Dans le fonds de mon tiroir mémoire de mots secrets …

Dans le fonds de mon tiroir mémoire des mots tout gris
parfois courbés, des mots ridés et doux
qui parlent à voix basse du temps qui passe.

Dans mon fond de tiroirs si bien rangés

Il y a ma mémoire  remplie de souvenirs. Il y a mes secrets, mes larmes d’enfant, mes amours, il y a ma vie.

Dans mon fond de tiroir mémoire bien rangés il y a de cases secrètes ou sont  pelle mêle lettres et photos oubliées. Dans mon fond de tiroir mémoires personne ne peut y pénétrer car je suis Seule à en posséder la clé.

Dans mon fond de tiroir mémoire un mouchoir j’ai retrouvé. Deux initiales y étaient brodées. Souvenir d’un temps passé laissé la comme abandonné exprès dans le fond de mon tiroir secret.

Ce mouchoir aux initiales E.D appartenait à maman. Pourquoi l’avoir laissé au fond de mon tiroir secret ? L’avait elle dissimuler là tout exprès parce que, de droit il me revenait ?

Ce témoignage de maman qui parle à voix basse du temps qui passe au fond de mon tiroir secret . Roberte Colonel

Publicités

Auteur : marieliane

Auteur de trois livres « Où es tu maman" livre document éditions Michel de Maule" et Grand Caractère". "Le Sac à dos Éditions Grand Caractère" Passion sur Internet" Avec la participation de Charef Berkani Éditions Ed2A Un roman "Le Sac à Dos" dont l'intrigue se déroule en montagne précisément à chamonix. "Le Sac à Dos" est paru aux éditions Grand Caractère. J'aime les belles ballades en montagne mais aussi dans les sentiers de ma région du Languedoc Roussillon. J'aime l'écriture et l'échange avec mes amies blogueuses.

29 réflexions sur « Dans le fonds de mon tiroir mémoire de mots secrets … »

    1. Ggo, Parfois il me vient en mémoire des pages d’histoires passées et pour me les rendre moins difficiles a supporter je les remises au fond de mes tiroirs mémoire ! Mais parfois elles ressortent sans que je le veuille et cela devient « tiroir mémoire secret. »

  1. Que j’aime l’histoire de ce mouchoir Roberte, sûrement, qu’elle y est pour quelque chose. ta maman, là-dedans !
    Nuit reposante et bonne semaine toute entière !
    Bisous♥

    1. Oui Colette encore une fois maman est là si près de moi. Elle est revenue si présente alors que je me pensais apaisée. M’est venu ce besoin d’écrire des mots délicieux, des moments d’apaisements en me souvenant de toutes les lettres qu’elle avait envoyée et qui furent conservée dans les archives de L’Assistance publique.Je t’embrasse Colette.

    1. Gyslaine je viens de laisser un commentaire à Colette va le lire …il est aussi pour toi.
      J’en ai sûrement encore d’autre des tiroirs secretset toi qui me connait un peu tu a certainement vu que mes journées grises change, elle s’illumine d’un peu de couleur….mais chute on pourrait bien nous entendre!!!! chute !

    1. J’aime ton commentaire Georges et tu dis vrais c’est mon ange qui sait depuis toujours quand il lui faut venir me guider. Merci Georges. Bonne fin de lundi. Amitiés.

  2. J’ai essayé vainement de briser la serrure de ta commode dont tu nous révèles les secrets. Je me suis heurté à l’écran de mon micro. Un peu naïf de ma part de vouloir aller au delà des distances .du virtuel. Ce mouchoir au initiales de maman dégage une odeur de musc qui se régénéré avec le temps.. Des applaudissements fusent de ta bande son. Alors je baisse le rideau et te souhaite une bonne nuit. Au fait tu devrais nous révéler tes autres secret puisque nous avons partagé ce précieux mouchoir. J’attend avec impatience la suite que tu nous réserves. Je suis seul. Tu peux me les souffler à l’oreille. Je ne dirais rien à Gyslaine. Juré! sur la tête de ma sœur que ma mère n’a jamais eue. Riiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiires

