Mon tendre amour…

77634719707997083961758784481598515107n

Mon tendre amour, Je voyais briller en tes yeux tant de projets d’avenirs. Tu pensais que nous deux devions vivre une éternité d’amour. Ce soir l’angoisse me serre, m’étreint, elle est un peu comme le chagrin,tout doucement, elle s’enfonce, elle est en moi, comme une ronce. Elle me brûle, elle m’étouffe j’en perds presque mon souffle. Elle vient en moi comme la mort et même si je fais des efforts, elle resserre encore son étreinte, elle est en moi lugubrement, teinte. Elle est presque comme la peur et elle me donne des frissons, elle m’amène à des torpeurs oui  mon cœur tu me faits faux bond. Ô ! Étrange organe sièges des sensations, des émotions, des sentiments, des passions ! Toi, mon cœur du problème organe central de mon amour quand tu serre un peut trop fort ma poitrine,tu dissous mes aspirations d’être aimée pour toujours. Roberte Colonel

Publicités

Auteur : marieliane

Auteur de trois livres « Où es tu maman" livre document éditions Michel de Maule" et Grand Caractère". "Le Sac à dos Éditions Grand Caractère" Passion sur Internet" Avec la participation de Charef Berkani Éditions Ed2A Un roman "Le Sac à Dos" dont l'intrigue se déroule en montagne précisément à chamonix. "Le Sac à Dos" est paru aux éditions Grand Caractère. J'aime les belles ballades en montagne mais aussi dans les sentiers de ma région du Languedoc Roussillon. J'aime l'écriture et l'échange avec mes amies blogueuses.

18 réflexions sur « Mon tendre amour… »

  1. La poésie est un exutoire de nos refoulements. Tu es triste ce soir Roberte. Il ne faut pas perdre confiance en l’avenir. Il faut avoir la foi et espérer qu’un jours tu laisseras derrière toi tes maux que tes mots transformeront en message d’espoirs.
    Charef

    1. Merci mon cher Charef l’écrire diminue mon angoisse mais n’empêche pas ma peur.
      C’est comme lorsque j’étais petite chaque fois que je souffrais il me fallait écrire et je me sentais ensuite apaisée.
      Bisous Charef.

  2. « S’aimer soi-même, c’est l’assurance d’une longue histoire d’amour. » (Oscar Wilde)

    douce soirée Roberte… lâcher prise et ne plus attendre « l’amour romantique » aident à se réconcilier avec soi-même et évitent souvent les histoires bancales qui habillent juste deux solitudes aux attentes trop fortes… se laisser surprendre par la vie permet parfois la plus belle des rencontres…
    un jour, l’amour inconditionnel viendra frapper à la porte de votre être tout entier, avec simplicité de l’âme et respect du coeur… j’en suis certaine… et puis nous sommes tous co-créateurs de notre vie, alors pourquoi ne pas parler à l’univers de temps en temps ! 🙂

    1. Merci je vais bien être obligée de lâcher prise pendant un moment… mon cœur est en souffrance mais pas en manque d’amour. Seul le chirurgien devra intervenir mais pas en amour!!! (rire) J’aime beaucoup ce que vous m’avez écrit. Merci Moonath.

      1. De tout coeur avec vous Roberte… Le coeur est une machine à l’âme puissante… Mon père a eu une attaque cardiaque (après 30 ans d’accélération et de ralentissement) au volant en avril dernier et a pris un arbre afin d’éviter toutes les voitures en face… il a été sauvé in extrémis grâce aux pompiers appelés par un conducteur… seconde attaque dans la nuit… puis un pacemaker en urgence… et aujourd’hui, il est très fatigué mais plus vivant que jamais ! 🙂 Devinez, il apprend maintenant à lâcher prise ! 😉 Prenez soin de vous… kenavo…

      2. Après l’opération je pense que je changerais mes habitudes et je deviendrais raisonnable enfin c’est ce que je pense.
        L’opération n’est pas encore programmée au jour dit… Merci pour votre amitié. Roberte

  3. Ma chére Roberte
    Je vois que nous sommes en osmose pour nos écrits
    Je sais ce qu’est l’angoisse pour des soucis de santé crois moi
    Le coeur cette « machine »qui gére notre vie
    Et quand il a trop souffert,il se fatigue aussi
    Mais nous sommes à une ére ou la médecine a fait tant de progrés
    Apprendre aussi à lâcher prise ma chére amie;;quand il le faut c est pour la santé
    Alors lève le peid
    Tu sais que tes amies(s) seront toujours là
    Bisous du coeur et plein d amitié pour toi
    Dany

    1. Merci Dany je vais essayé mais l’écriture est ma bouée de sauvetage et si je n’écrie pas je vais gamberger la derrière mon écran je suis bien. Bisous. Roberte

  4. Quel dommage que sur ton blog la versification est disparue, ton poème mérite mieux.
    Ta santé prime sur le reste Roberte, et s’il te faut lever le pied de l’accélérateur, n’hésite pas, tu auras tout le temps plus tard d’accélérer à nouveau.
    Bravo pour se poème.

    1. Fripon je t’ai déjà dit que je ne suis pas Verlaine j’écris des vers depuis peu tu en ai témoins j’écrie à l’instinct et celui ci fut écris après le choc de l’annonce cardiologique. Ce n’est pas une maladie simplement un incident qui doit être réparé… je ne suis pas interdite d’écrire c’est ma passion. Je vais peut être faire un peu plus de copier collé vous ne m’en voudrait pas j’en suis persuadée.
      Je vais bien … et ferait tout pour reprendre un bon rythme cardiaque n’en doute pas mon ami.

  5. Tu crois que c’est plus facile c’est parce que tu ignores ce que l’on va me faire…mais je vais m’en sortir!!!! Crois pas que je vais abandonner mon espace blog j’y tiens trop et a vous aussi mes ami(es) Bisous Fripon.

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s