Publié dans Pensées

Mais chaque Souvenir, amené dans le rayon de lumière …

ter-brugghen-hendrick-2

Mais chaque souvenir, amené dans le rayon de lumière, projette une ombre qui est à la fois l’ombre de l’objet lui-même, mais aussi l’ombre de l’oubli; chaque chose produite et nommée ouvre une porte sur la pièce vide de la perte. (Robert Finley)
Il faut bien un jour ouvrir la porte la porte d’ombre, s’avancer vers les premiers degrés, chercher une lumière pour se reconnaître dans des ténèbres si anciennes que la chair humiliée en a déjà l’habitude. (Michel Serres)
On a raison de penser que la lumière et la vue sont semblables au soleil mais tort de croire qu’elles sont le soleil. (Platon)
Que le poète obscur persévère dans son obscurité, s’il veut trouver la lumière. (Jean Paulhan) doc, peinture, sur le blog lali tout simplement

*toile Hendrick ter Brugghen 1588-1629

Hendrick ter Brugghen est allé en Italie à l’âge de quinze ans, après un apprentissage dans Utrecht sous Abraham Bloemaert, un peintre de scènes d’histoire. A Rome, Ter Brugghen vu des photos du Caravage, qui travaille encore à l’époque. Il était fasciné par dramatiques effets de lumière et d’ombre de ce dernier et son usage des gens ordinaires comme modèles. Une dizaine d’années plus tard, il est retourné à la République un caravagesque confirmé, en travaillant en étroite collaboration avec Dirck van Baburen depuis plusieurs années dans le même style. Ter Brugghen peint des scènes de genre de musiciens et de buveurs, ainsi que des scènes bibliques et mythologiques. Les premiers travaux daté par Ter Brugghen est de 1616. Comme compatriote Caravaggists Van Baburen et Gerard van Honthorst, il a perfectionné l’art du clair-obscur et la représentation réaliste.

Auteur :

Auteur de six livres : Livre document « Où es tu maman » « Editions Michel de Maule » et, « Grand Caractère". Un roman " Le Sac à Dos" aux éditions « Grand Caractère ». Le déroulement de l'histoire se situe en montagne plus précisément à Chamonix. Livre Récit : « Rêves enfouis» Editions Ed2A Roman : « Passion sur Internet » « Equinoxe » « Sophie la clé du Bonheur» de Roberte Colonel- coauteur Charef Berkani. Editions Ed2A Mes loisirs : J'aime me promener au bord de la mer de Valras-Plage et faire de belles ballades dans les sentiers de ma région du Languedoc Roussillon. J'aime passionnément l'écriture et l’échange de lecture sur les billets de mes amies blogueuses.

22 commentaires sur « Mais chaque Souvenir, amené dans le rayon de lumière … »

    1. Toujours fidèle ma Colette… J’aime bien partagé des pensées avec mes ami(es)cela permets de réfléchir un peu.
      Passe une belle soirée et un bon samedi. Bisous

    1. Merci Gyslaine les pensées c’est bon pour nos neurones un peu endormies. J’ai bien aimé la première pensée tu t’en doute:
      « Mais chaque souvenir, amené dans le rayon de lumière, projette une ombre qui est à la fois l’ombre de l’objet lui-même, mais aussi l’ombre de l’oubli; chaque chose produite et nommée ouvre une porte sur la pièce vide de la perte. Mais chaque souvenir, amené dans le rayon de lumière, projette une ombre qui est à la fois l’ombre de l’objet lui-même, mais aussi l’ombre de l’oubli; chaque chose produite et nommée ouvre une porte sur la pièce vide de la perte ». (Robert Finley) Je ne l’ai pas choisie au hasard… Bonne soirée à toi. Bisous Gyslaine

      1. Tu devine tout de moi… où alors c’est que je cache mal mon jeu!!! Aujourd’hui j’ai repris mon sourire. La relaxation ma fait beaucoup de bien.Bisous