    Charef, ton ami bien sure

    1. Charef
      De toi, c’est sûrement le plus beau des commentaires que je reçois à ce jour.. il me fait sourire. Mon ange tout la haut doit apprécier que sa fille est trouvé sur son chemin ce nouvel ami si cher a son coeur. Pour l’instant ce ne sont que ses quelques mots que je souffle à ton oreille… et de moi à toi Je crois que tu en sais déjà beaucoup !!!
      Dans l’écrit de mon commentaire tu avais l’air bien joyeux es ce exact? ! Je ne connaissais pas mon ami avec cet humour là. Charef toi aussi tu te dévoile !
      Promis mes autres secrets je te les réserves… et tu n’en dira rien à Gyslaine.. Si par hasard elle lie nos échanges de commentaires elle doit être morte de rire.
      Bonne journée ensoleillée Charef.
      Ton amie sincère. Roberte

  3. Faut-il toujours chercher le pourquoi dans les choses
    que l’on retrouve parfois en rangeant un tiroir ?
    Laissons nos souvenirs au fond de la mémoire
    sinon nous risquerions bien vite une overdose.

    Quand j’ai déménagé pour la énième fois
    j’ai retrouvé, bien sûr des objets du passé.
    J’en ai gardé certains auxquels je tenais
    pour avoir leur présence toujours auprès de moi.

    Mais je ne cherche pas à savoir le pourquoi
    ils rappellent mon enfance pour que je l’oublie pas 🙂

    1. Mon ami Fripon tu es certainement un sage…moi je ne le suis plus ! Toi qui me lie depuis déjà un certain temps tu sais que si je n’avais pas mis mon nez dans les tiroirs secrets il y a tant de choses que je n’aurais apprises. J’ai bien fait de rechercher le pourquoi et de cela je ne peux que m’en féliciter.
      Pour être apaiser et ne plus subir j’ai chercher et j’ai trouver la vérité
      au fond de mes tiroirs secret.
      Pour cette fois Fripon tu me vois au regrets de ne pas penser comme toi.
      Cela ne retire en rien l’amitié que je te porte. Les amis ne peuvent pas toujours être d’accord n’est ce pas? Roberte

      1. Sourire à mon tour…tu sais à quoi je pense …suis je bête bien sûre que non… et bien qu’avec toi la vie ce ne doit pas être monotone. Enfin ce n’est que ce je pense!!! Et la suite tu la déjà deviné Fripon Malin comme tu es…

      2. Moi aussi Fripon j’aime bien les devinettes… A tu trouver ce que j’ai voulu te faire comprendre?
        Que fais tu cet après midi? Tu n’es pas dans ton beau jardin par ce beau soleil?

      3. Non, Marieliane, je n’étais pas dans mon jardin, j’étais au bord de l’Océan pour profiter du soleil et de la mer 🙂

      4. Bien, bien Fripon j’espère que tu reviens avec santé et réserve d’oxygène plein tes poumons. dans tous les cas moi je suis heureuse de te retrouver. Amicalement.

  4. Bonsoir Roberte,
    Cela commence un peu comme une histoire de fantômes et donne le frisson 🙂
    Ensuite cela se transforme en un récit émouvant qui m’a vraiment touché. Un mouchoir trouvé aux initiales. Ah ! les hasards comme je les aime, ils nous permettent de nous souvenir, d’avoir un clin d’œil au présent, d’aujourd’hui, d’hier. J’aime beaucoup ce que tu as écrit 🙂
    Bisous et m’en vais m’occuper de ce dont tu sais 😉 de suite na !
    Geneviève

    1. Geneviéve tu as raison sacré hasard des initiales n’est ce pas? Maman s’appelait « Eliane Duval » … pour ce qui est de ta remarque j ‘y ais pensé que le lendemain! Bisous

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s