂
    Je t’embrasse affectueusement.
    Geneviève

  7. Non Geneviève jene changerai pas cela me fut pourtant reproché mais je reste fidéle à ma personne. Merci Geneviève pour ton passage et tes appréciations. Sur ces pages blanches il y aura encore tant à écrire. Ce soir je suis en fin en paix avec moi même. Ce soir je relève la tête même si j’ai été bafouée. Dieu sait voir les injustices subies. Aujourd’hui je suis visée. Demain n’a pas encore dit son dernier mot. On ne doit jamais offensé celle que l’on a dit avoir aimée. C’est ce que j’écrirais sans doute sur ma première page blanche. Je t’embrasse. Roberte

  8. En étant jeunes, nos parents et la société moulent nos personnes, mais avec le temps, on prend notre vie en main et il nous appartient d’en écrire les chapitres qui suivront. Parfois, les pages sont froissées et nous avons de la peine à bien écrire. Persévérer jusqu’au mot fin n’est pas évident…alors nous essayons souvent de tracer d’une encre joyeuse nos maux et nos croyances des jours passés. Très beau partage, merci. Delvi.

  9. Merci pour ton passage que j’apprécie beaucoup. Je saurais une fois encore écrire sur mes jolies pages blanches raconter mon chemin de vie. J’y mettrais de jolis mots de tendresses, d’amour. D’autres mots seront moins beaux: Ils seront ceux de la trahison de certaines et certains de mes ami(es) en qui j’avais mis toute confiance. Ainsi iront les jours bleu , les jours gris de mon existence.
    Amicalement.
    Roberte

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s