Coup de foudre…

10917091_1023936834288057_149787683560227576_n

Oh! ne dit pas que notre amour n’était qu’illusion, une relation insensée, qu’une idylle passagère, qu’une chimère. Après  un printemps précoce les bords de mer verdoyaient déjà de tendres feuilles et de nouvelles pousses. Ce fut dans ce décor de cartes postales pour vacanciers  qu’était né le doux sentiment qui allait donner un sens à ma vie. Le clair de lune dessinait des motifs sur les vagues frémissantes  venues s’échouer sur le rivage et nos deux coeurs battaient à l’unisson. Souviens toi tu m’étais inconnu. Un coup de foudre, un coup de chance ça vous retourne la tête et le cœur.  Je garderai le souvenir des mois qui s’achèvent. Tu resteras ma plus belle histoire d’amour, je vis mais mon coeur veut pleurer sur les vagues de cet amour qui tangue et chavire.  Roberte Colonel

Publicités

Ame en déroute

ph9mwsDgquand l’âme est en déroute le rêve est là pour remettre un peu de lumière aux folles pensées trop envahissantes. Certains se saoule au vin moi je me saoule de mots exécutoire.Seul le temps est garant de l’avenir. (Roberte colonel)

Il faut savoir donner le temps au temps pour transformer des funérailles en printemps. Très belle leçon de chose à  méditer. (Charef berkani)

 

Au coeur de la nature…

Tg-JleqFMlMzQ0YHxWgSRXlJza8

Au coeur de la nature

Un jour réinventé

Le bonheur en vainqueur

Viens reprendre ses droits,

Recréer les couleurs,

Que justifient la foi.

Fermer les portes étroites,

Pour mieux ouvrir aux fleurs,

Les voir s’accroître et s’épanouir.

Le pouvoir du bonheur

La force d’un sourire,

Aux lèvres de l’ami

Et souffle un vent doux

Du bonheur retrouvé

Où le malheur ne sera plus.

Roberte colonel

 

JOURS GRIS, JOURS DE PLUIE

Le temps fuit

Les jours passent

Sans bruit l’amour trépasse.

Tant d’années nous ont vu nous aimer.

Sans bruit le temps a fuit

Jours gris,  jours de pluie.

Nous avons su résister aux tempêtes

Qui nous ont auréolés de cheveux gris.

Notre bel amour a perdu de son éclat,

 Jours gris, jours de pluies,

Nous sommes encore unis.

Quand le soleil Brille

On  oublie très vite l’ombre,photos_diverses_019

Pour laquelle nous n’avons que mépris.

Roberte Colone

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mes nuits noires

1240655_216118215216755_2099362455_n

Je t’ai cherché dans ma nuit noire trois longues nuits entre morphine drogue si prompte a m’apaiser.

Je t’ai cherché entre vapeur euphorique trois jours  entiers entre   rèves et réalités

l’angoisse m’a serrè, ètreinte.

Elle était mon chagrin, une ronce qui brulait qui m’ètouffait, j’en perdais le souffle.

Elle venait en moi comme la mort et même en faisant des efforts

Elle resserait encore et encore son étreinte lugubrement teinte.

De ne pouvoir te toucher  notre bateau tanguait

Vers des contrées inconnues, des torpeurs

Oû mon coeur faisait faux bon.

Je t’ai cherché longtemps dans ma nuit noire.

Ô ! Etrange  fée des ténèbres

Mauvais gènie de ma vie

Qand tu t’arrimes a mes vertébres

Tu dissous un peu de notre vie.

Roberte colonel