Publié dans livre, Non classé

Savoir lire entre les lignes d’un roman…

913445

« Savoir lire entre les lignes d’un roman c’est ce mettre en scène avec l’écrivain, vivre ses émotions, voir couler ses larmes, parfois souffrir avec lui. Au travers de son récit il décrie de façon détournée une part de sa propre vie. Lors que son œuvre est achevée il n’est jamais tout à fait satisfait, pas facile d’écrire le mot fin pour lui.

L’écrivain a généralement  l’impression qu’il manque toujours quelques lignes, quelques détails, quelques mots supplémentaires qui transmettraient plus de force à son manuscrit. Aurait-il oublié une phrase qui changerait la teneur de ses écrits, qu’il lui faut compléter, corrigé il ne peut s’en empêché?

Ce sont là les épreuves que je me suis imposée à moi-même avant d’abandonner mes récits entre les mains de l’éditeur.

Écrire est la chose que j’aime entre toutes.
Car j’aime les mots, les phrases, les images, les idées qu’on développe quand on écrit. Et je ne me lasse pas de chercher le mot, les mots, de les adjoindre pour qu’ils créent un ensemble qui ouvre la porte à l’imaginaire. Je ne réussis pas toujours. Car s’il faut l’inspiration de départ, il faut aussi la patience, la minutie et la détermination. (roberte colonel)

Une petite partie de cet écrit se retrouve sur « Je me nourris de mes mots » le 24 mars 2013

altes Buch mit Tusche und Feder

« Le nombre d’écrivains est déjà innombrable et ira croissant parce que c’est le seul métier, avec l’art de gouverner, qu’on ose faire sans l’avoir appris.

Le roman est l’histoire éternelle du cœur humain. L’histoire vous parle des autres, le roman vous parle de vous. On s’aime sans raison, on s’oublie sans motif.

Deux citations D’Alphonse Karr. Ecrivain journaliste Français  Né le 24 novembre 1808 à Paris. Décédé le 30 septembre 1890 à St Raphael. »