Publié dans Auteur

De l’ombre à la lumière…

1 rose népéta

De l’ombre à la lumière

Les fleurs à peine écloses

 Perdent ce bel éclat

Qui leur donne

Quelque chose d’irréel ici bas.

Sans bruit leurs pétales trépassent

Le temps fuit,  les jours passent

Mais quand le soleil luit,

On oublie très vite l’ombre

Toutes les couleurs

Sont dans la lumière

Les roses  aux teintes Abymes

Annoncent leurs couleurs

Et le peintre les dessine.

Son pinceau capte la nuance,

L’artiste à une nuance d’avance.

La peinture suit les méandres

Au gré de ses humeurs.

Et pour le peintre venu à l’heure

Il récrée la vie

Des fleurs, dans la lumière.

Après des détours,

Il suit avec amour

Les traits de la beauté,

Que la nature a inventé.

Tout ce qu’il fait est vrai.

Quand vos pensées dérivent

Voyez les couleurs

Dans le monde que ravive,

Le peintre et ses humeurs.

 Poésie ( Roberte Colonel)