Publié dans Auteur

Les poètes sont il plus sensible ?…

 

jdf.jpgLes poètes sont il plus sensible ?

Une de mes amies écrivains, et auteur de poésies

 Sur sa quatrième de couverture  déposa ses « Mots  d’Ames. »

 – « A ceux que la vie a meurtris, quelques mots pour le dire. » (Joël Vincent)

 

– Notre âme qui sait tout, peine à rendre des comptes, mais lorsqu’elle consent à livrer ses secrets, c’est souvent au poète qu’elle raconte le vrai.

Pourquoi le raconte t-elle au poète plus spécialement ?

Parce que l’aptitude du poète  à éprouver l’émotion poétique qui émeut par la beauté, le charme poétique de sa création littéraire, par l’harmonie et l’image qu’il donne à la rime, rend plus forte l’émotion.

Les poètes sont ils plus sensible ?

Sans doute oui puisque de tout temps ils ont clamés leurs rimes au long des décennies.

Tous non pas connus la gloire, et pourtant, tous nous laissent de si beaux écrits.

Quelques grands poètes ont laissé leurs traités de poésie dans les écoles et les lycées

Ce qui  permet encore que l’on parle d’eux en des termes apologiques.

Ce petit livre de poésie est venu me faire un clin d’œil bien à propos pour rédiger mes écrits.

Si l’âme, souvent enferme ses émotions

La poésie sait ouvrir leurs prisons.   texte (Roberte Colonel)