fermer les portes à la souffrance…

Christine Comyn - Tutt'Art@ (17)

L’espace d’un instant ne plus voir, ne plus entendre fermer les portes à la souffrance. Les petites peines sont bruyantes et les grand chagrins muets. Elle préfère se réfugier dans le silence. Sa peine est insupportable. Elle avait vécu avec cet homme qu’elle chérissait le plus beau des printemps. Aujourd’hui, les larmes, le chagrin l’aveugle, et prennent le contrôle de ses nuits, de sa vie. Cette année le printemps n’aura pas le gout de miel, il n’aura pas de belles couleurs. Elle ne le fêtera d’ailleurs pas. Son cœur saigne. Elle aimerait ne plus rêver de lui, elle aimerait que son visage ne vienne  plus troubler ses nuits ni perturber ses jours… Comme elle ne sait pas les mots à écrire, elle qui n’a jamais parlé d’amour avant, elle qui n’a jamais ressenti ce tremblement qui la gagne. Était-elle un être déraisonnable? Sa passion est-elle si démesurée  pour qu’il l’est abandonne ainsi ? Elle se dit qu’en lui laissant la porte de son cœur ouverte, la vie ce chargera peut être d’éclairer les zones d’ombres qui ont laissés a sa peau et a son âme des traces indélébiles. (Roberte Colonel) toile de Paul Hedley

 

 

Publicités

Auteur : marieliane

Auteur de trois livres « Où es tu maman" livre document éditions Michel de Maule" et Grand Caractère". "Le Sac à dos Éditions Grand Caractère" Passion sur Internet" Avec la participation de Charef Berkani Éditions Ed2A Un roman "Le Sac à Dos" dont l'intrigue se déroule en montagne précisément à chamonix. "Le Sac à Dos" est paru aux éditions Grand Caractère. J'aime les belles ballades en montagne mais aussi dans les sentiers de ma région du Languedoc Roussillon. J'aime l'écriture et l'échange avec mes amies blogueuses.

16 réflexions sur « fermer les portes à la souffrance… »

    1. Merci Flo pour ton commentaire. Un passage à vide me fait écrire mon humeur du moment.
      Je te souhaite un très beau printemps dans ton joli pays la bas si loin de la France.
      Bon dimanche à toi. Roberte

    1. Bonjour Gyslaine, avec le temps dis tu? il y a plusieurs façons de percevoir ton message. Ausssi je ne t’en mentionnerais aucun!
      Je te souhaite un très joli printemps fait d’amour et de soleil dans ton coeur.
      Bisous.

    1. L’espoir fait vivre dit-on chez nous, alors tu as sans doute raison je vais garder allumée cette petite flamme d’espérance.
      Bon dimanche Colette.
      Bisous de France.

  1. Bonsoir Roberte
    Triste message … de souffrance/s

    Une part de notre bonheur réside dans le fait de savoir quelles sont les portes que l’on doit fermer, et quelles sont celles que l’on doit ouvrir complètement.

    Une porte entrouverte, ce n’est que la moitié du bonheur.

    Bon week-end que je te souhaite
    Amicalement
    Ggo

    1. Bonjour Ggo un peu de nostalgie en moi en ce moment c’est vrai. D’habitude je rebondis plus énergiquement aux circonstances qui me blesse. Le temps pourvoira a ce que je retrouve ma gaitée et mon énergie.
      Ici temps gris et pluvieux.
      Je te souhaite un très bon dimanche.
      Amicalement Ggo.
      Roberte.

  2. Ok Laurent je tiens compte de ton commentaire qui me touche pronfondément. la vie est bellle … les petits oiseaux gazouillent… t’avoir comme ami c’est toujours le printemps!
    Bon dimanche et bon ski.

  3. Oui sans doute que le temps guerira ses blessures. Peut être aussi, apprécira t-elle la beauté de la nature avec l’arrivée de ce nouveau printemps qu’elle refuse à l’heure actuelle de fêter .
    Bon dimanche Georges.
    Bisous

  4. Ne sois pas nostalgique ma petite Roberte, les beaux jours arrivent, des ballades en bord de mer nous attendent…………La vie est belle, 2016 est une année de changement , c’est très certainement un mal pour un bien futur …………….Bisous et bon Dimanche

  5. Patricia ma nostalgie n’est que temporaire tu me connais suffisament pour savoir que je sais me relever. La faute à l’arrivée de ce nouveau printemps qui à remué en moi de merveuilleux souvenirs. Mon coeur est remis à neuf cela change ma vie mais rien de ce qui est inscrit au fond de lui. J’ai écouté une très jolie chansons québéquoise qui dit: « vas aujusqu’au bout de tes rêves » Alors oui je j’assume et tant pis si je me faits mal j’essais!
    Je te souhaite un beau début de printemps… de jolies promenades je t’y rejoindrai bientôt.
    Bon dimanche a vous deux.
    Bisous Patricia.

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s