Un mot n’est pas une chose…

schock-david

Un mot n’est pas une chose, mais un éclaire à la lueur duquel on l’aperçoit (Denis Diderot)

Et le moindre mot la touche et trouve son écho en elle. Et la moindre virgule indique le souffle de l’autre sur la feuille, tout autant que sa respiration qu’elle imagine dans son cou quand s’il la tenait serrée contre lui. Même les points de suspension, dans ce qu’il ne dit pas et auxquels elle ne peut répondre que par les siens, évoquent le désir dans cette troublante correspondance qu’ils entretiennent avec passion.

Marie est une fois de plus plongée dans leurs mots à eux, dans tout ce qu’ils suscitent. Et le reste n’a plus cours en dehors de cet univers parallèle où ils s’appartiennent. Une lettre toute courte mais qui la fait se sentir bien.

Elle peut rêver. Il lui a donné les clés pour le faire.

Et peut-être rêve-t-elle ce soir. Et peut-être rêve-t-elle comme tous les soirs. 

rêve-t-elle à celui qui est entré dans sa vie un soir de de février et qui a bouleversé ce qu’elle savait d’elle. Sans savoir la place qu’elle a ou aura dans sa vie. Sans savoir celle qu’il tient dans la sienne.

Elle rêve. Et elle relit les mots qu’elle lui a écrits. Et elle sait que quoiqu’il arrive, il s’est déjà passé quelque chose. Et la lettre qu’elle espérait sans se l’avouer, sans l’attendre parce qu’elle n’y croyait pas, est arrivée. Et elle la lit, la relit, comme le plus beau des cadeaux. Mais ce qui la réjouit est qu’il ait pris le temps d’écrire. Et le fait qu’il pense à elle. Il n’en fallait pas plus pour elle qui n’attendait rien se trouve tout simplement réconfortée à la simple pensée qu’on ne l’oublie pas.

Et ces lettres qui arrivent, avec ces courtes phrases qui la font sourire ou quelquefois rougir la rendent radieuse. Le pouvoir des mots est souvent plus fort que tout.

Et peut-être que quand elle sentira qu’elle aime avec mesure, choisira de ne plus aimer, parce qu’elle n’est bien que dans la démesure, là où on ne compte pas, là où la tiédeur est absente.

Car peut-être qu’aimer ne peut se faire que sans mesure, puis qu’aimer, au fond, n’est ni rationnel, ni raisonnable. (Roberte Colonel) Toile de Schock-David

 

Publicités

Auteur : marieliane

Auteur de trois livres « Où es tu maman" livre document éditions Michel de Maule" et Grand Caractère". "Le Sac à dos Éditions Grand Caractère" Passion sur Internet" Avec la participation de Charef Berkani Éditions Ed2A Un roman "Le Sac à Dos" dont l'intrigue se déroule en montagne précisément à chamonix. "Le Sac à Dos" est paru aux éditions Grand Caractère. J'aime les belles ballades en montagne mais aussi dans les sentiers de ma région du Languedoc Roussillon. J'aime l'écriture et l'échange avec mes amies blogueuses.

22 réflexions sur « Un mot n’est pas une chose… »

  1. les mots d amour ecrits avec le coeur les mots au gout de miel laisse un gout de bien etre de bonheur

    joliement ecrits ces mots roberte bonne soiree et bon week…je suis ravie je recupere ines pour 48 h des demain matin

    je t embrasse

    1. Merci ma Cath j’espère que tu vas enfin passé de bons moments avec Inés. Profite d’elle au maximum. J’étais sur ton pème à l’instant j’y retourne. Je t’embrasse de toute mon amitié et tu sais combien elle forte.

  2. le pouvoir des mots.Ceux qui nous aident à vivre
    Ceux qui peuvent aussi détruire
    Mais il y aussi ceux que nous attendons d une personne sur le net ou dans le réel
    Peu importe les mots aident en bien des situations
    Très beau billet Roberte
    Douce soirée pour toi
    Dany

    1. Merci Dany, tu as su dire exactement le vrai. Quand parfois les mots sont écrits et si mal interpretés ont est anéanties… Il y a les mots que l’on espère et ceux ci lors ce qu’ils arrivent c’est le soleil qui brille à l’ infini. Dans le cas des mots que Marie attends ce sont des mots d’échanges mutuel… Douce nuit à toi. Roberte

    1. Dommage que tu te fasses un tout petit peu rare en ce moment Gaël tes commentaires manques sur nos espaces. Pas toujours facile pour moi d’avoir l’inspiration au bon moment pour écrire un texte et maintenir le fil qui me conduit à mes ami(es).
      Bon samedi. A très vite sur ton blog. Bisous.

  3. Quand l’attente se prolonge et que l’espoir dure
    recevoir une lettre d’un être qui nous est cher
    met fin à nos tourments, à la peur qu’on endure
    car l’absence fait mal jusque dans notre chair.

    Quelle belle inspiration en voyant un tableau
    tu as su bien choisir l’atmosphère et les mots
    pour nous faire ressentir combien le verbe « aimer »
    « n’est ni raisonnable, ni rationnel » c’est un fait.

    frip♂n

    1. J’apprécie Fripon…je sais combien tu es sensible aux échanges de mots et oui le tableau m’a fait penser à cette attente insuportable, au mal qui vous mets le coeur à l’envers lorsque vous vous pensez oubliée …
      Ton amie qui aime jouer avec ses mots.

    1. Merci flipperine, j’essai de trouver l’image qui fait que de suite je sais ce que je vais écrire. J’espère pouvoir continuer longtemps encore jouer de mon inspiration.
      Bon dimanche à toi.

  4. Tient cela me fait penser à un texte que j’ai écrit il y a très longtemps sur mon ancien blog. Je vais le remettre. Les mots peuvent être si accrocheurs, si destructeurs, si méchants, comme ils peuvent être empreints d’amour, de chaleur, d’altruisme, de réconfort, de bien-être, tant de mots à dire pour les mots. Dans la vie réelle j’ai vécu les deux aspects.
    J’aime aussi les mots de la séduction, féminines, ils font partie de moi, de ma vie, de ce que j’ai vécu, de souvenirs où le mot aimer a eu tant de signification, alors que ce ne furent que des mots qui se sont perdus dans le temps, mais où les mots sont restés pour ce qui concerne le positif. Ce sont ce que ces mots racontent, le positif.
    Ou alors les mots d’humour, que j’affectionne aussi. 🙂 ceux de l’auto-dérision, mais non pas celle-là, pas la dernière pub d’une voiture Japonaise toute rouge 😀
    Bref, tu as compris, les mots du dictionnaire, il suffit de l’ouvrir, pour y découvrir bien des richesses insoupçonnées. Merci à maman et de nos jeux de mots via cet outil si riche et tant oublié de nos jours.
    Bisous

    1. Brindille J’aime vraiment ta réponse. On devine que tu manie les mots avec tant de bonheur que la concurrence avec toi me devient très difficile (fou rire) Bonne soirée. Bisous

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s