      2. Je ne devine pas, tu caches bien ton jeu, mais il y a des éléments qui me donnent des pistes sur ton toi « intérieur » rire. Bisous

  1. Il n’y a pas d’ombre sans lumière. Elle se fond dans le noir et se réfugie dans son corps originel épiant la moindre lueur pour réapparaître au grand jour. Parfois la lumière intérieure de notre âme ressuscite certains souvenirs dans nos rêves ou l’ombre n’apparaît pas parce qu’ils ne sont que fictions que nous modelons en fonction de nos fantasmes du moment.Tes messages codés avec notre amie commune Gyslaine sont très plaisants et distrayants (rires)
    Ton ami Charef

    1. Merci Charef tu as raison la lumière intérieure de l’âme nous renvois à des rêves, à un passé que nous faisons nôtre parce que nous l’avons nourris de pensées chimériques. Il est des rêves parlant qui nous laissent en plein désarrois. et c’est de cela que viennent mes petits échanges avec Gyslaine amie fidèle depuis déjà un moment qui sait voir lorsque mon moral n’est pas au beau fixe.
      Ton amie Roberte

    1. Il y a toujours dans les citations quelque chose qui te fait prendre conscience du nous intérieur.
      je te souhaite une belle journée. Bisous
      J’oubliais merci une fois encore pour l’image.

  2. Lumière… Ombre…
    j’en ai fait aussi mon sujet du jour…

    Bonne Semaine!
    .††† – ††† – †††.
    ✿❀¸¸ ¸.•*´¯`❀✿

  3. Bonsoir amie,
    Je ne t’oublie pas. 🙂 Il y a l’informatique et puis il y a le reste. Des hauts et des bas. Je lis que tu as eu des soucis de santé ? J’en suis désolée. Depuis que nous avons changé chez nous de livebox que de soucis. Bref, c’est mon mari qui a eu cette lumière pour m’apporter beaucoup de moments sombres pour rechercher d’un côté puis de l’autre des solutions. Lui est content.
    Ce matin je lui ai dit ceci :
    « J’aide beaucoup d’autres et toi par la même occasion, mais en retour, pfff, dans ce domaine, c’est dommage de ne pas être soutenue, car parfois c’est difficile la technologie lorsqu’elle me résiste ». 🙂
    De bien belles citations entre ombre et lumière, et l’illustration est fort belle. Je ne connaissais pas ce peintre Néerlandais. 🙂
    Je souhaiterais que nous ne nous perdions pas de vue. Je dois dire que lorsque j’ai des soucis à la maison, je rentre dans ma coquille, je le sais. J’attends ma retraite avec impatience et décompte les mois. J’ai de la chance de pouvoir la toucher car les autres Belges vont devoir attendre jusqu’à leur 67 ans. Qu’est ce que c’est long. La mienne m’apportera enfin mon indépendance perdue au niveau financier.
    Je m’en vais lire tes autres articles 🙂
    Bisous
    Geneviève

    1. Je ne t’ai pas oubliée non plus. Aujourd’hui je vais bien. J’ai repris le yoga et cela me fait le plus grand bien. Je vais aller voir les résultats des élections. bisous

      1. Le yoga un excellent exercice 🙂 Quant aux élections, bof, encore du blabla, mais là ce n’est que mon avis personnel 🙂 Sauf pour la montée de l’extrémisme en tous genres que j’exècre. Vive la liberté ! Bisous.

  4. Merci Roberte d’avoir quelque peu enrichi mes connaissances 🙂
    Même si la peinture n’est pas mon « sport » favori, apprendre est toujours bénéfique.
    « Le passé, c’est une ombre qui reste attachée à vous. » disait Wong Kar-wai.
    Mais peindre le passé est-ce chose possible ? Car le temps échappe à notre préhension.
    Et pour notre vie est pleine de clair-obscur 🙂
    Bonne semaine.

    1. Fripon nous sommes entrain d’évoluer…le débat en sort grandi ne crois tu pas?
      Je crois Wong kar-wai avait raison on ne peut faire fit de son passé. Bonne semaine à toi.

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s