Publié dans Non classé, poèsie

Un mot qu’il ne fallait pas écrire…

 

cartasxv0

Juste un mot de trop,

 Qu’il ne fallait pas écrire,

Un mot mal interpréter

un  mot écrit dans l’absurdité

de l’ instant.

Un mot qu’on ne peut rattraper

Le mal est fait.

Juste  pour oublier hier,

altes Buch mit Tusche und Feder

Et ce faire pardonner.

Juste une heure pour se confier,

Mais juste un siècle pour rêver.

Juste une minute pour se donner

 Une seconde pour se désirer.

Juste un rien d’éternité

 Pour apprendre à partager.

Juste un clin d’œil pour frissonner.

Un soir pour s’abandonner.

Juste une nuit pour s’enflammer

 Mais toute une vie pour s’aimer.

Roberte Colonel