Guidé par un hasard…

!cid_B859E1A4-28C1-4738-A403-62CDBC8AD050@home

La vie est un voyage qui prend du temps.

Un voyage sous toutes sortes de vent

Les uns vous poussent, d’autres vous retiennent.

Et parfois il semble qu’il n’y ait plus de vent.

C’est à ce moment là qu’on s’arrête,

Qu’on réfléchi, qu’on regrette, qu’on rêve, qu’on espère… (Jo Hoestlandt Delphine Grenier)

 Guidé par un hasard

 Tu étais venu te poser sur ma page

.Je me souviens très bien de ce jour 

Il faisait si gris dans ma vie.

Tu m’as proposé de devenir mon ami.

Ma réponse fut catégorique :

Qu’il te fallait voir ailleurs

Que pouvais je bien faire de ton amitié?

L’amitié dans ma vie j’en étais pourvue,

Écouter mon refus,

C’était beaucoup trop te demander !

Puis un jour j’ai fini par te céder

Ne sachant plus refreiner ton insistance.

Ma vie si triste, si simple,

Prenait soudain de l’importance,

Elle portait en elle une folie et de si jolies couleurs.

Entre des mots qui font rêver

Entre délires, et projets,

Une année depuis c’est écoulée.

Notre rencontre fut exceptionnelle.

J’avais oublié mes cheveux gris

Que m’avait donnés les années.

Ta jeunesse m’a surprise.

Il y a des frontières à ne pas franchir.

Parfois il m’arrive de voir

ton passage sur  mes pages

alors

Sache que mes plus beaux écrits

C’est ton amitié qui me les a dictés.

(Poésie Roberte Colonel) (Photo Mario Colonel)

Publicités

Auteur : marieliane

Auteur de trois livres « Où es tu maman" livre document éditions Michel de Maule" et Grand Caractère". "Le Sac à dos Éditions Grand Caractère" Passion sur Internet" Avec la participation de Charef Berkani Éditions Ed2A Un roman "Le Sac à Dos" dont l'intrigue se déroule en montagne précisément à chamonix. "Le Sac à Dos" est paru aux éditions Grand Caractère. J'aime les belles ballades en montagne mais aussi dans les sentiers de ma région du Languedoc Roussillon. J'aime l'écriture et l'échange avec mes amies blogueuses.

12 réflexions sur « Guidé par un hasard… »

    1. Il le fut et reste ce jeune ami. Il n’as pas de blog et n’est plus sur facebook. Il est parti très loin hors de la France. voilà parfois il nous arrive de faire de belles rencontres.

  1. Tres belle poesie , j’espere qu’il pourra le lire . A la fin , je trouve cela un peu ambigu , on est a la limite de la declaration d’amour . L’on rencontre tres peu de gens , reelement dans notre vie , il est tres important de bien choisir ces personnes la , les histoires de un de perdu , 10 de retrouves , je laisse ca pour ceux qui cherchent encore . Oui , il faut oser parfois et faire le premier pas , on ne peut connaitre la personne en face de soi , qu’en allant a sa rencontre . Ca y est , je recommence a philosopher , mdrrr , Je te dis le bonsoir , et surement un bon appetit a venir , ma chere Roberte .

    1. C’est toi qui est ambigu ce soir. il est venu à ma rencontre… mais la fin du poème dit la vérité. Il y a des frontières qu’il ne faut pas franchir au risque de se brûler les ailes. Bon appétit à toi. Et pas de folie sur ton blog ce soir !!!

    1. Oui Colette je garde en moi son passage dans ma vie. En si peu de temps il m’a donné jours après jours ce petit plus qui manquait à ma vie pour être réellement heureuse. Dans le quotidien de ma vie je m’étais oubliée . Douce après midi dans ton Canada Colette. Bisous

  2. Refuser l’Amitié, est-ce bien raisonnable, c’est comme ne pas manger quand on se met à table, c’est refuser la main qu’on nous tend gentiment !
    Et puis qu’importe l’âge quand le cœur s’envole !
    Joyeuses Pâques.

    1. Bonjour Friponet, tu sais parfois il arrive qu’il vaut mieux refuser la main que l’on me tend que subir ce que tout dernièrement j’ai vécu. Oui, je préfère avoir peu d’ami(es) mais que ceux qui sont sur mes blogs pratique des échanges généreux et conviviaux. Pour l’âge ça m’importe peu mais je veux me sentir bien avec mes ami(es)) dont toi tu faits partis oh! que oui!!!! Joyeuses pâques à toi aussi. Je te faits même un petit bisous tu vois la chance est de ton côté cet après midi. (rire)

  3. re-coucou 😀

    Voilà une bien belle poésie. A lire et à relire sans aucune modération.
    Chaque être humain, même de passage, laisse des traces de son passage. De préférence positive, ce qui semble être le cas. Alors restent les souvenirs heureux de quelques mots échangés sur une page.
    Et c’est ainsi que les mots nous font parfois rêver, fantasmer, oublier notre quotidien. Les mots un bon plat à déguster mot à mot, et à savourer, à relire même 🙂
    L’essentiel est de rester lucide tout en savourant un met délicieux au cœur 🙂
    Bisous et bonne journée à toi.
    Geneviève

    1. Geneviève ce fut un moment d’écriture rare. Je me souviens de nos échanges tout au long d’une année et de ce qui s’en est suivit. Ce fut je pense des moment hors blog d’une grande tendresse, d’une afinité en tout point, une relation amicale comme il n’y en a peu. Mais il fallait que cela cesse. Nous ne pouvions allez plus loin.
      Il c’est envolé très loin de moi mais je le vois venir sur mon site pour me lire.
      Merci pour ton joli commentaire. Bisous

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s